Coup dur chez HPE : des SSD destinés aux entreprises pourraient se briquer après 40 000 heures

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
27 mars 2020 à 16h11
0
Hewlett Packard
© Sundry Photography / Shutterstock

Suite à un problème de firmware, certains SSD vendus par Hewlett-Packard Enterprise (HPE, société indépendante de HP depuis 2015) sont programmés pour se briquer automatiquement après 40 000 heures de fonctionnement. Une nouvelle à prendre au sérieux pour les entreprises concernées, qui devront mettre à jour le firmware... Ou perdre à jamais les données stockées sur leurs unités défectueuses (souvent achetées en grands volumes).

Mauvaise passe pour HPE. le groupe a cette semaine le déplaisir de devoir annoncer à ses clients la présence d'un problème logiciel majeur repéré sur plusieurs modèles de ses SSD pour serveurs. Basés sur un firmware défaillant, ces derniers (modèles HP SAS de 800 Go et 1,6 To) se briqueront automatiquement au bout de 40 000 heures de fonctionnement, soit un peu plus de quatre ans et demi après leur mise en service.

Une course contre la montre engagée dans le monde des serveurs

« Après la défaillance du SSD, ni le SSD ni les données ne peuvent être récupérés », explique HPE dans une note publié ce 20 mars sur son site officiel. La marque précise en outre que « les SSD qui ont été mis en service en même temps seront tous défaillants presque simultanément », et préconise donc d'agir vite.

Majoritairement utilisés dans le cadre de configurations RAID, ces SSD représentent une menace sérieuse pour la conservation des données. Et pour cause, si une configuration RAID permet en temps normal de palier au dysfonctionnement d'un ou plusieurs SSD, elle ne peut assurer la pérennité des données stockées si tous les SSD lâchent simultanément. Or ce type de dispositifs est le plus souvent constitué de plusieurs centaines de SSD acquis en même temps et auprès d'un même fournisseur.

Dans le cas des entreprises ayant passé commande auprès d'HPE, la nouvelle est donc à prendre au sérieux pour éviter un effet domino... Et la perte massive et définitive de données.

Une mise à jour à installer au plus vite

Selon HPE, les premiers SSD concernés devraient par ailleurs commencer à dysfonctionner dès octobre, ce qui laisse un délai relativement court aux entreprises pour faire l'inventaire des unités à mettre à jour. Car heureusement un patch de firmware existe.

Dans sa note, HPE joint des liens pour le téléchargement des mises à jour de firmware. La firme a en outre publié un guide et des instructions pour permettre à ses clients d'agir à temps.

Source : Engadget
Modifié le 27/03/2020 à 21h41
33
21
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
La version chinoise de la Tesla Model 3 remporte le prix de la qualité de fabrication
La Chine menace les Etats-Unis en cas de vente forcée de TikTok
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
TikTok et maintenant WeChat : les USA veulent
Clean Network, le projet des États-Unis pour préparer leur avenir technologique sans les Chinois
scroll top