Google va investir 1,2 milliard d'euros dans des data centers européens

le 04 juin 2019 à 15h14
0
Data center

La firme de Moutain View a jeté son dévolu sur la Finlande et la Belgique, après avoir déjà investi plusieurs milliards d'euros en Europe.

Google et les data centers, c'est une affaire qui roule en Europe. La société américaine a annoncé, lundi, un nouvel investissement de l'ordre de 600 millions d'euros pour ériger un tout nouveau centre de données du côté de Saint-Ghislain en Belgique, à une quinzaine de kilomètres de la frontière française. Ce data center devrait être fonctionnel à l'horizon 2021.

Un data center moins gourmand en énergie


Il s'agira du quatrième centre de données construit par la firme de Moutain View en Belgique. L'investissement de Google s'y élève à 1,6 milliard d'euros. La ville de Saint-Ghislain avait déjà accueilli le premier data center européen de Google, qui y emploie 350 personnes à temps plein, hors sous-traitants. Ce dernier faisait d'ailleurs figure de modèle puisqu'il était le premier au monde à fonctionner sans réfrigération, en puisant les eaux usées d'un proche canal industriel, ce qui limite, bien que modestement, sa consommation d'énergie globale.


Cet investissement de plus d'un demi-milliard d'euros de Google fait suite à celui annoncé la semaine précédente, du même montant. La société a en effet officialisé la construction d'un nouveau data center à Hamina, au sud-est de la Finlande, le second du pays des Mille Lacs, pour un montant de 600 millions d'euros.

Google investit en Europe mais fuit toujours la France


Ces douze dernières années, Google a investi quelques 4,3 milliards d'euros dans cinq installations européennes, et une sixième devrait prochainement voir le jour au Luxembourg. La société californienne continue de poser ses pions alors qu'arrive son service de cloud gaming Stadia.

Ce qu'il est intéressant de noter, c'est qu'au contraire d'autres géants comme Amazon ou Microsoft, Google refuse toujours de s'installer en France. La société fuit l'Hexagone comme la peste, ce qui contrarie forcément l'ensemble des DSI françaises, qui aimeraient que leurs données soient hébergées en France.

Source : Les Echos
Mots-clés :
Google Services Google
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
Sélection Clubic VPN 2019

Les dernières actualités

Malin ! YouTube envisage de transférer les contenus dédiés aux enfants sur... YouTube Kids
🔥 Vente privée : un forfait Free 100 Go à 9,99€/mois et un Nokia 3.2 offert !
Galaxy Fold : le vice président de Samsung le dit
Microsoft brevète (aussi) un stylet avec écran tactile pour changer facilement d'outil
Vivo tease la Super FlashCharge : 13 minutes pour recharger une batterie de 4000 mAh
Salon du Bourget - Spacetrain, l'Hyperloop français, espère une mise en service en 2025
Des images réalistes, mais pas factuelles, d'une Nintendo Switch
Test Xiaomi Mi 9T : impressionnant en tout point
Loi mobilité : qu'est-ce que cela change concrètement pour les usagers ?
La nouvelle Kindle Oasis permet de régler la température de couleur pour vos lectures nocturnes
scroll top