Pour PayPal, mourir est une violation de sa politique de confidentialité

Par
Le 12 juillet 2018
 0
paypal
Ink Drop / Shutterstock.com

L'histoire pourrait faire sourire si elle était factice, mais elle a pourtant tout de bien réel. En voulant clôturer le compte PayPal de sa femme décédée peu de temps auparavant, Howard Durdle a reçu un message glaçant de la part du géant du paiement en ligne.

Après la disparition de sa femme Lindsay, Howard Durdle a contacté PayPal pour clôturer son compte. Une procédure classique, comme doivent les effectuer les conjoints survivants en plein deuil. Mais une procédure qui a tourné de manière inattendue !

Mourir, c'est enfreindre les conditions d'utilisation de PayPal


« Vous êtes en violation la condition 15.4(c) de votre accord avec PayPal Crédit, à la suite de la réception de votre avis de décès ». C'est avec cette phrase surréaliste que débute un message envoyé par PayPal à Lindsay Durdle, pourtant décédée, après que son mari ait demandé la clôture de son compte. « Conformément à la condition 15.4(c), nous sommes en droit de fermer votre compte, de résilier votre contrat et de demander le remboursement du montant arriéré ».




Le message de PayPal est ensuite développé, avec des mesures que le géant du paiement en ligne menace d'exécuter : restriction de l'accès au compte, demande de remboursement forcée, lancement d'une procédure en justice, et enfin information auprès des services bancaires de la situation de non-paiement de la défunte.

PayPal reconnait son erreur et s'excuse


Le message électronique que nous retranscrivons ici a été partagé par le mari de Lindsay Durdle sur les réseaux sociaux, afin de faire état de l'absurdité de la situation. PayPal n'a pas manqué de réagir. « Lorsque nous avons appris ce dysfonctionnement, nous avons contacté M. Durdle directement pour lui apporter notre soutien. Nous avons effacé la dette et clôturé le compte de sa femme comme il le demandait » explique un représentant de PayPal. « Nous passons en revue nos process en interne pour que cette erreur ne se reproduise pas ».



Un bug dans le système informatique ? Un renvoi automatisé avec le mauvais gabarit ? Une erreur humaine ? Être accusé à titre posthume de violer les conditions d'utilisation d'un service en ligne est en tout cas loufoque... et sans doute tout ce que souhaitait éviter Howard Durdle après la disparition de son épouse.
Modifié le 12/07/2018 à 12h18
scroll top