NVIDIA poursuivie en justice par un fournisseur qui l'accuse de violation de brevet

Par Aymeric GR
le 14 mai 2019 à 08h58
0
Nvidia Logo

Des filiales de Xperi Corporation ont déposé plainte contre NVIDIA devant le tribunal fédéral du Delaware pour violation de brevet.

L'affaire repose sur la prétendue violation par NVIDIA de brevets de Xperi, et plus précisément pour la technologie utilisée dans ses GPU et super-ordinateurs.

Cinq brevets contestés


Lors de la publication des résultats du premier trimestre 2019, la société Xperi a annoncé que ses filiales Invensas Corporation et Tessera Advanced Technologies avaient déposé plainte contre NVIDIA. Jon Kirchner, directeur général de la société, s'est exprimé aujourd'hui sur le sujet : « [...] Nous avons engagé aujourd'hui une action en justice contre NVIDIA, pour violation de brevets. Nous pensons que NVIDIA utilise notre technologie de semi-conducteurs brevetés dans certains de ses processeurs, et nous discutons avec NVIDIA depuis plusieurs années au sujet de l'obtention d'une éventuelle licence et de brevets. Nous n'avons finalement pas pu parvenir à un accord, et nous avons estimé nécessaire de prendre cette mesure pour défendre nos droits de propriété intellectuelle. Nous avons déposé l'affaire devant la Cour fédérale du Delaware, revendiquant en tout cinq brevets ».

Xperi et ses filiales inventent, puis concèdent sous licence, un large éventail de technologies, telles que des codecs audio et d'imagerie, comme DTS: X, IMAX, Virtual: X. Elle compte plusieurs grands clients, comme Sony, LG, Samsung, Tencent ou encore Alibaba. La société octroie également des licences pour l'emballage de semi-conducteurs et pour les technologies d'interconnexions IP. La société affirme que NVIDIA a violé cinq de ses brevets américains (5 666 046; 6 232 231; 6 317 333; 6 849 946; et 7 064 005), qui concernent tous des conceptions de semi-conducteurs.

Nvidia après Samsung et Broadcom


Pour s'occuper du silicium (élémentaire pour la fabrication de ses puces), NVIDIA avait, il y a quelques années, passé un contrat avec TSMC. Mais Xperi indique que c'est bel et bien à NVIDIA qu'il incombe de répondre des allégations de violation de brevet, la société étant responsable de ses propres conceptions architecturales.

Étant donné que Xperi a poursuivi (et obtenu) des règlements à la fois contre Samsung et Broadcom pour trois de ces mêmes brevets, il ne fait aucun doute que la validité de ces brevets a passé avec succès les contestations judiciaires les plus ardues. Tant Samsung que Broadcom ont conclu avec Xperi des montants non divulgués. À ce jour, Nvidia n'a pas encore publié de déclaration.

Pour information, Xperi pèse 1,2 milliard de dollars en capitalisation boursière. Celle de Nvidia est de 102,7 milliards de dollars. Cela n'empêchera pas la société de faire valoir ses droits.

Source : Tom's Hardware.
Modifié le 14/05/2019 à 18h05
Mots-clés : NVIDIA
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Microsoft brevette un système automatisé de génération de carnet de voyage
Un nouveau kilo, Huawei, SFR, Parcoursup : les actualités tech' de la semaine
LG veut être neutre en émissions carbone d'ici à 2030 et explique comment
Star Wars : après l'échec de Solo, Lucasfilm abandonne les spin-off
Comparatif 2019 : quels processeurs pour jouer et travailler ?
Où en est la législation française sur les travailleurs d'Uber, Deliveroo et consorts ?
Des capteurs inspirés des araignées pour permettre aux drones de réagir plus vite
Chine : une sonnerie de téléphone pour stigmatiser les citoyens endettés
Google lance la livraison de repas directe depuis Search, Maps et l'Assistant
AIDA64, l'outil de bench et de diagnostic, disponible en version 6.0
scroll top