Le gang de l’électroménager sanctionné à hauteur de 190 M€ pour entente illégale

le 09 décembre 2018
 0
électroménager indesit couv.jpg

L'Autorité de la concurrence a annoncé, jeudi, avoir lourdement sanctionné six fabricants d'électroménager, accusés d'une entente sur des hausses de prix. La note est salée.

Six fabricants, BSH, Candy Hoover, Eberhardt Frères, Indesit et Whirlpool, ont été sanctionnés d'une très forte amende pour un montant total de 189 millions d'euros par l'Autorité de la concurrence, pour s'être, entre autres, concertés sur des hausses de prix, comme l'annonce l'autorité administrative indépendante française dans un communiqué de presse publié le 6 décembre.

Cette décision fait suite à des informations transmises par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) sur les pratiques menées par les fabricants, qui concentraient à eux six environ 70% de parts de marché en France en 2012.

Une entente sur les « produits blancs »


Les six fabricants, BSH (Bosch Siemens, Viva, Neff), Candy Hoover (Candy, Hoover, Rosières), Eberhardt Frères (Liebherr), Electrolux (Electrolux, Arthur Martin, AEG), Indesit (Indesit, Ariston, Scholtes) et Whirlpool, condamnés à cette très lourde amende, ont été épinglés pour s'être concertés à deux reprises : entre 2006 et 2009, puis entre mai 2008 et septembre 2009, sur ce que l'on appelle les « produits blancs », à savoir les réfrigérateurs, congélateurs, lave-linge, sèche-linge, lave-vaisselle, tables de cuisson, cuisinières.

Sur la première période (entre septembre 2006 et janvier 2007, puis entre fin mai 2008 et avril 2009), les entreprises s'étaient réunies plusieurs fois pour discuter de hausses à appliquer sur les « prix de vente conseillés » aux distributeurs tels que Darty, Conforama, grandes surfaces, magasins de proximité, vente à distance, cuisinistes etc.

Les fabricants ne contestent pas, Whirlpool lourdement sanctionné


Les fabricants avaient instauré des « règles de prix » selon l'Autorité de la concurrence, qui consistaient à appliquer des hausses de prix pour certains produits (par exemple, pour les produits dont le prix de vente conseillé se situe entre 200 et 400 euros : une hausse de 30 euros). Mécaniquement, le prix facturé aux distributeurs était ajusté, à la hausse évidemment. Entre mai et septembre 2009, les fabricants s'étaient mis d'accord sur une modification des conditions commerciales appliquées aux cuisinistes pour les modèles d'exposition. Cette seconde pratique avait pour but de diminuer le coût des contrats d'exposition de leurs produits.

Les sociétés mises en cause n'ont pas contesté les faits devant l'Autorité de la concurrence. Elles ont tout de même donc pu obtenir une réduction de la sanction. Ces pratiques ont en tout cas été susceptibles d'affecter les prix imposés aux consommateurs. Pour l'ensemble de leur œuvre, BHS a été condamné à régler une amende de 23 millions d'euros, Candy Hoover 15 millions d'euros, Eberhardt Frères 1 million d'euro, Electolux 48 millions d'euros, Indesit 46 millions d'euros (mais le groupe a depuis été avalé par Whirlpool, groupe lui-même condamné à 56 millions d'euros, qui devrait payer une facture double).
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Le fabricant avait dévoilé son Chromebook Flip C434 14" au CES de Las Vegas en début d’année. Fleuron de la gamme Chromebook d’Asus, il a été présenté en France lors du salon IT Partners et arrive sur le marché français. Clubic a pu le prendre en main.
Les fichiers téléchargés il y a plus de trois ans ont bel et bien été perdus suite à un projet de migration qui a mal tourné…
09:54
Qualcomm, après avoir conçu différents casques VR en partenariat avec d’autres constructeurs, va proposer un nouveau design, fonctionnant à la fois sans-fil ou relié à un PC.
09:25
Le média américain 9to5Google serait en mesure de confirmer le nom et certaines caractéristiques des prochains milieu de gamme de Google, selon des sources proches du dossier.
Avec Checkout on Instagram, la célèbre plateforme d'hébergement de photos/vidéos permet d'acheter des articles, sans même quitter l'application.
08:27 | Instagram
Pour la cinquième année consécutive, Bethesda Softworks ira à Los Angeles pour participer à l'Electronic Entertainment Expo.
Alors que Facebook l’accuse d’escroquerie, Aleksandr Kogan réplique par l’intermédiaire de l’un de ses avocats qu’il ne fut qu’un bouc émissaire de l’entreprise.
07:29
C’est l'une des hypothèses avancées pour tenter de comprendre pourquoi nous ne sommes toujours pas entrés en contact avec une civilisation extraterrestre. Une théorie farfelue parmi d’autres, mais sérieusement débattue par des chercheurs du monde entier.
07:00 | Espace
La société américaine de VTC a établi le classement des objets insolites perdus dans un véhicule Uber, mais indique également comment les récupérer.
06:31 | Uber
Ce n’est pas la première fois qu’un album sort en exclusivité sur Tidal ou Apple Music, mais Moby a voulu marquer le coup à l’occasion du World Sleep Day en sortant son nouvel album en exclusivité sur l’appli de méditation Calm.
Facebook a annoncé la nomination d’une nouvelle directrice de son application. Et il s’agit d’une Française : Fidji Simo ! Celle-ci aura la lourde tâche de concrétiser le virage annoncé par l’entreprise, vers une meilleure protection des données personnelles.
19/03 | Facebook
Mozilla vient tout juste de publier sa version stable de Firefox 66 pour Windows, Mac, Linux et Android, elle est disponible au téléchargement depuis aujourd’hui ! Alors quoi de neuf pour le navigateur web libre et gratuit qui revendique désormais plus de 300 millions d’utilisateurs actifs ?
Intel va développer pour les États-Unis ce premier supercalculateur baptisé Aurora. La puissance extraordinaire de cette machine va être utilisée dans des travaux d’intelligence artificielle qui serviront à la recherche médicale, énergétique et environnementale.
En direct de la Game Developers Conference, où il a tenu une conférence historique, Google a dévoilé le nom et les détails de son service de cloud gaming : Stadia.
Le service de messagerie instantanée teste l’intégration d’un navigateur et d’une recherche d’images inversée dans l’application mobile pour lutter contre la propagation des fake news.
19/03
scroll top