Une version miniature des magasins Amazon Go ouvre à Seattle

Par
Le 17 décembre 2018
 0
08789582-photo-amazon-go-l-picerie-automatique-d-amazon-seattle.jpg

Amazon a annoncé l'ouverte d'un mini-Amazon Go, sa supérette sans caisse, à Seattle. L'objectif de cette version miniature pourrait être d'implanter ensuite ses magasins dans les aéroports américains.

Au début de l'année, Amazon avait innové avec le premier magasin sans caisse, appelé Amazon Go. L'entreprise nourrirait de grandes ambitions autour de son concept, espérant notamment en ouvrir 3 000 d'ici 2021. Pour atteindre cet objectif, elle pourrait compter sur sa nouvelle déclinaison de sa boutique.

Acheter à manger sans attendre en caisse

C'est à Seattle (États-Unis), lieu de l'inauguration du premier Amazon Go, que le leader mondial de l'e-commerce a décidé d'installer sa première enseigne en version miniature. D'une superficie de 41 m2, le magasin propose des plats et des en-cas, à destination notamment des employés de bureau travaillant à proximité. Et s'appuie toujours sur le concept qui fait le succès d'Amazon Go.

En effet, la petite supérette demande à ses clients de scanner leur smartphone à l'entrée. Puis, ceux-ci sont invités à faire leurs courses, sous l'œil de caméras qui les identifient et enregistrent ce qu'ils choisissent. À la fin de leurs emplettes, ils repartent de la boutique sans passer par une quelconque caisse, et leur compte est automatiquement débité du montant dû.

En attente de débarquement dans les aéroports

Ce mini-Amazon Go constitue le huitième magasin de ce type, qui n'existe pour l'heure qu'aux États-Unis (également à Chicago et San Francisco). Mais la société ne compte pas s'arrêter là et espère profiter de ce petit format pour s'intégrer dans les aéroports, pour lutter contre le stress des voyageurs qui veulent s'acheter à manger, à quelques minutes de leur embarquement. Elle serait ainsi déjà en pourparlers avec ceux de Los Angeles et de San José.

Étant donné la fréquentation de ces deux lieux, une telle implantation permettrait certainement aux chiffres d'Amazon Go de s'envoler.

Source : Siècle Digital
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
scroll top