Résultats de recherche : les propositions de Google restent critiquées

Les concurrents de Google critiquent les propositions de Google de modifier ses résultats de recherche. Actuellement observé par l'Europe, le moteur demande toutefois à ce qu'un organisme indépendant puisse observer ses propres pratiques.

00FA000006813166-photo-google-logo-gb-sq.jpg
Depuis 2010, les concurrents de Google se livrent à des critiques du moteur américain et estiment qu'il met en avant, dans les résultats de recherche, ses propres services. L'Union européenne enquête sur ces allégations et tente depuis plusieurs mois d'obtenir de la firme américaine des modifications dans le fonctionnement de ses algorithmes.

Afin d'étayer les critiques, l'organisme Consumer Watchdog met en ligne les dernières propositions en date de Google. Il confirme ainsi les propositions de la firme d'apposer le terme « Google Specialized Results » sur les résultats de recherche qu'il favorise et de proposer également des liens vers des services concurrents.

Le document préconise également de placer le groupe sous le regard d'une autorité indépendante. Cette dernière serait alors en charge de contrôler si Google respecte bien les obligations qu'il s'est lui-même imposé... Ce « contrôleur » serait certes indépendant de la société et de ses concurrents mais serait tout de même rémunéré par Google.

Joaquín Almunia, le commissaire européen chargé de la concurrence doit encore se prononcer sur l'ensemble de ces mesures. Si certaines propositions contenues dans le document présenté par Google (.pdf) ont peu de chances d'être suivies, la Commission européenne pourrait néanmoins s'orienter vers un accord amiable avec la firme américaine et ainsi ne pas prononcer de sanction à son encontre.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Après 9 mois de bêta, le cyberlocker Mega est finalisé et évoque son évolution
Le stade de Football de Madrid pourrait prendre le nom de Microsoft
L'application de synthèse vocale d'Android disponible sur Google Play
HackerOne : Microsoft et Facebook récompensent les découvreurs de failles
Google ne construit pas de datacenter flottant, mais un centre d’initiation aux technologies
Sony dévoile la tablette de papier numérique la plus fine au monde pour le Japon
Silk Road, la place de marché dédiée aux drogues, renaît de ses cendres
Google sommé de retirer des clichés de l'ex-président de la FIA de ses résultats de recherche
Android rapporterait 2 milliards de dollars par an à Microsoft
Infos US de la nuit : 70 M de titres Twitter à 26 $, Nouveau design pour le bouton Facebook Like
Haut de page