Après SpaceX et Amazon, Apple aussi lorgne sur les satellites internet...

23 décembre 2019 à 11h04
7
Satellite

Selon Bloomberg, le constructeur californien travaille sur une technologie permettant aux utilisateurs de ses appareils de transmettre des données par satellite.

Le projet, très embryonnaire, pourrait être lancé d'ici cinq ans.

Un projet encore flou concernant son utilisation

Une douzaine d'ingénieurs seraient actuellement en train de plancher sur un projet de communication par satellites. Néanmoins, on ne connait pas encore les détails de cette technologie, ni ce qu'Apple compte en faire et à quels produits ou services elle va s'appliquer.

Plusieurs pistes peuvent tout de même être envisagées quant aux intentions d'Apple, notamment l'ambition de passer outre les opérateurs, pour permettre aux utilisateurs de s'échanger des données autrement que par les antennes relais. L'idée pourrait également être d'améliorer son système de navigation Apple Plans qui est actuellement en pleine reconstruction. On ne sait pas non plus si Apple s'appuierait sur un réseau de satellites déjà en orbite ou si l'entreprise lancerait ses propres appareils.

Les ingénieurs ont cinq ans pour présenter le résultat de leurs travaux

Apple a procédé à plusieurs recrutements ces dernières années et une douzaine d'ingénieurs seraient assignés à ce projet mené par Michael Trela et John Fenwick, deux anciens salariés de Google qui travaillaient déjà sur ces questions pour le moteur de recherche. L'équipe est sous la direction de Dan Riccio, responsable du hardware pour la Pomme.

Le constructeur n'est pas le seul à s'intéresser à nouveau aux communications par satellite. Comme le rapporte The Verge, Amazon et SpaceX travaillent tous les deux à la création d'un réseau internet par satellite, qui serait utile notamment pour les zones les plus reculées.

Pour le moment, le projet d'Apple est très peu avancé et les ingénieurs ont cinq ans pour proposer aux exécutifs de l'entreprise un projet viable. Tim Cook serait d'ailleurs particulièrement impliqué dans le dossier mais ces travaux, encore très peu avancés, pourraient être abandonnés avant même la fin de ce délai.

Source : Bloomberg
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
7
7
BetaGamma
Contrôler les contenus échangés à la source… le rêve ultime des GAFA
LeVendangeurMasque
Controller quoi ? Apple s’est justement différentié de la concurrence là-dessus, d’autant qu’ils n’ont pas de régie publicitaire.<br /> Et je vois pas en quoi Facebook ou Google auraient besoin de satellite, ils te tiennent très bien en laisse sans cela.<br /> Ce qui serait envisageable c’est plutôt des services intelligents (mais vu ton message tu ne semble pas trop concerné), ou tout souplement offrir aux utilisateurs de produits Apple un moyen universel de communication à moindre coût et universel. Qui en plus ne serait pas censurable.
nirgal76
Ces propres apapreils j’espère que non.<br /> Déjà qu’avec ce qui est prévu, on a pas finit de ne plus voir les étoiles (ou de ne plus les distinguer parmis la myriades d’objets lumineux qui seront là haut). Je ne comprends pas qu’on laisse ces constellations de satellites polluer notre ciel étoilé (enfin, on a bien laisser polluer en bas, maintenant que c’est bien pourris, on passe au ciel, logiquement humain).
Fulmlmetal
Et avec la petite antenne des smartphones ils espèrent atteindre des distances de plus de 500km avec un sat ? je suis tres sceptique, déja qu’à 10km d’une antenne on n’a plus que 1 barre et le débit est tres faible…<br /> Y a qu’à voir les antennes des telephones Iridium, donc le son est tres mauvais, pour douter de la faisabilité.<br /> Décidemment depuis que Jobs n’est plus là Apple c’est zéro coté innovation. Qu’ils commencent déja par rattraper leur retard sur la concurrence.
rexxie
Faux raisonnement. En installant des relais sur les tours existantes, c’est jouable.<br /> Aussi, l’orbite basse commence à ~300km, 350 pour éviter la trainée atmosphérique.
Fulmlmetal
Si tu lis bien l’article le but est d’avoir une couverture en zone non couverte par les antennes, et également de se passer des antennes relais pour les échanges entre personnes.<br /> Quand à la trainée (sous entendu le freinage) atmosphérique, même à 400km l’ISS la subit, et meme quand elle était à 450km.
cirdan
Si chaque constructeur envoie sa flopée de satellites pour ses propres clients… Et qui pour contrôler tout ça ? Chaque pays voudra sa part. Quel bo*del…
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Google Chrome : la nouvelle version est là, découvrez les nouveautés !
Le prix de ce pack smartphone Galaxy S22 + Galaxy Buds2 s'effondre avec cette promo (-40%)
Windows 11 22H2 : les soucis de perfs, c'est vraiment fini ?
Il y a 9 nouveaux jeux inclus dans Netflix Games
Arrêtez tout, on a des nouvelles de The Witcher Remake !
Devinez ce qui va se cacher DANS les prochaines montres Huawei !
Le Black Friday VPN se poursuit chez CyberGhost : -83% de remise pour Cyber Monday
Mais pourquoi Twitter repousse-t-il encore les vérifications payantes ?
Black Friday : un hébergement web à -80%, c’est le moment ou jamais d’en profiter !
Ce chargeur Samsung est GRATUIT avec cette offre de remboursement
Haut de page