Oracle passe son Exadata à 88 To de mémoire Flash

01 juin 2018 à 15h36
0
Le groupe annonce le lancement d'une nouvelle version de son ensemble de solutions de stockage, serveur et base de données Exadata. En passant au X-4, Oracle promet une rapidité accrue de ses services en proposant notamment 88 To en mémoire Flash.

00FA000005778776-photo-oracle-logo.jpg
Oracle met les bouchées doubles. Le groupe dévoile la 5ème version de sa solution Exadata. Baptisé X4, cet ensemble d'outil se concentre particulièrement sur les applications permettant de modifier une information en temps réel (ou OLTP pour Online Transaction Processing), mais également sur la possibilité de procéder plus facilement à du Database as a Service (DBaaS). Le troisième volet regroupe l'utilisation des bases de données au sein de silos.

L'idée est donc de faciliter l'usage pour les professionnels de services de type Big data. Pour ce faire, Oracle annonce le passage d'une capacité de 44 To en mémoire Flash PCI à 88 To. Une caractéristique rendue possible grâce notamment à la mise en place de méthodes améliorées de compression, précise Oracle dans un communiqué.

L'ambition du groupe est donc de rivaliser avec le système HANA de SAP et de sa technologie In-Memory. Encore relativement timide sur le sujet, Oracle devrait néanmoins proposer dès l'an prochain un moyen d'utiliser les bases de données en mémoire via une option dédiée.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

HTC One A9 : le faux jumeau de l'iPhone 6
Le créateur du Bitcoin n’est finalement pas celui que l’on croyait
On Refait le Mac : premières impressions sur l'iPhone 6
Infos US de la nuit : incertitudes sur la date de lancement de l'iPhone 6
Black Friday : elle achète un iPhone 6 et se retrouve avec des patates
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Netflix perdra Starz fin février 2012
Test Internet Explorer 8 : le dernier IE avant la refonte
Test Internet Explorer 9 : un navigateur en net progrès
Haut de page