CES 2021 : notre récap' des meilleures tendances et annonces laptop

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
15 janvier 2021 à 20h42
7

Ordinateurs portables gaming , laptops bureautiques et ultraportables par dizaines : le CES 2021 aura été une cuvée particulièrement riche en nouveaux produits, appuyés par le renouvellement conjoint des processeurs à basse consommation d’AMD et d’Intel, mais aussi par l’arrivée des nouvelles cartes graphiques « Ampere » de NVIDIA sur PC portables. Autant d’annonces importantes pour les semaines et mois à venir. Nous avons choisi de revenir sur les plus marquantes.

Entre simples renouvellements d’appareils existants et nouveautés intrigantes, les constructeurs de PC portables ne sont pas venus les mains vides au CES 2021. L’évènement, tenu cette année de manière virtuelle, aura aussi été l’occasion pour Intel, AMD et NVIDIA d’annoncer respectivement de nouvelles générations de processeurs basse consommation (Tiger Lake-H et Ryzen 5000), et de nouvelles cartes graphiques (RTX 3000 MaxQ) pour laptops. Avec ces nouveaux composants, la promesse de performances en nette hausse. Clôturé officiellement ce jeudi, le salon américain aura donc été riche en nouveautés et porteur de belles perspectives. Voici un florilège non exhaustif des annonces les plus excitantes et des laptops les plus novateurs.

Les meilleures annonces de PC portables :

Acer Predator Triton 300 SE : un gamer ultra compact

Avec une diagonale limitée à 14 pouces, 1,7 Kg sur la balance pour 17,9 mm d’épaisseur seulement, le Predator Triton 300 SE est l’un des appareils gaming les plus fins et compacts présentés sur le CES 2021. Ce modèle peut par ailleurs compter sur un châssis élégant misant sur des lignes épurées et sur une robe en aluminium brossée pour séduire les utilisateurs cherchant une machine discrète.

Acer Predator Triton 300 © Acer
© Acer

Mais à l’intérieur de cet ultraportable, d’apparence somme toute anodine, se cache une bête féroce. De fait, l’appareil est taillé pour le jeu, avec des composants de toute dernière génération. Acer mise en effet sur l’un des nouveaux processeurs Tiger Lake H35 d’Intel (le Core i7-11375H sera certainement aux commandes), couplé à une GeForce RTX 3060 MaxQ.

Côté écran, on retrouve une dalle IPS de 14 pouces capable de monter jusqu’à 144 Hz pour un maximum de réactivité. Le Predator Triton 300 SE arrivera sur le marché durant le deuxième trimestre 2021 pour un tarif de 1 799 euros.

Asus ROG Flow X13 : le convertible à l’aise en jeu

Il s’agit d’un des tout nouveaux appareils introduits par ASUS à l’occasion du CES 2021, le ROG Flow X13 est un ultraportable de 13 pouces conçu pour jouer dans de bonnes conditions, notamment aux titres compétitifs. Pour ce faire, l'ordinateur mise sur une combinaison porteuse : un processeur AMD Ryzen 9 5980HS, jusqu’à 32 Go de RAM et une GTX 1650.

L’ensemble tient dans un châssis de 1,3 kg, pour seulement 15,8 mm d’épaisseur. Notons que les lignes et la conception sont en grande partie inspirées de celles du ZenBook Flip S : l’un des ultraportables les plus élégants du marché actuellement. Le ROG Flow X13 est 2-en-1 lui aussi, avec la possibilité de retourner l'écran autour du clavier.

ROG Flow X13-6 © © ASUS
© ASUS

Pour l’écran justement, le fabricant taïwanais ne fait pas de concession. On retrouve une dalle Full HD 120 Hz au format 16:10, qui pourra être remplacée, en option, par un écran Ultra HD 60 Hz. Pour plus de performances, ASUS mise aussi sur un GPU externe qui sera vendu séparément ou en Bundle, ce dernier embarque une RTX 3000 et pourra servir de HUB pour étendre la connectique, avec une large sélection de ports. Son prix est néanmoins salé : 1 499 euros en prix de départ.

Le ROG Flow X13 est pour sa part annoncé à partir de 1 799 euros et sera disponible en France dès la fin du mois de janvier.

HP Envy 14 : le nouvel ultraportable des créatifs ?

HP avait ses Envy 15 et 13, le constructeur californien complète sa gamme avec un modèle intermédiaire. Sobrement nommé Envy 14, ce nouveau modèle adopte fort logiquement un format de 14 pouces, et embarque des composants performants pour lui permettre une belle polyvalence. HP positionne néanmoins cet appareil à destination des créatifs, ces professionnels indépendants, qui utilisent leur PC pour des activités de création (retouche et développement photo, montage vidéo…).

HP Envy 14 © © HP
© HP

On y trouve donc un écran Full HD+, tactile, au format 16:10. HP annonce une dalle dotée d’un DeltaE inférieur à 2 et proposant une couverture intégrale de l’espace de couleurs sRGB. La fidélité colorimétrique devrait donc être au rendez-vous. En termes de composants, c’est une puce Tiger Lake-U qui est choisie, avec un Intel Core i5-1135G7 dans sa version de base, couplé à une GeForce GTX 1650 Ti et 16 Go de RAM. Un SSD de 256 Go est aussi prévu pour le modèle le plus abordable.

L’appareil disposera, enfin, d’une webcam pouvant être recouverte par un petit obturateur, et proposera également des fonctionnalités d’IA pour améliorer la qualité des visio-conférences. Le HP Envy 14 est annoncé à un prix de départ de 1000 dollars. En France, ce modèle devrait être annoncé aux environs de 1 200 euros, bien entendu, les prix s’envoleront bien au delà pour les variantes les plus haut de gamme.

MSI Stealth 15M : le laptop gaming 15 pouces le plus fin du marché

Un peu plus grand que le Predator Triton 300 SE avec un format de 15,6 pouces, le MSI Stealth 15M parvient néanmoins à être encore plus fin avec tout juste 16,15 mm, pour 1,7 kg là aussi. Il s’agit selon MSI du PC portable gaming de 15 pouces le plus fin du marché, et s’il reprend des lignes bien connues chez le constructeur taïwanais, l’appareil s’équipe d’un châssis plus épuré, décliné en blanc et gris clair.

Stealth 15M-1 © © MSI
© MSI

À l’intérieur de la bécane, MSI fait vrombir un Intel Core i7-11375H et une GeForce RTX 3060 MaxQ. L’ensemble est complété par un maximum de 64 Go de DDR4 à 3200 MHz pour aller chercher les gamers, tout en faisant un appel du pied aux créatifs. Le Stealth 15M a d’ailleurs tout d’un produit éligible au label RTX Studio. Nous verrons si MSI décide de l’adopter à l’avenir pour certaines références. Coté écran, le laptop hérite enfin d’une dalle IPS Full HD 144 Hz.

Pour l’instant, MSI n’a pas encore communiqué de tarifs précis pour ce PC gaming ultra fin, mais il faudra probablement tabler sur une somme avoisinant les 1 800 euros.

Lenovo ThinkPad Titanium X1 Yoga : le titane en étendard, l’élégance en prime

Malgré son nom à rallonge, le ThinkPad Titanium X1 Yoga de Lenovo est probablement l’un des ordinateurs portables les plus sexy présentés cette année dans le cadre du CES. Pour séduire, l’appareil mise lui aussi sur sa finesse en ne dépassant pas les 11 mm d’épaisseur. Il s’agit ainsi du PC portable le plus fin jamais introduit par Lenovo sur sa gamme ThinkPad. Ce modèle adopte par ailleurs un format 3:2, très adapté à l’utilisation bureautique, et un châssis associant titane, carbone et magnésium pour conserver une bonne solidité.

X1 Titanium © © Lenovo
© Lenovo

Lenovo n’a pas non plus fait les choses à moitié sur le terrain des composants. En plus d’une dalle IPS 2K (2256 x 1504) de 13,5 pouces (certifié Dolby Vision et dotée d’une luminance maximale de 450 nits), le fabricant chinois mise sur un Core i7-1160G7 vPro pour le modèle le plus haut de gamme. Le processeur sécurisé d’Intel s’associe pour le reste à un maximum de 16 Go de LPDDR4x. On trouvera enfin jusqu’à 1 To de stockage en SSD M.2 sur l’appareil, qui profite par ailleurs d’une connectivité Wi-Fi 6 et 5G.

Le ThinkPad Titanium X1 Yoga est attendu en Europe fin février. Il sera proposé à partir de 2 159 euros.

Gigabyte Aorus A5 : AMD et RTX 3000 à moins de 1500 euros

Cette année 2021 risque d’être l’année d’adoption en masse des processeurs AMD sur PC portable gaming. L’Aorus A5 de Gigabyte compte parmi les (nombreux) appareils à avoir fait le choix d’une puce Ryzen H de nouvelle génération. Comme par le passé, ce modèle vise avant tout à proposer aux joueurs à bon rapport performances / prix. Pas de finesse démesurée en vue, ni de matériaux prestigieux au programme donc, mais un châssis relativement basique abritant des composants performants.

Gigabyte Aorus A14 © © Gigabyte
© Gigabyte

Comme d'habitude avec cette gamme, Gigabyte nous propose une configuration à la carte. Il sera ainsi possible de choisir entre le Ryzen 9 5900H, le Ryzen 7 5800H , ou le Ryzen 5 5600H, opter pour RTX 3070 ou 3060 et profiter d’un maximum de 64 Go de DDR4. Même démarche pour l’écran Full HD de 15,6 pouces, avec — au choix — une dalle IPS 240 Hz ou 144 Hz. Avec une couverture colorimétrique annoncée à seulement 72 % du gamut NTSC, l’écran de l’Aorus 5 risque par contre d’être un peu décevant en termes de qualité d’image.

Pour l’instant Gigabyte n’a pas annoncé de tarif précis pour son appareil en Europe, mais il faudra vraisemblablement compter sur un prix de départ sous la barre des 1 500 euros.

Quoi de neuf sur les composants ?

Annonces Intel : plus de performances pour les petits gabarits

Lors du CES 2021, Intel a tenu une conférence dédiée entre autres à l’annonce de plusieurs processeurs . Sur le segment laptop, la marque a ainsi dévoilé sa première fournée de puces Tiger Lake-H de 11e génération. Ces nouveaux CPUs, surnommés « H35 » en référence à leur TDP de 35 W, cherchent à proposer un niveau de performances très généreux malgré une enveloppe thermique limitée.

Grâce à sa nouvelle gravure en 10 nm (qui va enfin se frayer un chemin sur les ordinateurs portables hautes performances), Intel propose trois références de processeurs conçus pour tenir dans des ordinateurs ultra fins : les Core i5-11300H, Core i7-11370H et le Core i7-11375H Special Edition. Tous peuvent au besoin passer sur un TDP de 28 W seulement pour convenir aux machines les plus fines, équipées d’un système de dissipation plus modeste que sur un gros mastodonte de 3 cm d’épaisseur.

Intel © © Intel
© Intel

Avec cette annonce, Intel ouvre donc la porte à une plus grande diversité de machines ultraportables taillées pour jouer dans de bonnes conditions. Parmi elles, les MSI Stealth 15M et Acer Predator Triton 300 SE vus plus haut.

Notez qu’Intel n’en a pas fini avec ses puces Tiger Lake-H. Le géant américain promet qu’une seconde fournée de processeurs 10 nm à hautes performances arrivera prochainement. En l’occurrence, Intel pourrait profiter du Computex 2021 pour dévoiler ces nouvelles puces. Elles devraient pour leur part se prémunir d’un TDP plus conséquent de 45 W, et remplacer, entre autres, les Core i9-10980HK et i7-10875H. Affaire à suivre…

Annonces AMD : une gamme composite mais prometteuse

AMD était attendu de pied ferme, et sa conférence au CES aura été l’occasion de plusieurs annonces , dont la présentation des nouveaux processeurs Ryzen mobile, très attendus.

Si le groupe a évoqué brièvement l’arrivée prochaine de nouveaux GPU dédiés pour PC portables (avec dans l’idée de concurrencer les nouvelles RTX 3000 MaxQ de NVIDIA), c’est surtout les nouveau CPU à basse consommation du groupe, nom de code « Cezanne », qui étaient à l’honneur, avec une gamme volontairement disparate. Cette dernière est en effet axée principalement sur des puces sous architecture Zen 3 (le dernier design du groupe, utilisé pour les processeurs Ryzen 5000 de bureau), mais ponctuée de quelques références toujours équipées de l’ancienne architecture Zen 2.

Lisa Su - AMD conférence CS 2021 © © AMD
© AMD

On retiendra quoi qu’il en soit l’annonce des flagships d’AMD pour cette année 2021, avec des modèles comme les Ryzen 7 5800U sur ultraportables, et le tandem Ryzen 9 5980 HS (pour PC potables gaming compactes) / Ryzen 9 5980 HX (pour les modèles les mieux équipés en termes de dissipation).

La grande force d’AMD cette année est d’avoir réussi à s’imposer de manière plus étendue sur le secteur gaming, après avoir rencontré en 2020 un certains succès sur ultraportables grâce aux puces « Renoir ». La chose devrait permettre de relancer la concurrence plus activement sur un marché jusqu’à présent détenu en grande partie par Intel.

Annonces NVIDIA : les RTX 3000 débarquent enfin sur laptops !

NVIDIA n’est pas restée muette non plus lors de ce CES. Après avoir présenté sa RTX 3060 pour compléter sa gamme Ampere sur ordinateur de bureau, la marque au caméléon a renouvelé son offre de GPUs MaxQ en annonçant trois références de cartes graphiques pour PC portables : les RTX 3080, 3070 et 3060. À la clé, la promesse de performances en nette hausse par rapport aux puces RTX 2000 MaxQ lancées en début d’année 2019 et complétées par la suite de variantes « SUPER ».

NVIDIA RTX 3070 Laptop © NVIDIA
© Nvidia

Avec sa RTX 3060, NVIDIA assure être en mesure de tenir les 90 FPS sur les derniers tires en Full HD. Les RTX 3070 et 3080 visent quant à elle la définition 1440p, avec un framerate estimé à 90 FPS pour la première, et plus de 100 FPS pour la seconde. L’Ultra HD, elle, semble néanmoins absente de la communication du groupe pour l’instant.

Il faut dire que de nombreux constructeurs de PC portables gaming ont cette année décidé de se contenter de dalles 1440p permettant dans bien des cas un plus haut rafraîchissement qu’en Ultra HD. Un choix qui nous paraît assez pertinent dans le cadre de machines de 14 à 17 pouces pensées en premier lieu pour jouer.

NVIDIA a enfin consacré une partie de sa conférence aux technologies Dynamic Boost 2.0 (permettant de dispatcher de manière dynamique le « budget TDP » entre le CPU et le GPU) et Whisper Mode 2.0 (pensé pour limiter le bruit du système de consommation en bridant, à la demande de l’utilisateur, les performances des composants de manière dynamique là aussi). L'entreprise a également emboîté le pas d’AMD en introduisant un système de Resizable BAR permettant une meilleure exploitation de la mémoire vidéo du GPU par le processeur, pour des performances en hausse de 10 à 15 % en fonction des titres.

Source : Communiqués, suivi des conférences CES 2021, briefings presse

Modifié le 26/05/2021 à 10h40
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
7
7
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Nextorage, filiale de Sony, lance ses SSD NVMe pour PS5
Razer annonce son nouveau clavier haut de gamme Huntsman V2
Jingjia Micro JM9 : un GPU chinois concurrent... de la GeForce GTX 1080
Cherry lance deux nouveaux claviers gaming : un low-profile et un tenkeyless
Intel 12e génération : la gamme de processeurs 35 W fuite complètement
Corsair Sabre RGB Pro Wireless, une nouvelle souris sans-fil et en couleur
Apple : une class action déclenchée suite à l'affaire des écrans fissurés
AMD et Microsoft bossent sur le TensorFlow-DirectML, pour un gros boost sur les GPU RDNA 2
IKEA : les sièges et bureaux cosignés avec Asus ROG seront en vente dès octobre
MSI lance un nouveau tout-en-un aux performances d'un PC de bureau
Haut de page