Accusé de discriminer ses employés selon leur âge, IBM risque le procès

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
18 septembre 2018 à 16h02
8
IBM

IBM est accusé d'avoir mis à la porte plusieurs milliers de collaborateurs ces dernières années à cause de leur âge. Un délit de jeunisme, qui pousse les employés lésés à intenter un recours collectif contre leur ancien employeur.

Depuis le mois de mars dernier, le dossier des licenciements abusifs et discriminatoires chez IBM s'épaissit. Aujourd'hui, Bloomberg nous apprend que trois anciens salariés d'IBM intentent un recours collectif (une class action), épaulés par la célèbre avocate Shannon Liss-Riordan.

Celle qui s'est fait connaître du grand public pour avoir défendu les droits des chauffeurs Uber et Lyft outre-Atlantique, a déclaré : « Sur les dernières années, IBM a procédé à des licenciements systématiques d'employés âgés dans l'objectif de se constituer une force de travail plus jeune ».

Une accusation de laquelle se défend bien entendu IBM, arguant que les licenciements ont pour motif un manque de compétences, et non un âge.

Une bataille juridique qui n'en est qu'à ses atermoiements, mais qui pourrait coûter très cher à IBM si les juges venaient à se ranger du côté des ex-salariés de l'entreprise.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
8
8
keyplus
esperons que les employes gagnent
Al_Jardine
Dommage que cela ne se passe en France… au lieu de chouiner ils n’auraient qu’à traverser la rue…
_Troll
S’ils ne sont pas content ces ancien employés, ils n’ont qu’à traverser la rue pour trouver un autre travail. C’est quoi leur problème ? Il n’y a pas de rue en Amérique ?
Faisduvelo
Ah bon, ils bossent chez IBM depuis plusieurs années et ils ne seraient pas compétents ? La formation interne était si mauvaise ?
mecatroid
@Al_Jardine : Ça se passe aussi en France, rassurez vous. Quand à traverser la rue, Macron a raison, et ça fait plaisir d’avoir quelqu’un pour le dire enfin. Les journaliste se sont d’ailleurs empressés de tester cela : http://www.leparisien.fr/economie/trouver-un-emploi-en-traversant-la-rue-on-a-teste-l-affirmation-d-emmanuel-macron-17-09-2018-7891665.php
KlingonBrain
Macron est l’archétype de ces élites françaises méprisantes qui donnent des conseils aux petites gens en croyant tout savoir alors qu’elles ne comprennent rien à rien. Et c’est parce qu’on est dirigé par ce genre de personnes que le pays va mal.<br /> Que des personnes qui ont des jobs bien payés (et pas très éprouvants) aient la décence de s'abstenir d'expliquer aux pauvres qu'un SMIC ou un RSA c'est suffisant.<br /> Plutôt que de citer un article, allez prendre le boulot en question et vous saurez de quoi vous parlez. Et ensuite, avec votre beau CDD au Smic, allez chercher un appartement, juste pour rire. Demandez vous aussi comment vous allez payer telle ou telle facture, le crédit de la voiture. Les "Yaka", c'est ceux qui en parlent, mais ne l'ont jamais fait.<br /> En région parisienne, il y a des gens qui galèrent à se loger et qui gagnent beaucoup plus (on peut citer des articles si vous voulez).<br /> Un travail n’est prenable que si on peut décemment vivre et se loger avec.<br /> Un Smic, c’est possible en province, pas à Paris. <br /> Quand à faire bosser un post quarantenaire dans des emplois durs dont les horaires dépassent largement les 40 heures par semaine, je peux vous dire que la majorité ne tiendront pas 3 mois avant d’avoir un vrai problème de santé. La sécu n’est pas la pour payer les pots cassés d’une surexploitation qui alimente des profits privés…<br /> Ne parlons pas de la qualité. Sur les lieux de vacances, on voit ou mène l'obsession de faire bosser à tout prix des gens à n'importe quel tache. On voit que le type qui nettoie les sanitaires (et qui met 3 heures en le faisant mal), c'est un ancien comptable éreinté, pas un gars qui connait son job. <br /> Ce pays pue la mauvaise qualité de service et l'amateurisme. Quand les gens sont mal payés et surexploités, cela se voit tout de suite.<br />
Al_Jardine
+1 … L’idée maître des 0.01% de super-riches afin d’accroître leurs profits est la suppression du salariat (hors quelques domaines particuliers… maintien de l’ordre… justice… armée… collecte de l’impôt…) et son remplacement par le statut de contractuel… mobile…interchangeable… taillable et corvéable à merci… horticulteur hier… plongeur (en cusine) demain… balayeur l’année prochaine… et mendiant pour finir…
oelu1
Retraité d’IBM France depuis mi-2018, je peux témoigner que les licenciements basés sur l’âge n’existent PAS chez IBM France. Il y a simplement des Plans de Départ Volontaire attractifs pour ceux qui le souhaitent et j’ai pu en bénéficier. Je constate ici de nombreux posts qui ne sont sans doute pas ceux d’employés d’IBM. IBM est sans doute socialement un exemple relativement à certaines entreprises du CAC40, les propos ambigus du journaliste sont regrettables car manifestement non éclairés.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Youtube et Netflix proposent déjà des vidéos en AV1
iPhone XS et XS Max : un gain considérable de performances LTE
Fortnite serait responsable de nombreux divorces au Royaume-Uni
Withings dévoile sa 1ère montre post-Nokia
Les technologies devraient créer plus d'emplois qu'elles n'en détruiront
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
4 techniques simples pour nettoyer son PC
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
USB Type-C : tout savoir sur la nouvelle norme USB
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Haut de page