Intel acquiert Rivet Networks, fabricant des cartes réseaux et Wi-Fi Killer ; une bonne nouvelle ?

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
25 mai 2020 à 14h17
4
KillerWifi © © Rivet Networks

En phase de rapprochement intellectuel, ingénierique et commercial, Intel et Rivet Networks sont maintenant amenés à ne faire plus qu'un. On apprenait la semaine dernière que le géant du microprocesseur, soucieux de se diversifier, a acquis le créateur des cartes Wi-Fi « Killer ».

La chose était plus ou moins prévisible, elle est depuis quelques jours officielle : Intel a racheté le spécialiste des solutions réseau Rivet Networks, connu notamment pour ses cartes Wi-Fi « Killer » (très courantes sur PC portables gaming ) et ses connectiques Ethernet premium, pensées en priorité pour les joueurs. Si le montant de cette acquisition n'a été précisé par aucune des deux parties, ce rachat pourrait faire date et même poser de futurs problèmes à la concurrence… et tout spécialement au meilleur ennemi d'Intel : AMD.

Intel avance ses pions sur le Wi-Fi

Cette acquisition résulte dans les faits d'une intégration de Rivet Networks au sein de la division Wireless Solutions d'Intel. Même idée pour les technologies et produits mis au point par le spécialiste des puces réseau : elles feront bientôt partie intégrante du portfolio du géant californien. Un portfolio sur lequel Intel compte bien capitaliser pour créer de nouvelles normes Wi-Fi, par exemple.

Si pour l'heure rien n'est encore fait, Intel semble en effet intéressée par cette perspective. Elle lui permettrait par exemple de concevoir de nouveaux protocoles sans-fil propriétaires, sur lesquels veiller jalousement à la manière du standard Thunderbolt, qu'Intel ne cède pas facilement à la concurrence. La cession sous licence de nouvelles technologies Wi-Fi à AMD, notamment, serait ainsi plus que sujette à caution. Un moyen potentiel de reprendre une certaine avance sur son concurrent.

Rivet Networks absorbé pour le bien d'Intel ?

AnandTech, qui a pu s'entretenir avec Intel à propos de ce rachat, rapporte quelques informations intéressantes quant à ses modalités. On apprend par exemple que Mike Cubbage, P.-D.G. de Rivet Networks, est désormais Directeur des innovations de connectivité chez Intel. Les deux groupes parlent par ailleurs de véritable synergie.

La chose a du sens : Intel et Rivet Networks travaillent ensemble depuis des années, et ce de manière relativement étroite. Cela fut notamment le cas pour la conception des récentes puces AX201 et Killer AX1650, explique le média américain. On apprend enfin qu'Intel conservera la marque Killer dans son panel de produits. Rien d'étonnant, elle profite d'ores et déjà d'une bonne image sur le marché.

Reste à savoir ce que tout cela voudra dire, in fine, pour le consommateur. Il est en l'état tout à fait possible que les machines équipées de processeurs Intel soient à l'avenir capables d'afficher certaines fonctionnalités en lien avec le Wi-Fi ou plus généralement le réseau. Fonctionnalités dont la concurrence serait privée… Assez pour ralentir le retour d'AMD sur laptop ?

Source : AnandTech

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
4
5
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Realme annonce le X50 Pro Player, un smartphone gamer refroidi à l'aide de graphite
Oppo Reno 4 : des images et des spécifications en fuite
Borderlands, Bioshock et XCOM 2 vont prendre beaucoup de place sur votre Nintendo Switch
Après Justice League, une version #ReleaseTheAyerCut de Suicide Squad sur HBO Max ?
Le coronavirus aura finalement eu raison du salon automobile de New York, définitivement annulé
La Ford Mustang Mach-E retardée à 2021 en Europe
RGPD : Twitter et WhatsApp encourent de lourdes amendes si les pays de l'UE se mettent d'accord
Le dernier cargo japonais HTV s'amarre à l'ISS cet après-midi
Des chercheurs australiens battent un record de vitesse internet avec une bande passante de 44,2Tb/s
iPhone : un nouveau jailbreak pour les déverrouiller tous
Haut de page