Reporterre dévoile le plan d'Amazon pour inonder la France de colis

07 juillet 2019 à 12h05
14
amazon_bp1104_1600

Amazon se développe à vitesse grand V en France, faisant fi des enjeux écologiques, pour renforcer son hégémonie sur le territoire et le e-commerce.

Dans le sillage d'Amazon, de son annonce du début de semaine de l'embauche à venir de 1 900 nouveaux collaborateurs en France et du franchissement du cap des 9 000 salariés sur le territoire, le journal de l'écologie, Reporterre, publie la première partie de son excellente enquête consacrée au géant du e-commerce. Celle-ci n'est évidemment pas très flatteuse et fait état d'une firme qui bâtit de nombreux entrepôts, centres de tri, et sollicite toujours plus de polluants camions, pour acheminer encore plus vite ses colis dans l'hexagone.

500 000 m² d'entrepôts Amazon en France

Pour nourrir la France de colis Amazon, la firme de Jeff Bezos ne lésine pas sur les moyens et en récolte les fruits, avec un chiffre d'affaires de quelques 6,5 milliards d'euros dans le pays l'année dernière.

Depuis l'inauguration de son tout premier entrepôt, un beau bébé de 70 000 m² situé à Saran, à quelques petits kilomètres d'Orléans, Amazon a fait du chemin. Aujourd'hui, ses plateformes inondent le pays et ses véhicules de livraison avalent les kilomètres par milliers. Et les surfaces de stockage du groupe atteignent 500 000 m² en France. Autant vous dire qu'on ne fait pas mieux.

Les entrepôts bâtis par Amazon sont de plus en plus grands. En 2017 s'ouvrait une plateforme logistique de 107 000 m² dans la Somme, à Boves. Mais cela reste encore modeste par rapport à l'entrepôt que la société est en train d'ériger du côté de Brétigny-sur-Orge, à quelques encablures de Paris. Ce dernier, de 142 000 m², devrait être opérationnel à la fin de l'année. Pour information, la surface moyenne d'une plateforme logistique atteint généralement les 17 500 m² en France.

L-empire-Amazon-en-France.png
La carte des implantations Amazon (Crédits : Reporterre.net)

Amazon se donne les moyens de ses ambitions, avançant parfois masquée

Amazon veut être capable de livrer tous les Français, où qu'ils se trouvent, en un jour (sous réserve de disposer de l'abonnement Prime, évidemment). Si l'aspect pratique est exceptionnel, la logistique et l'infrastructure nécessaires le sont aussi. Car pour diminuer le temps entre la commande et la livraison, le géant doit s'étendre, encore et encore.

La firme grandit tellement que certains de ses entrepôts ne sont pas « officiels », comme le révèle Reporterre. Si l'entrepôt logistique de Senlis (dans l'Oise, 55 000 m²) porte les couleurs d'Amazon, la société n'a encore rien officialisé. Ce secret est notamment tenu par les élus locaux, comme le prouve la clause de confidentialité signée par la mairie de Senlis. En somme, Amazon est là sans être là.

Amazon bâtirait ainsi dans le plus grand secret (ou presque) de nouveaux entrepôts, en sous-traitant à d'autres le dépôt du permis de construire ou l'achat du foncier. Des sociétés immobilières lui serviraient de vrai cheval de Troie et permettraient à la société américaine d'avancer masquée, peut-être pour brouiller les pistes et éviter de s'attirer les foudres de la population locale.

Les sacrifices des élus locaux, contraints de faire les yeux doux

L'implantation d'Amazon en France ne se fait pas au hasard. « Elle cible d'abord des régions paupérisées, abandonnées par l'industrie où elle peut facilement faire du chantage à l'emploi, négocier des avantages fiscaux », rapporte le porte-parole de l'association Attac, Raphaël Pradeau. L'entreprise profiterait donc des difficultés subies par les collectivités territoriales, privées de subventions diverses, pour les faire plier. « Il est certain que si ça ne se fait pas chez nous, ça se fera ailleurs, et le territoire perdra les emplois et les recettes fiscales » clame, fataliste, Didier Vignolle, élu à la municipalité d'Aramon, dans le Gard.

Les collectivités font même souvent des sacrifices pour accueillir Amazon. Du côté de Boves toujours, les élus locaux ont déboursé trois millions d'euros pour rénover les routes et construire un rond-point destiné à fluidifier le passage incessant des camions au sourire jaune. Senlis a dépensé 100 000 euros pour améliorer l'accès au site de la firme.

Emmanuel Macron lui-même adoube cette stratégie d'Amazon, qui arrive à convaincre en multipliant les recrutements et en étant un catalyseur pour l'économie. Le chef de l'État avait inauguré en personne la plateforme de Boves, en 2017. La signature d'un blanc-seing irréversible ?

Source : Reporterre
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
14
0
Feunoir
S’ils font ces efforts c’est bien que les gens sont demandeurs<br /> Je me fais tout le temps livré en relais colis en vitesse pépère. Cela évite les cartons manifestement visités dans la boite aux lettres (mais je dois prendre que des trucs pas intéressants car jamais eu de vol) et autres contraintes suivant le colis<br /> Pour moi aucune commande ne nécessite de l’avoir en 1 jour, j’ai même jamais pris leur premium (et c’est pas faute de m’avoir soulé il y a 2 ans pour que je le prenne, j’ai même reçu une lettre avec une carte brillante toute jolie pour me convaincre que ce serait vraiment top leur premium, ils se sont calmés avec ça peu après)
linkin440
Stratégie marketing et chantage économique. Lorsque j’utilise Amazon c’est parce que des commerçants ne savent pas avoir ce que je demande ou bien si mais au double du prix (un CD récemment). Donc voilà, moi aussi je rentre dans une logique économique mais je ne dispose pas de milliards à ma disposition.
Maka
Vision courtermiste des élus locaux, des milliers d’emplois précaires à la limite de l’esclavage créés au detriment des commerçants et employeurs français locaux qui eux paient leurs impôts en France…<br /> Amazon est efficace mais néfaste.
CallMeLeDuc
9000 emplois créés et combien de milliers de commerces qui ferment boutique parce que incapable d’être aussi compétitifs donc délaissés par les clients.<br /> Un des nombreux effets néfastes et pervers de la mondialisation qui tue notre économie locale lentement mais surement.
kroman
C’est bien mais il faudrait qu’ils améliorent la qualité des produits aussi. On n’y trouve pratiquement que de la m.e.r.d.e Chinoise bas de gamme.
Erlin
Un jour prochain, il n’y aura plus qu’Amazon…<br /> Et tout le monde comprendra la raison du sourire jaune.<br /> Les prix augmenteront additionnés au coût du transport et la livraison en 5 jours dans un dépôt à Perpete les oies.<br /> Et nous pleurerons sur nos librairies disparues, think about it.
Greg_Herg
1 ) il n’y a pas que des trucs chinois bas de gamme sur Amazon. Et il ne faut pas penser que ce qui vient de Chine est forcément bas de gamme : Apple fait fabriquer ses Iphone en Chine par exemple(je n’aime pas Apple mais ce ne sont pas des produits bas de gamme).<br /> 2 ) Quand un transporteur fait une tournée pour livrer 100 personnes différentes, je pense qu’il pollue moins que ces 100 personnes qui se déplacent spécialement pour acheter chaque produit. On peut argumenter que ces personnes font d’autres achats en même temps, mais en dehors des commissions, qui prend sa voiture une seule fois après avoir attendu un mois pour aller acheter un outil de bricolage, puis une coque de téléphone, et des accessoires pour le jardin, et un cadeau pour l’anniv du neveu… Il faut reconnaître que beaucoup de gens se déplacent souvent pour pas grand chose, dès que le besoin est là.<br /> 3 ) Et il n’y a pas qu’Amazon qui fait du commerce en ligne ; il y a Cdiscount (groupe Casino), Rueducommerce (groupe Carrefour), Rakuten (ils sont bien Chinois eux)…<br /> Est ce que le commerce en ligne est une mauvaise chose ? Effectivement on peut s’inquiéter pour le commerce de proximité, mais ce débat a déjà commencé il y a des dizaines d’années avec les super et hyper marchés. Je ne connais pas la bonne réponse.
Ioda06
Oui on disait pareil pour les grandes surfaces, “ça tue les petits commerces”. A eux de se démarquer non ? Quand on voit les prix pratiqués dans certains commerces, faut pas s’étonner…
CallMeLeDuc
Les galeries des hyper marchés c’est aussi des petits commerces… c’est juste qu’ils ont migré des centres villes vers ces centres commerciaux.<br /> La grosse différence avec le Ecommerce c’est que ces ent. internationales se débrouillent pour ne pas payer ce qu’elle devraient au fisc Français et inondent la France de produit fait à l’étranger.<br /> Même les Livreurs ne sont plus des société Françaises mais des sociétés de l’est a moindre cout.<br /> Avec ce genre de réflexion vous n’avez absolument pas conscience de l’état des villes Française!<br /> depuis 10 ans c’est une HÉCATOMBE ! les Centre villes sont devenu des deserts tous les petits commerces d’antan ferment qui sont assommé par les Frais, les Taxes, ursaf rsi, assurances et j’en passe.<br /> Sortez de chez vous et regardez les Centre Villes ! ils sont peuplés de cassos dans des rues a l’abandon.<br /> Dans les condition actuelle de la mondialisation ou la concurrence est internationale, sauf quelques commerces de l’alimentation ou de services, pour un magasin de Vente c’est quasi Impossible de vivre de son travail.
K4minoU
Et malheureusement la spirale est lancée depuis un moment…<br /> Le principal problème des petits commerces est le coût du bail correlé au stockage. Là ils vendent moins à cause de la présence des mastodontes du net mais ils ont toujours autant de stock (et même s’ils réduisent leur stock, le coût du bail lui, reste car la surface au m² reste la même)<br /> Donc pour simplifier, on a moins de rentrées avec plus de sorties, donc CA en baisse (ne parlons même pas des bénéfices…)<br /> Mécaniquement ils sont pris à la gorge, comment faire à part fermer? ou aller dans un endroit où les prix des loyers sont plus abordables pour que l’activité reste à minima rentable?<br /> Pendant ce temps, les utilisateurs finaux, eux, commencent à avoir de plus en plus l’habitude de consommer via leur téléphone portable, faire des achats desus etc…<br /> C’est la vie de dingue de maintenant qui veut ça finalement, nous n’avons peu ou plus de temps libre, les courses on peut les faire via nos téléphone, pendant les transports etc etc Et le peu de temps libre qu’on a, je doute qu’on ait envie de prendre la voiture pour aller s’excentrer et aller chez les commerçants qui se “délocalisent”…<br /> Ok je ne cautionne pas forcément tout car je regrette profondément de voir les magasins se fermer lentement mais sûrement dans ma ville.<br /> Mais c’est comme ça et il y a que quelques secteurs pour l’instant qui s’en sortent relativement bien encore; c’est tout ce qui touche de près à la prestation et/ou services à la personne (coiffure), restauration, commerce nécessitant un vrai savoir faire et qui ne peut pas être dématérialisé.
mk108
Moi aussi, j’ai opté pour les points relais, parce que la facture de vol par les facteurs ou leurs remplaçants souvent indélicats atteignait des montants insupportables, depuis plus de soucis. J’avais aussi renoncé à certains achats en ligne, tout redeviens possible. La précarité à la poste associé à la pratique de prix devenus ubuesque fait partie du plan manichéen visant à détruire le système Français. Après avoir été vendus aux financiers, nos dirigeants sont maintenant fournis par eux, le meilleur reste encore à venir. Des fois je regrette d’être trop vieux pour faire un bon Robespierre.
Zathuro
Parfaitement d’accord et les employés d’amazon seront à court terme remplacés par des robots… la boucle est bouclée !
FardocheX
Amazon est plutôt écologique. Vaut mieux un camion de livraison qui fait un trajet de 100 km pour porter 50 colis que 50 voitures qui font 10 km pour aller chercher de la marchandise en magasin. (souvent, sans trouver après plusieurs magasins)
philumax
vu qu’il y a des entrepôts un peu partout, il y aura des magasins!<br /> ben oui, quoi : les produits seront juste derrière!<br /> donc, à terme, il y aura des magasins Amazon!
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

🔥 Soldes : les meilleures promotions et réductions de ce dimanche
Bientôt des panneaux solaires capables d'éclore (littéralement) à la chaleur
Un essaim de drones réalise un graff participatif
Finale coupe du monde féminine : comment regarder Etats-Unis vs Pays-Bas en streaming ?
Le premier bateau de croisière à batterie est lancé
J.A. Bayona réalisera la série Le Seigneur des Anneaux d'Amazon
De nouveaux signaux spatiaux émanant de l'espace lointain ont été enregistrés
1,18 gigawatt ! Le plus puissant des parcs solaires se lance près d'Abu Dhabi
Haut de page