Microsoft plancherait sur une version ARM de Windows Server

28 octobre 2014 à 16h24
0
Microsoft poursuivrait ses travaux sur l'architecture ARM et testerait actuellement une version de Windows Server.

00AA000005182552-photo-arm-logo.jpg
Microsoft a tenté d'élargir son marché avec Windows RT, une version de Windows 8 spécialement optimisée pour les architectures ARM. Le succès n'étant pas au rendez-vous l'on s'interroge sur la stratégie qui sera mise en œuvre par l'éditeur, lequel semble indiquer un éventuel rapprochement avec Windows Phone. Toutefois, ces travaux pourraient faire sens sur la partie serveur.

L'architecture ARM est particulièrement prisée par les entreprises pour sa faible consommation en énergie. Canonical, par exemple, s'est spécifiquement intéressé à ARM en convoitant le milieu de l'entreprise. Cet été Red Hat a annoncé avoir amorcé les travaux sur les serveurs ARM en 64-bit. Selon Bloomberg, Microsoft pourrait également s'inviter sur ce marché.

L'heure actuelle, Windows Server n'est disponible que pour les infrastructures x86 mais la société serait déjà en train d'effectuer des tests sur des serveurs ARM. Pour l'instant la firme n'aurait pas encore décidé si elle s'engagera sur un commercialisation.


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La planète est confinée ! Le ralentissement est visible depuis l'espace.
L'union sacrée des télécoms européens, qui vont partager leurs données pour lutter contre le coronavirus
La dernière mise à jour de Windows 10 provoque une fois de plus pannes et ralentissements
Confinement : la nouvelle attestation de déplacement dérogatoire est disponible en téléchargement
L'empreinte carbone issue de la consommation des Français a chuté de deux-tiers avec le confinement
Comment choisir la bonne diagonale pour son téléviseur ?
Elon Musk fait un don de 50 000 masques et 1200 respirateurs... pour se racheter ?
Confinement : le gouvernement durcit les restrictions
Coronavirus : le traçage numérique
Des Macbook propulsés par des processeurs ARM prévus pour l'an prochain
scroll top