Comment le Kirin 1020 pourrait faire exploser les performances du futur Mate 40

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
17 décembre 2019 à 09h23
9
HiSilicon SoC
© Huawei

À en croire la rumeur, le Kirin 1020 qui animera les hypothétiques Mate 40 de Huawei sera l'un des premiers SoC gravés en 5 nm. Mais l'augmentation du nombre de transistors ne sera pas la seule responsable dans l'amélioration des performances de la puce.

Selon Gizchina, le nouveau SoC de HiSilicon serait en mesure de proposer des performances 50% plus importantes que l'actuel Kirin 990 que l'on retrouve sur le Mate 30 Pro, et prochainement sur le P40 Pro.

Une foule de transistors

À titre de comparaison, écrit Gizchina, le gain de performances entre le Snapdragon 855 et le Snapdragon 865 n'est « que » de 25%. Ça calme. Alors comment HiSilicon — et donc Huawei — compte-t-ils s'y prendre pour amorcer un tel bond en avant ?

Tout simplement en sautant une génération de processeur. En effet l'actuel Kirin 990 se dote de cœurs Cortex-A76, et les modèles A77 sont d'ores et déjà disponibles. Mais d'après les sources de Gizchina, le Kirin 1020 grillera directement cette étape pour s'équiper de cœurs Cortex-A78 — lesquels, précisons-le, sont encore en développement. C'est dire le caractère hautement prédictif des informations du site spécialisé.

Mais ce faisant, HiSilicon pourrait donc à franchir un véritable gouffre. Les dernières années, il apparaissait de plus en plus clair que les puces équipant les smartphones Huawei étaient un cran derrière celles produites par Qualcomm (du moins en termes de puissance). Mais ce changement de philosophie pourrait bien rebattre les cartes et le classement habituel.

Qui d'Apple ou de Huawei sera le premier à sauter le pas ?

Sur la course au 5 nm, deux concurrents se partagent la première place : Huawei, et Apple. Tous deux clients du fondeur TSMC (le seul capable de produire des puces en 5 nm actuellement), les deux mastodontes de l'industrie se disputeront donc la primeur de l'adoption de cette technologie en 2020.

D'après le calendrier habituel des deux entreprises, on peut s'attendre à ce qu'Apple coiffe une nouvelle fois au poteau Huawei — comme il l'avait fait en 2018 avec l'iPhone XS, arrivé sur le marché quelques semaines avant le Mate 20 Pro ; tous deux équipés en puces 7 nm. Mais cette année le constructeur chinois a largement avancé ses plans, et nous avait présenté le Mate 30 Pro lors d'une conférence le 18 septembre. Soit une petite semaine après la grand-messe d'Apple.

Reste que Huawei a toujours une épineuse question à régler s'il veut fédérer avec ses prochains produits : l'embargo américain. Toujours sous le coup d'importantes sanctions commerciales, le géant des télécoms chinois n'est aujourd'hui toujours pas en mesure de proposer les applications et services Google (entre autres) sur ses téléphones. La situation se sera-t-elle apaisée dans un an ? C'est tout le mal qu'on leur souhaite.

Via : Gizchina
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
9
7
Jee_Teex
Je me demande si cette puissance est justifiée.<br /> J’utilise un Huawei p10 plus que j’ai comparé au galaxy s10+ de ma femme. je ne constate aucune différence dans la réactivité entre eux. toutesbles apps s’ouvrent instantanément et la navigation est aussi fluide sur l’un que sur l’autre.<br /> A ce stade seuls les benchmarks montrent une différence.
trollkien
Ben globalement route cette puissance ne sers a rien « dans l’absolu » pour utiliser un téléphone de façon classique, téléphone, agenda, internet vidéos etc…<br /> Personnellement je me suis toujours fixé un budget aux alentours de 200-250€ max pour un téléphone, donc du milieu de gamme (entrée de gamme diraient certains). Et j’ai toujours été satisfait de mes achats. Je ne change que tous les deux ans pour la batterie ou pour avoir des mises a jour de sécurité.<br /> Donc au final IMO toute cette débauche de puissance n’a de but que de jouer a kikalaplugrosse, pour les hardcore gamers sur téléphone (sic!).
zeebix
Je suis passé d’un P10 (proc similaire au P10 pus Kirin 960) à un Mi 9 T pro (Snap 855) et j’y ai vu une différence quand même c’est globalement plus fluide. Bon la différence n’est pas énorme mais elle est là pour moi.<br /> Apres je pense que c’est surtout marketing, c’est mieux pour eux de présenter leurs trucs en annonçant des bêtes de puissances etc …
xryl
C’est surtout au niveau de l’autonomie que ça change. Là où avant, il fallait 10ms pour faire un calcul (et donc pomper 3W sur la batterie), si le processeur va 2x plus vite, il ne faut plus que 5ms (en espérant une consommation identique ou très légèrement supérieure).<br /> Au final, pour la même quantité de traitement, la solution est plus économe, vu qu’elle aura tiré 2x moins sur la batterie. Après, il faut prendre en compte les autres paramètres, comme les applications plus gourmandes (beh, ouais, s’il y a de la puissance en plus, pourquoi ne pas l’utiliser ?) et ou les fréquences plus élevées.
Mx34
Ben maintenant que les smartphone peuvent faire office de pc via un doc, la monté en puissance permet de s’affranchir d’un pc.<br /> D’ici quelques années, on fera tout avec les smartphones.<br /> Et payer un smartphone plus de 1000€ sera pas si cher que ça, si ça évite d’acheter un pc derrière.
trollkien
Mmm pas vraiment d’accord avec toi, en tout cas pour le tarif.<br /> Un bon pc bureautique ça vaut dans les 500€, une console Xstation ça vaut dans les 500€.<br /> Donc a la limite mettre 500€ pour avoir un tel puissant avec un dock pour la bureautique (encore que l’environnement Android a ses limites) pourquoi pas.<br /> Mais mettre 1000€ dans un tel qui ne sera jamais aussi fonctionnel qu’un pc de bureau ou aussi puissant que une console de jeu… Non je vois pas… Désolé…
Mx34
Je dis bien dans les années a venir.<br /> Au jour d’aujourd’hui c’est aussi je trouve un peu limité.<br /> Mais d’ici 5 ou 10 ans je suis persuadé que les smartphone auront assez de puissance pour palier l’utilisation d’un pc « standard » pour le quotidien.<br /> Entre mettre +/- 500€ dans un smartphone et autant dans un pc, je préfère mettre 1000€ dans un smartphone qui me permet de faire les deux et prends moins de place.
KlingonBrain
Ben maintenant que les smartphone peuvent faire office de pc via un doc, la monté en puissance permet de s’affranchir d’un pc.<br /> D’ici quelques années, on fera tout avec les smartphones.<br /> Pour ceux dont le smartphone est juste un outil de représentation et pour qui « travailler » signifie envoyer des SMS, c’est possible.<br /> Mais ça n’ira pas pour ceux qui travaillent vraiment avec un ordinateur et qui ont donc besoin d’un vrai clavier, d’un vrai écran de taille confortable (voir de deux écrans), de vraies applications : pas celles qui sont simplifiées pour le très grand public. Ils ont aussi besoin d’un système d’exploitation généraliste, pas un système conçu pour madame michu ou papy rené.<br /> Bref, un smartphone, ça reste un smartphone, un objet conçu pour le très grand public.<br /> Et pour répondre au sujet de cette news, je crains que la puissance supplémentaire n’apporte pas une grande valeur ajoutée dans le contexte logiciel limité d’une smartphone.<br /> En tout cas, moi je ne payerais pas pour un smartphone puissant parce qu’en fin de compte, cette puissance va se payer très cher et ne pas servir à grand chose. Je préfère mettre l’argent dans une bonne carte graphique et un bon proco pour mon PC et prendre un smartphone pas cher qui suffit largement à ce qu’on fait en mobilité.
KlingonBrain
Hélas, un smartphone ne sera jamais aussi puissant qu’un vrai PC.<br /> Cela s’explique simplement par les loi de la physique. Il est rigoureusement impossible d’alimenter et de refroidir le même nombre de transistors qu’un PC dans un espace aussi petit qu’un smartphone.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

🔥 Xiaomi Redmi Note 7 : Où l'acheter au meilleur prix ?
Huawei P40, Mate X : le plein d’informations sur les prochains flagships du géant chinois
Un an après la promesse, Netflix débarque enfin sur la Freebox Révolution !
Oculus : finalement, le hand tracking n’arrivera sur le Rift S que « plus tard »
Prologue, le nouveau jeu du créateur de PUBG, n’est pas un shooter, promet l’intéressé
Cerberus Fossae devient la première zone sismique active confirmée sur Mars
Jouets connectés : la CNIL livre ses recommandations pour les sécuriser
RGPD : le Conseil d'État dévoile le mode d'emploi du droit à l'oubli
Bon plan forfait mobile : l'offre Red 50 Go à 12€/mois se termine ce soir !
Selon le rapport annuel de Pornhub, le
Haut de page