VoD : Amazon plancherait sur son boitier TV

01 juin 2018 à 15h36
0
Amazon multiplie ses efforts pour faire de l'ombre à la concurrence et le cycber marchand souhaiterait désormais s'inviter directement sur vos télévisions.
005A000004234374-photo-amazon-sq-logo-gb.jpg

Liseuses, tablettes, musique en streaming, cartographie, VoD et bientôt smartphone, Amazon devient de plus en plus important et cette fois, la société pourrait aller encore plus loin en s'immisçant sur le marché des boitiers TV. La stratégie est simple et claire : se positionner au cœur des divertissements numériques du consommateur.

Après avoir ouvert un centre de développement média à Londres, Amazon devrait bientôt lancer en Europe son offre de service VoD LoveFilm, lequel est aujourd'hui associé à la souscription Amazon Prime aux États-Unis. Selon le magazine Bloomberg la société serait donc en train de développer un appareil capable de concurrencer l'Apple TV, la Xbox, la PlayStation 3 ou encore Roku et Boxee, d'autant que certains de ces appareils donnent aujourd'hui accès au catalogue d'Amazon.

Le boitier en question serait développé par la division Lab126 d'Amazon, laquelle serait supervisée par plusieurs ingénieurs issus d'Apple, Cisco, TiVo, Vudu ou encore ReplayTV. Selon plusieurs sources proches de cette affaire, l'appareil (Kindle TV ?) serait présenté cet automne.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Verizon, bientôt seul propriétaire de Verizon Wireless ?
Le forfait Free Mobile désormais disponible au Portugal sans surcoût
Migration WLM : Skype connaît des problèmes de connexion (MàJ)
AMD publie les pilotes Catalyst 13.4 et 13.5 Beta
LG : un premier smartphone avec écran flexible avant la fin de l'année
Infos US de la nuit : nouveauté Amazon, la fin du Flash, les dépenses de Netflix
Universal remporte un procès d'importance face à Grooveshark
Solocal affecté par la pub, se renforce encore sur Internet
Stockage : EMC publie de bons résultats au premier trimestre
Télévision connectée: la Commission européenne veut y voir plus clair
Haut de page