Alexa sera bientôt le premier assistant vocal à opérer dans l'espace

05 janvier 2022 à 18h10
9
Callisto Orion Alexa Amazon © Amazon
Callisto à bord d'Orion © Amazon

Amazon veut faire d'Alexa le premier assistant vocal personnel à aller dans l'espace, dans le cadre de la mission Artemis I.

Le géant Amazon a fait le choix de ne pas se rendre physiquement au CES 2022, d'ailleurs amputé d'une journée en raison de la pandémie de COVID-19. Toutefois, cela ne l'a pas empêché de faire son lot d'annonces qui tournaient essentiellement autour d'Alexa, de Fire TV, de sa filiale Ring et d'Amazon Web Services (AWS). L'annonce la plus «What the f*** », comme disent les Américains, concerne sans aucun doute celle liée à Alexa, qui pourrait bien s'offrir un billet pour l'espace.

Alexa va donner de la voix dans l'espace

Dans le cadre de la mission Artemis I , la première d'une série visant à aboutir à l'exploration de la Lune (puis éventuellement de Mars) par l'Homme, Amazon veut frapper fort et transporter la douce Alexa jusque dans l'espace, en 2022. Cette opération, la firme de Jeff Bezos la mène en collaboration avec Lockheed Martin. Alors, comment vont s'organiser les choses ?

Alexa rejoindra la prochaine mission en tant que partie de Callisto, la charge utile de technologie intégrée au vaisseau spatial Orion de la NASA, mise au point par des ingénieurs de Lockheed Martin, d'Amazon et de Cisco. Alexa fait partie des technologies qui auront le privilège d'être testées au sein de la mission Artemis I.

L'intégration d'Alexa à bord d'Orion offrira un vrai retour d'expérience aux ingénieurs et aidera à explorer la façon dont la technologie vocale et l'intelligence artificielle qui font vivre l'assistant personnel peuvent aider les astronautes lors de futures missions dans l'espace. La première mission va toutefois se faire sans équipage, et le premier vol habité n'est prévu, au mieux, que pour 2023.

L'objectif d'emmagasiner une expérience utile pour les utilisateurs d'Alexa sur Terre

C'est le cas de le dire, Amazon voit loin avec Alexa. L'entreprise imagine un avenir « où les astronautes pourront se tourner vers une IA embarquée pour obtenir des informations, de l'assistance et de la compagnie ». La collaboration avec Lockheed Martin permettra à Callisto, charge utile d'Alexa, de résister aux chocs et vibrations dus au lancement et de résister aux radiations intenses des ceintures de Van Allen. Pour Callisto, Amazon a fourni le logiciel de traitement acoustique dont les algorithmes permettent d'isoler certains bruits de façon à faciliter les interactions vocales.

Artemis Echo Show © Amazon
Informations d'Artemis I, sur un Echo Show © Amazon

« Callisto est également équipé de la technologie de contrôle vocal local d'Amazon, qui permet à Alexa de fonctionner dans des zones avec une connectivité limitée ou inexistante », ajoute l'entreprise. Cette dernière dit être capable, grâce à l'IA et au traitement à bord du vaisseau, de contourner la latence résultant de l'échange d'informations entre la Lune et la Terre, permettant ainsi aux astronautes d'avoir accès à certaines informations spécifiques de façon quasi instantanée.

En outre, Alexa pourra, sur Artemis I, accéder aux données de télémétrie en temps réel et répondre à des questions du type : « Alexa, à quelle vitesse Orion voyage-t-il ? » ou « Alexa, quelle est la température dans la cabine ? » L'assistant pourra même offrir un contrôle des appareils connectés à bord du vaisseau spatial, jusqu'à la gestion de l'éclairage de la cabine. Et le temps passé par Alexa dans l'espace compte bien être mis à profit par les ingénieurs d'Amazon pour les clients restés sur Terre, notamment ceux qui feront appel à l'assistant dans des conditions difficiles, ou dans des lieux où une connexion internet n'est pas garantie.

Source : Amazon

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
9
9
Neustrie
Alexa dans l’espace ? ça promet, car dans l’espace personne ne vous entend crier
Proutie66
« Alexa éteinds les lumières ». sera pas une bonne idée :=)
DocteurQui
Alexa, combien de secrets industriels et militaires auras-tu le temps de voler (avec l’approbation des ingénieurs apparemment) ?
DocteurQui
Bien trouvé
Gabr0x
L’IA cantonnée seulement au profits comme aujourd’hui est la fin de l’humanité.<br /> Et elle est déjà bien enclenchée
CM35
La suite on la connaît… :<br />
Arnaud_Decrequy
Alexa, donne nous une idée de jeu…<br /> «&nbsp;Celui qui tient le plus longtemps avec les doigts dans le réacteur gagne!!!&nbsp;»
Sampro
Aucune utilisation pratique pour nous cette expérience je trouve
ld9474
En attendant, les profils famille n’existent toujours pas… Exemple: Une echo dot pour chacun branché sur un compte musique spécifique… Ca ne parait pourtant pas très compliqué du moins bien moins que de comprendre ce qu’on lui dit.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

La vidéo sur Clubic : donnez-nous votre avis !
Après l'app qui compare vos selfies à des tableaux célèbres, voici celle qui compare vos animaux à des œuvres d'art
Avec Arc, Intel peut-il concurrencer NVIDIA et AMD ?
Le télétravail améliore le bien-être au travail des salariés, d'après un rapport
Les smartphones pliants se retrouveront-ils bientôt dans toutes les poches ?
La revue Métal Hurlant est de retour : rencontre avec Vincent Bernière, son nouveau rédacteur en chef
LEGO : l’inclusivité est-elle une question de plastique ?
Devenez modérateur sur Clubic.com, pour des discussions encore plus riches
Le jeu du roi ? Garry Kasparov lance sa plateforme communautaire autour des échecs
Clubic recrute un(e) expert(e) SEO
Haut de page