Le chinois Lenovo va assembler des PC aux États-Unis

Par
Le 03 octobre 2012
 0
Le numéro deux mondial du PC, Lenovo, a commencé à fabriquer une usine en Caroline du Nord. Il y assemblera des ordinateurs et des tablettes dès 2013 pour pénétrer davantage le marché américain.

00c8000005184350-photo-lenovo-logo.jpg
Cette installation à l'étranger n'est pas signe d'avantages compétitifs. Le coût de la main d'œuvre américaine a de grandes chances d'être supérieur à celui pratiqué en Chine, où Lenovo assemble une grande partie de sa production. En fait, le numéro deux du PC veut entamer une percée sur ce segment aux États-Unis, où il ne possède que 8% de parts de marché au deuxième trimestre, derrière Apple (11,4%), Dell (22,5%) et HP (25,9%), et où il est menacé par Acer qui s'accapare 7,9% des ventes.

Le site de production sera installé à quelques encablures de Greensboro au sein d'un site de 23 000 mètres carrés inauguré en 2008. Ce terrain accueille déjà un centre de traitement des commandes qui avait coûté au fabricant 10 millions de dollars. La nouvelle usine, qui emploiera 115 personnes à partir du début 2013, devrait représenter un investissement de 2 millions de dollars.

La société précise que des PC, des notebooks, des tablettes, des stations de travail légères et des serveurs pour petites entreprises sortiront de cette unité d'assemblage. Il ajoute que l'ordinateur compact ThinkCentre M92p ainsi que la tablette ThinkPad Tablet 2 y seront notamment fabriqués. Pour le p-dg de la marque, Yuanqing Yang, cette implantation d'un nouveau genre signifie qu'il croit « en des possibilités de croissance à long terme aux États-Unis, et pour Lenovo ».

00b4000005347500-photo-lenovo-thinkpad-tablet-2.jpg
Et ça ne serait qu'un premier jalon. D'après le Wall Street Journal, cette usine, de taille modeste, laisse présager une installation plus conséquente des chaînes de production de Lenovo aux États-Unis. Le chinois produit déjà des PC au Mexique depuis 2007. « Comme Lenovo croît de manière générale, nous voulons nous enraciner plus profondément dans chaque secteur à potentiel », a affirmé le p-dg de la société. Le mois dernier, Lenovo annonçait la couleur sur le segment des mobiles, où il laissait entendre des acquisitions tous azimuts. Un marché beaucoup plus vivace que le PC.

À l'échelle mondiale, c'est autre chose. Le groupe talonne HP (15,5%) avec près de 15% du segment des PC. Et tout porte à croire que les courbes se croiseront prochainement et que le Chinois deviendra leader. Au dernier trimestre, les ventes de Lenovo ont augmenté de quelque 35% sur un an, alors que celles de HP chutaient de 10% sur la période.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top