Samsung recrute chez les mécontents de Symbian

11 mars 2011 à 17h11
0
Au lendemain des accords entre Nokia et Microsoft, Samsung a récemment lancé un appel à tous les développeurs mécontents de l'avenir de Symbian.

En signant avec Microsoft pour embarquer le système Windows Phone 7 au sein de ses prochains smartphones, Nokia a lancé une gifle aux développeurs du système Symbian, lequel se verrait, au mieux, installé sur les prochains terminaux de milieu de gamme. Timo Ihamuotila, chef des opérations financières de Nokia avait ainsi déclaré que la société continuerait à soutenir la fondation Symbian tant que celle-ci était rentable.

La situation semble cependant profiter aux concurrents de Nokia et notamment Samsung. Cette semaine le fabricant coréen a ainsi publié un billet sur son blog officiel relativement clair et intitulé Samsung veut que les développeurs de Symbian travaillent sur Bada. Samsung a également formulé cette demande au travers d'une lettre d'information envoyée ses abonnés en Inde.

0226000004078600-photo-samsung-newsletter.jpg


Alors que Nokia tente de redresser son image sur le marché des smartphones, Samsung, qui a récemment dévoilé la version 2.0 de son système Bada, devrait pour sa part élargir son écosystème d'applications et rivaliser davantage avec les autres systèmes d'exploitations mobiles du marché. Pour le développeur il s'agit par ailleurs d'élargir ses opportunités puisque Bada est également au centre de la stratégie du fabricant sur la télévision connectée.

0226000003858980-photo-samsung-bada-2-0.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

OpenSUSE disponible en version 11.4
Free compte se lancer dans la bataille de la 4G
La semaine de Flock ne se termine pas par .XXX
Clubic Week : Les FAI s'en mettent plein les fouilles
Revue de presse : que donne un CrossFire de Radeon HD 6990 ?
Algorithme de recherche : le Sénat américain enquêtera sur Google
Tremblement de terre au Japon : Google met en place une cellule de crise
Loppsi 2 : les syndicats menacent de saisir la justice
Google proposera un filtre anti-spam à son moteur
News Corp : les abonnements aux app dédiées à la presse sur tablettes sont un succès
Haut de page