Intel : l'architecture GPU "Xe" du fondeur californien supporte nativement le Ray Tracing

Nathan Le Gohlisse Contributeur
02 mai 2019 à 18h42
0
Intel Odyssey.jpg

Intel a profité de sa présence sur le FMX (festival allemand de cinématographie) pour jeter un joli pavé dans la mare : son architecture GPU « Xe », encore méconnue du grand public, mais d'ores et déjà importante sur le marché du data center et auprès des professionnels, supporte nativement le Ray Tracing.

Au travers de cette annonce, Intel place donc son architecture GPU au même rang que les puces Turing de NVIDIA en proposant une prise en charge matérielle, et non logicielle, du Ray Tracing. Une solution nettement plus avantageuse que celle proposée par récemment sur les GPUs de génération Pascal, qui se contentent pour leur part d'une accélération GPGPU, précise WCCFTech. Cette nouvelle pourrait avoir de sérieuses répercussions auprès des professionnels de l'imagerie de synthèse, notamment, mais aussi sur le marché des serveurs.

Le Ray Tracing bientôt plus accessible aux studios les moins fortunés ?

Actuellement, les grands studios, comme PIXAR, utilisent uniquement des processeurs pour générer le Ray Tracing de leurs productions. Une raison simple à cela : les CPUs sont en mesure d'être précis à 100 % dans leur tâche. L'utilisation traditionnelle de processeurs dans le secteur de l'imagerie 3D a toutefois un inconvénient de taille : ces derniers sont nettement plus lents que des GPUs pour générer ce type d'effets. Autant dire que si une architecture GPU est capable de générer du Ray Tracing avec un niveau de précision approchant les 100 %, sans pour autant sacrifier la vitesse de traitement, c'est tout le secteur du film en CGI qui pourrait s'en trouver révolutionné, indique WCCFTech.

D'après le site, si Intel se permet de faire cette annonce sur un salon de cinéma, tout en évoquant des studios majeurs comme PIXAR, c'est que le géant californien est bel et bien en mesure de proposer une solution GPU capable d'un rendu proche des 100 % de précision permis par l'usage de processeurs. Une perspective très intéressante, notamment pour les studios moins en vue que PIXAR et les productions à moindre budget. Passer par des GPUs pour obtenir un traitement Ray Tracing très précis pourrait se révéler moins coûteux et ne serait probablement pas remarqué à l'écran par le commun des mortel une fois le film projeté dans les salles obscures ou sur petit écran.

Bien sûr, l'éventualité de voir un jour débarquer les puces Xe d'Intel sur le marché grand public rend cette annonce encore plus prometteuse. Intel pourrait en effet devenir un troisième acteur de choix entre AMD et NVIDIA sur le marché des cartes graphiques... et avec le Ray Tracing en guise de cerise sur le gâteau.
1 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
OVNI : l'US Navy avoue (enfin) avoir filmé des objets aériens non identifiés
En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2
iPhone 11 / 11 Pro : les premiers tests sont en ligne, 2019 est-il un bon cru ?
Le TGI de Paris invalide la clause de non-revente de jeux dématérialisés de Steam
Avec sa Model S, Tesla aurait battu le record de la Porsche Taycan sur le circuit de Nürburgring
Analogue présente un DAC audio/vidéo pour brancher vos vieilles consoles sur une TV moderne

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top