Huawei réagit à la décision de Google et promet un nouvel "écosystème fort"

Mathieu Grumiaux
Par Mathieu Grumiaux, Expert maison connectée.
Publié le 21 mai 2019 à 12h47
Huawei

L'équipementier chinois rappelle sa large contribution à l'ensemble de l'écosystème Android et rassure ses clients en indiquant qu'il continuera à proposer des mises à jour de sécurité pour ses modèles déjà sortis.

La décision prise par Google de retirer à Huawei sa licence Android a été vécue comme un séisme pour le monde de la tech. Après quelques heures, le constructeur a envoyé un communiqué par mail à l'ensemble des rédactions pour expliquer sa position.

Huawei se pose en victime et note son rôle déterminant dans le développement d'Android

Huawei a pris soin de rappeler son implication dans l'écosystème Android : « En tant que l'un des principaux partenaires mondiaux d'Android, nous avons travaillé en étroite collaboration avec leur plateforme open-source pour développer un écosystème qui a bénéficié à la fois aux utilisateurs et à l'industrie ».

Il est vrai que, dans un marché du smartphone déclinant notamment sur les territoires occidentaux, Huawei fait figure d'exception avec une augmentation significative de ses ventes d'appareils (59,1 millions de smartphones rien que sur le premier trimestre de cette année).

La marque se veut également rassurante et explique que tous les modèles vendus jusqu'à aujourd'hui seront mis à jour régulièrement et recevront les derniers correctifs de sécurité ainsi que les mises à jour des services installés.

Le constructeur miserait sur un nouvel OS, privé des applications les plus populaires

Huawei embraye ensuite sur les conséquences de l'interdiction d'utiliser les services Google et si le constructeur ne donne aucune indication sur l'état actuel de ses développements, il indique vouloir « construire un écosystème logiciel sûr et durable, afin d'offrir la meilleure expérience possible à tous les utilisateurs du monde ».

On pense évidemment à la création d'un OS alternatif, équipé exclusivement de services Huawei. La marque évoquait d'ailleurs travailler sur un tel système d'exploitation depuis plusieurs années dans l'éventualité d'une décision gouvernementale défavorable à la marque.

Un système mobile Huawei a du sens en Chine, où les utilisateurs n'accèdent à aucun des services de Google. Les États-Unis quant à eux n'ont aucune visibilité sur les produits chinois. C'est finalement en Europe que cette situation pose question, où le constructeur grappille trimestre après trimestre des parts de marché jusqu'à en faire son deuxième marché mondial.

Comment la marque pourra-t-elle continuer à proposer des smartphones dépouillés de tous les services en ligne utilisés au quotidien par des millions de personnes ?

Source : The Verge
Mathieu Grumiaux
Par Mathieu Grumiaux
Expert maison connectée

Grand maître des aspirateurs robots et de la domotique qui vit dans une "maison du futur". J'aime aussi parler films et séries sur les internets. Éternel padawan, curieux de tout ce qui concerne les nouvelles technologies.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (10)
BetaGamma

Ceux qui pensent que les Européens seront à l’abris des ordonnances Trump en se votant pour les larbins de l’Amérique se trompent lourdement : Le Pen mais aussi Macron sont en totale soumission…
Melanchon quant à lui est aller chercher ses maitres ailleurs…
Une europe forte et indépendante… un doux reve…

667

‘Comment la marque pourra-t-elle continuer à proposer des smartphones dépouillés de tous les services en ligne utilisés au quotidien par des millions de personnes ?’

S’ils adoptent une approche a la Samsung Bada, aucune chance. Apres il y a peut etre des possibilites techniques pour se rapprocher du systeme Android et d’un portage quasi auto des applications, aucune idee. Mais meme subventionner les gros developeurs pour adapter leurs applications sur une nouvelle plateforme ne serait probablement pas interessant pour eux (je me rappelle Samsung et tous leurs sous depenses a ces fins)

pagnelli

Une occasion rêvée pour mettre en avant les services alternatif, streaming : daylimotion, cloud ovh… Moteur de recherche qwant Email… Essayer de quitter l’hégémonie de Google… Qu’en pensez vous ?

ultimate77

Bien sûr, on y croit tous.
Trêve de plaisanterie, si leur OS était si finalisé que prétendu, il serait déjà sorti sur quelques smartphone de la marque (comme samsung et son tizen, mozilla et son firefox OS ou autre). Si leur boutique alternative était aboutie (avec assez d’offre applicative compatible mondialement), elle aurait déjà été plus répandue (amazon appstore, galaxy store, aptoide,…). Si graphiquement et ergonomiquement, leur interface était déjà perfectionnée, on nous servirait pas du EMUI actuel.
Si l’OS est inconnu, peu fournie en applications, peu ergonomique (supposition ici mais forte intuition) et sans garantie de la gestion d’un écosystème suffisant : il est voué à l’échec.
La Chine négociera avec les Etats-unis et tout se réglera.

nauxz

Trump voulait étouffer Huaweï, alors qu’il vient de tuer Google mais ne le sait pas encore… ^^

leulapin

Nokia here est aussi bien que maps/waze
Ils peuvent utiliser baidu pour la recherche, d’autres moteurs ailleurs, éventuellement des meta moteurs.
Ca va leur demander du boulot mais je ne suis pas trop inquiet du résultat final au niveau fonctionnel, google est loin d’être incontournable même si très pratique.

leulapin

Leur système est possiblement un android dégoogleisé (non le mot n’existe pas :slight_smile: )
Dans ce cas ce sont juste les services de recherche/carto/cloud etc. qu’ils devront piocher ailleurs que chez les entreprises américaines.

chickenwing

Une question toute bête :
Si ils mettent une application qui va télécharger et installer tous les outils google (play store, map, etc) ? Techniquement c’est l’utilisateur qui les télécharge donc en théorie c’est ok. Nan ?

fredolabecane

J’ai une question certainement bête: c’est quoi un “ecosystème” chez les fabricant de smartphone? c’est le nouveau nom du système d’exploitation?

Alexol

L’écosystème autour d’Android, ben c’est l’ensemble de choses qui font que Android ait un intérêt important.
Des développeurs qui font évoluer et maintiennent à jour Android, des développeurs prêts à créer des applis pour Android, des fabricants de smartphone capable de supporter Android et des clients qui utilisent Android. Une chaîne en somme, un maillon en moins, c’est tout l’écosystème qui tombe… en gros.