Lenovo : des acquisitions à venir pour soutenir sa croissance

Thomas Pontiroli
03 septembre 2012 à 18h40
0
Le fabricant chinois d'ordinateurs et de mobiles, deuxième sur le marché des PC derrière HP l'année dernière, voit toujours plus gros : il envisage des acquisitions pour devenir le leader et s'étendre davantage sur le marché de la téléphonie, où il estime avoir un fort potentiel.

00C8000005184350-photo-lenovo-logo.jpg
« Toute division jugée trop faible au sein de Lenovo sera renforcée par des acquisitions », a déclaré Yang Yuanqing, le p-dg du groupe chinois à Bloomberg. L'objectif de la société est de maintenir sa forte croissance pour une durée d'au moins six ans, et également de développer son offre mobile.

Au début de l'année, le Chinois rapportait des ventes de PC en augmentation de quelque 35% portées par la vigueur du marché chinois, qui représentent 42% du chiffre d'affaires de la société. Sur une pente ascendante, Lenovo talonne désormais HP sur le marché mondial des PC avec 14,7% de parts de marché, contre 14,9% pour l'Américain.

Lenovo avait racheté la division PC d'IBM en 2005 avant d'acquérir l'Allemand Medion en juin 2011 pour 800 millions de dollars, marquant sa volonté de conquérir des marchés en Europe. La même année, le Chinois reprenait 51% du capital du fabricant de PC Nec dans le cadre d'une co-entreprise. Mais le groupe, qui commercialise également des télévisions, entend étendre sa part de marché sur la galaxie des smartphones également.

00B4000005385355-photo-lenovo-k800.jpg
Lenovo K800
Lenovo vend des mobiles sur son marché intérieur depuis deux ans et demi et y est numéro deux des ventes. La société a dépassé Apple au deuxième trimestre sur ce segment avec 11% de parts de marché. Le groupe compte présenter 40 modèles de mobiles supplémentaires d'ici l'année prochaine. Ce secteur fera l'objet des plus grandes attentions de la part de Lenovo, où il prévoit de réaliser des acquisitions.

« Les smartphones et les tablettes sont cruciaux au vu du ralentissement mondial de la demande de PC », précise Vincent Chen, analyste chez Yuanta Securities. Selon Gartner, les ventes de PC ont subi une baisse de 19% au dernier trimestre en Europe de l'Ouest, et IDC prévoit une croissance ralentie à seulement 0,9% sur l'ensemble de l'année.

Yang Yuanqing n'a laissé filtrer aucune indication sur la possible acquisition sur le marché mobile, mais a révélé que la société étendra son offre en Inde, aux Philippines et en Indonésie « dans quelques mois ». Des marchés possiblement très porteurs pour la firme chinoise.

En somme, Lenovo semble continuer à appliquer sa stratégie « Protect & Attack ». La première phase consiste notamment à étendre sa domination sur le marché PC, accroître sa profitabilité et développer des serveurs et stations de travail pour les professionnels. Dans un second temps, le groupe veut « attaquer » en augmentant sa présence sur le marché des smartphones, tablettes et téléviseurs connectés, puis faire converger le tout grâce au cloud.

05385259-photo-lenovo-protect-attack.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
La version chinoise de la Tesla Model 3 remporte le prix de la qualité de fabrication
La Chine menace les Etats-Unis en cas de vente forcée de TikTok
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
TikTok et maintenant WeChat : les USA veulent
Polémique autour du minuscule impôt sur les bénéfices payé par Netflix en France en 2019
scroll top