NVIDIA poursuivie en justice par un fournisseur qui l'accuse de violation de brevet

14 mai 2019 à 08h58
0
Nvidia Logo

Des filiales de Xperi Corporation ont déposé plainte contre NVIDIA devant le tribunal fédéral du Delaware pour violation de brevet.

L'affaire repose sur la prétendue violation par NVIDIA de brevets de Xperi, et plus précisément pour la technologie utilisée dans ses GPU et super-ordinateurs.

Cinq brevets contestés

Lors de la publication des résultats du premier trimestre 2019, la société Xperi a annoncé que ses filiales Invensas Corporation et Tessera Advanced Technologies avaient déposé plainte contre NVIDIA. Jon Kirchner, directeur général de la société, s'est exprimé aujourd'hui sur le sujet : « [...] Nous avons engagé aujourd'hui une action en justice contre NVIDIA, pour violation de brevets. Nous pensons que NVIDIA utilise notre technologie de semi-conducteurs brevetés dans certains de ses processeurs, et nous discutons avec NVIDIA depuis plusieurs années au sujet de l'obtention d'une éventuelle licence et de brevets. Nous n'avons finalement pas pu parvenir à un accord, et nous avons estimé nécessaire de prendre cette mesure pour défendre nos droits de propriété intellectuelle. Nous avons déposé l'affaire devant la Cour fédérale du Delaware, revendiquant en tout cinq brevets ».

Xperi et ses filiales inventent, puis concèdent sous licence, un large éventail de technologies, telles que des codecs audio et d'imagerie, comme DTS: X, IMAX, Virtual: X. Elle compte plusieurs grands clients, comme Sony, LG, Samsung, Tencent ou encore Alibaba. La société octroie également des licences pour l'emballage de semi-conducteurs et pour les technologies d'interconnexions IP. La société affirme que NVIDIA a violé cinq de ses brevets américains (5 666 046; 6 232 231; 6 317 333; 6 849 946; et 7 064 005), qui concernent tous des conceptions de semi-conducteurs.

Nvidia après Samsung et Broadcom

Pour s'occuper du silicium (élémentaire pour la fabrication de ses puces), NVIDIA avait, il y a quelques années, passé un contrat avec TSMC. Mais Xperi indique que c'est bel et bien à NVIDIA qu'il incombe de répondre des allégations de violation de brevet, la société étant responsable de ses propres conceptions architecturales.

Étant donné que Xperi a poursuivi (et obtenu) des règlements à la fois contre Samsung et Broadcom pour trois de ces mêmes brevets, il ne fait aucun doute que la validité de ces brevets a passé avec succès les contestations judiciaires les plus ardues. Tant Samsung que Broadcom ont conclu avec Xperi des montants non divulgués. À ce jour, Nvidia n'a pas encore publié de déclaration.

Pour information, Xperi pèse 1,2 milliard de dollars en capitalisation boursière. Celle de Nvidia est de 102,7 milliards de dollars. Cela n'empêchera pas la société de faire valoir ses droits.

Source : Tom's Hardware.
Modifié le 14/05/2019 à 18h05
2 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture neuves : l’entourloupe de la fausse baisse des émissions de CO2
Windows 7 : il existe un hack pour obtenir les mise à jour de sécurité malgré la fin du support
Sony : la PS5 sera remplacée plus rapidement que la PS4, une version Pro prévue pour 2023
Au cas où vous auriez 11 000€ en trop, le Mac Pro et son écran XDR seront disponibles le 10 décembre
Depuis la démocratisation des smartphones les gens ont plus d'accident dus à leur téléphone #SansDec
L'arrivée du « premier contraceptif masculin » en 2020 ?
L'iPhone 11 vous localise régulièrement, Apple s'en explique
L'Union européenne débloque 3 milliards pour la recherche sur les batteries électriques
ProCreate 5 est enfin disponible sur iPad ! On fait le tour des nouveautés principales
La Chine va retirer les PC et logiciels étrangers de son administration d'ici trois ans

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top