Aux US, Microsoft fait la démo de ses machines à voter "plus sûres" et plus accessibles

22 juillet 2019 à 20h53
0
Machine vote Microsoft
© Microsoft

Microsoft est passé de la théorie à la pratique et présente sa première machine à voter équipée de sa technologie ElectionGuard. Elle n'est pour le moment pensée que comme une démonstration technique et ne devrait pas encore équiper les bureaux de vote lors de l'élection présidentielle américaine de 2020.

Microsoft s'est placé depuis quelques mois en garant de la sécurité des votes américains. L'entreprise a récemment présenté le système ElectionGuard, une technologie permettant de vérifier les bulletins de vote comptabilisés lors des l'élections.

Une machine test qui définit l'avenir de la machine à vote selon Microsoft

L'éditeur de Redmond va désormais plus loin et a présenté sa première machine à voter, intégrant sa solution technique. L'appareil reste pour le moment un prototype, et le constructeur l'a bricolé en combinant une tablette Surface et une Xbox Adaptative Controller, la manette développée par Microsoft pour les personnes à mobilité réduite.

Cette machine ne sera toutefois pas présente dans les bureaux de vote lors de l'élection présidentielle américaine de novembre 2020. Microsoft ayant fait le choix de l'open-source, ElectionGuard pourra équiper des appareils provenant de constructeurs tiers, et faire ainsi l'objet de partenariat avec les entreprises équipant environ la moitié des Etats américains.

L'éditeur renforce son système de vérification des bulletins en vue de la présidentielle 2020

Comme la Surface en son temps, la machine à vote de Microsoft pourrait devenir un moyen de définir l'état de l'art de ce type d'appareil, et d'éprouver des recommandations quant à son interface et sa conception.

ElectionGuard va quant à lui être testé durant cette période électorale majeure ; Microsoft pilotera la plateforme pour détecter et éviter les cyberattaques émanant de puissances étrangères. L'entreprise a déjà intercepté 781 tentatives d'intrusion en provenance principalement de Russie, d'Iran ou de Corée du Nord.

Source : Engadget
1
2
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Contenus racistes et haineux : LEGO retire à son tour ses publicités des réseaux sociaux
Malgré le coronavirus, Tesla sauve les meubles au second trimestre 2020 avec plus de 90 000 livraisons
LDLC : l'e-commerçant high tech Lyonnais annonce officiellement la semaine de 32 heures dès 2021
La 5G, une technologie pour
53 millions de tonnes de déchets électroniques en 2019, un record pas très glorieux
Windows : le futur design du menu démarrer montre ses variantes
5G : à Singapour, Ericsson et Nokia sont préférés à Huawei, encore...
Les jeux PS5 et Xbox Series X plus onéreux que sur les consoles actuelles ?
PlayStation suspend temporairement ses publicités sur Facebook et Instagram
scroll top