La puce A12Z de l'iPad Pro 2020 ne serait qu'une A12X avec une lettre différente

31 mars 2020 à 11h45
0
A12Z ipad pro

La nouvelle itération de la puce qui équipe les iPad Pro ne serait que peu différente de la version de 2018, selon un rapport de notebookcheck.net et de techinsights.

Beaucoup s'attendait à ce qu'Apple, à l'image de ce à quoi elle nous avait habitué depuis le lancement du premier iPad Pro en 2015, propose une déclinaison plus puissante de la puce de son dernier iPhone pour sa tablette, en l'occurrence la puce A13 qui équipe les iPhone 11 et 11 Pro.
Or, cette fois, Apple a opté pour une solution un peu plus... Simple : une nouvelle itération de la puce A12X de 2018.


7 à 8

« Nouvelle itération » n'est peut-être pas le terme le plus approprié puisque l'A12Z (qui vient donc remplacer l'A12X) ne possède qu'un cœur graphique de plus que sa grande sœur, passant le total de sept à huit cœurs.

Le benchmark ci-dessous montre que l'augmentation des performances de l'iPad Pro 2020 n'est que légère comparée à la version de 2018 et que ce gain de performances ne se retrouve que sur les tâches sollicitant la puissance graphique de la machine. Le processeur reste quant-à-lui inchangé et presque aucune différence de performance n'est à noter sur le benchmark.

A12Z vs A12X

Ces différences minimes de performances s'expliquent par le fait que l'A12X possédait déjà huit cœurs de base, mais l'un d'eux était désactivé pour des raisons encore inconnues, certainement des soucis d'autonomie, de dissipation de la chaleur (l'iPad Pro ne disposant d'aucun système de refroidissement actif) ou de compatibilité. L'A12Z ne serait donc qu'une puce A12X dont le huitième cœur serait enfin activé.Toujours est-il que ces deux puces restent diablement puissantes et n'ont rien à envier à beaucoup de puces équipant nos ordinateurs portables.


Apple en garderait sous le coude ?

Cependant on peut se demander si Apple ne garderait pas ses grosses mises à jour matérielles pour plus tard, en particulier quand de nombreuses rumeurs corroborent le développement d'un iPad Pro équipé d'un écran mini-LED et d'un Macbook equipé d'une puce ARM à la sauce Apple, enfin libéré d'Intel.

Apple pourrait donc se reposer sur ses lauriers pour mieux frapper d'ici à la fin de l'année avec ses prochaines puces en 5 nm qui équiperont les prochains iPhone et, on l'espère, le reste de ses produits.

Sources : 9to5mac.com, notebookcheck, techinsights
Modifié le 31/03/2020 à 13h40
2
3
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

StopCovid : voici à quoi ressemble l'application, captures d'écran à l'appui
Twitter signale le billet de Trump menaçant de tirer sur les émeutiers
Premier vol habité de Crew Dragon : un décollage historique réussi, à revoir en replay !
Windows 10 mise à jour de mai 2020 : demandez la liste des bug déjà connus !
Voiture électrique : un nouveau barème pour le bonus écologique et la prime à la conversion
Trump signe un décret sur les réseaux sociaux, mais que contient-il ?
StopCovid : l'Assemblée nationale adopte officiellement l'application, qui sera disponible dès ce week-end
Porsche va devoir limiter les ventes de la Taycan pour réussir à contenter les clients
Un supercalculateur a simulé l'impact qui aurait fait disparaître les dinosaures
5G : le Royaume-Uni veut une alliance de 10 pays pour contrer les équipementiers chinois comme Huawei
scroll top