Amazon vise 3 000 magasins sans caisse d'ici 2021

20 septembre 2018 à 18h05
5
Amazon Go

L'entreprise de e-commerce a révélé qu'elle souhaitait ouvrir 3 000 boutiques Amazon Go dans les trois ans à venir.

Dans un article daté du 19 septembre, Bloomberg indique qu'Amazon souhaite ouvrir un total de 3 000 magasins sans caisse d'ici 2021.

Un projet extrêmement ambitieux et coûteux, mais qui pourrait rapporter beaucoup à la firme en ce qu'elle entrerait en concurrence avec des services d'épiceries tel que 7-Eleven ou Prêt à Manger. En effet, si l'installation de ces Amazon Go risque d'être particulièrement conséquente pour la compagnie, un tel déploiement pourrait lui permettre de réaliser un coup de maître. Avec une croissance aussi agressive, nul doute qu'Amazon a pour volonté de devenir le leader du secteur.

Le défi est lancé pour Amazon Go

À ce jour, Amazon a ouvert un total de quatre magasins, dont le premier qui a été inauguré à Seattle en janvier 2018. Deux boutiques ont été également ouvertes dans la même ville, là où le dernier en date est installé dans la ville de Chicago. De fait, Amazon ne possède, du moins actuellement, qu'un total de quatre magasins ouverts sur un objectif de 3 000 en trois ans.

Amazon Go, l'épicerie automatique d'Amazon à Seattle

En termes de produits, les deux derniers magasins se focalisent sur une proposition rassemblant sandwichs, salades ou repas similaires destinés aux bureaux alentour. La compagnie a annoncé qu'une demi-douzaine d'autres boutiques similaires devraient voir le jour dans les six mois à venir. Encore une fois, ce chiffre de six nouveaux magasins en six mois semble insuffisant par rapport à l'objectif final. Néanmoins, Amazon prévoit certainement de déployer ses armes dans les années à venir.

Comme à son habitude, Amazon n'a pas souhaité commenter l'information.

Pour rappel, les magasins Amazon Go ne possèdent pas de caisse ni de files d'attente. Alors que la technologie a été particulièrement compliquée à mettre en œuvre à ses débuts, il semblerait qu'elle soit finalement au point. De fait, des caméras équipées d'un système basé sur l'intelligence artificielle se chargent de filmer les produits que les clients mettent dans leur panier, ou reposent finalement. Pour activer le système, il suffit d'utiliser son mobile lors du passage d'un tourniquet similaire à celui du métro. Dès le départ du magasin, le client est prélevé directement sur son compte Amazon.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
0
Al_Jardine
Histoire de remplacer 30.000 caissières illettrées (comme dirait M. Emmanuel M.) par 60.000 emplois d’agents de sécurité…? Quand on vous disait que l’IA va détruire des emplois bas de gamme et créer des emplois hautement qualifiés.
PPano
Ha bon !!! Un agent de sécurité est plus intelligent qu’une caissière… Pathétique…
julla0
L’ironie ca te parle?
blubsy
C’est là ou on va rentré dans un gros pb, allez de l’avant avec les nouvelles technologie avec de grande chance de payé moins chère mais de faire perdre beaucoup de travail et d’augmenté les inégalités. Ou arriver à mettre des limites en arrétant d’acheté tous et n’importe parceque les prix ne sont pas chère… Je pense que dans les 5 ans à venir nous allons rentré dans un nouveau monde (et je pèse mes mots) et beaucoup vont y perdre des plumes…
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

La Google Home Mini est l'enceinte intelligente la plus vendue cette année
Californie : vers une loi pour interdire les mots de passe trop faibles
Nvidia Turing, le récap : dates de sortie, prix, déclinaisons
Une IA capable de reconnaître les objets selon leur description
Renault EZ Pro : le véhicule autonome qui va livrer vos colis chez vous
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
4 techniques simples pour nettoyer son PC
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
USB Type-C : tout savoir sur la nouvelle norme USB
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Haut de page