Anaxago enrichira son site de crowdfunding pour les start-up

Par
Le 21 octobre 2014
 0
Anaxago est une plateforme de crowdfundng destinée aux start-up qui ont besoin de fonds. La société vient de lever 2 millions d'euros et d'obtenir le statut de conseiller en investissements participatifs.

Depuis que la France a clarifié le cadre réglementaire sur le financement participatif en octobre, et en a étendu le champ d'action, les investisseurs regardent d'un autre œil ce mode de financement, de plus en plus prisé par les start-up. Dernière annonce sur ce secteur : Anaxago, une plateforme de financement en capital, vient de lever 2 millions d'euros auprès d'investisseurs privés et d'entrepreneurs du secteur de la finance.


0190000007699197-photo-anaxago.jpg


« Ce tour de table bouclé en deux semaines va nous permettre de poursuivre notre développement dans un cadre réglementaire désormais plus clair » commente Joachim Dupont, le président d'Anaxago. D'après lui, l'activité « connaît une accélération très forte avec 6 à 8 millions d'euros qui devraient être collectés cette année, après 2 millions d'euros réunis l'an dernier ». Créé en 2012, Anaxago a récolté plus de 9,2 millions.

Un ticket moyen de 8 000 euros


Forte d'une communauté de 28 000 membres dont 2 000 investisseurs actifs, la plateforme de crowdfunding a permis à 24 projets d'obtenir des financements au cours de ces 18 derniers mois. Le ticket d'entrée pour financer une société - et par là même, entrer à son capital - est de 1 000 euros avec un montant moyen investi de 8 000 euros. Quant aux levées de fonds, elles vont pour l'heure de 100 000 à 1,8 million d'euros.

Anaxago vient être créditée du nouveau statut de conseiller en investissements participatifs (CIP) et envisage de recruter des analystes financiers afin d'étudier plus finement les dossiers de financement, mais aussi les relations entre les investisseurs et les entreprises. Pour se financer, Anaxago facture chaque dossier environ 5 000 euros et prélève 5% sur les capitaux investis. La jeune plateforme a déjà atteint l'équilibre en 2013.





A lire également :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top