La Russie en passe de créer un clone de Wikipedia comportant "des informations fiables"

04 décembre 2019 à 14h25
0
Vladimir Poutine

Le projet, soutenu par Vladimir Poutine, va être financé à hauteur de 28 millions d'euros. L'objectif est de remplacer la version russe de Wikipedia par cette encyclopédie d'État d'ici 2022.

Vladimir Poutine n'est pas particulièrement friand des informations présentes sur Wikipedia et souhaite, à terme, la remplacer par une encyclopédie plus à son goût.

Une encyclopédie d'État modernisée et plus facile d'accès pour les citoyens russes

Le gouvernement russe va investir pas moins de 2 milliards de roubles, soit plus de 28 millions d'euros, pour renforcer le portail encyclopédique bigenc.ru et le moderniser. Ce site est aujourd'hui géré par la maison d'édition de La Grande Encyclopédie russe, qui a édité une version papier en 36 volumes entre 2004 et 2017.

En parallèle, chaque article proposé dans ces ouvrages a été numérisé et mis à disposition de l'ensemble de la population russe, notamment les étudiants et les professeurs.

La Russie cherche à terme à supprimer Wikipedia sur son sol

Ce projet, porté par le président Poutine, a pour objectif de faire de cette plateforme, une alternative à la version russe de Wikipédia d'ici 2022. Ainsi l'a-t-il déclaré lui-même il y a quelques semaines, lors d'une réunion du Conseil de la langue russe : « En ce qui concerne Wikipédia (...) Il vaut mieux le remplacer par la Grande Encyclopédie russe sous forme électronique ».

Cette encyclopédie remise au goût du jour contiendra, toujours selon le chef de l'État, « des informations fiables, présentées d'une manière appropriée et moderne ».


Pour le moment, la Russie n'a pas évoqué l'idée d'interdire Wikipedia sur le sol russe pour le remplacer par cette unique source d'informations. Les autorités demandent néanmoins aux étudiants et aux journalistes de ne pas se servir de l'encyclopédie en ligne pour leurs travaux. Des blogueurs locaux influents ont également affirmé que Wikipedia serait « pratiquement la propriété des agences de renseignement occidentales ».

La Russie pourrait, une fois la mise à jour de sa plateforme achevée, bloquer l'accès à Wikipedia. En effet, grâce à la nouvelle loi adoptée en novembre sur la « souveraineté de l'internet » qui permet de couper le trafic externe et de censurer le ou les sites déplaisants au régime, elle en a désormais les moyens légaux .

Source : ZDNet
Modifié le 04/12/2019 à 15h00
14
13
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture électrique : combien coûte la recharge à domicile ? (MàJ Juillet 2020)
L’ONU tire le signal d’alarme sur la production massive de batteries de voitures électriques
Emmanuel Macron débarque sur... TikTok, pour féliciter les lauréats du bac 2020
En réponse à des accusations de harcèlement des têtes tombent chez Ubisoft
Tesla : le niveau 5 d'autonomie des véhicules, le plus élevé, serait bientôt atteint, d'après Elon Musk
L'administration Trump va bientôt se passer des entreprises qui utilisent des appareils Huawei
Démarchage téléphonique : le parlement donne son feu vert contre les appels abusifs... ce qu'il faut retenir
Bosch dévoile son vélo concept électrique et tout suspendu
L'Union européenne mise sur le développement d'un hydrogène propre
Le réalisateur de God of War en faveur d'une hausse du prix des jeux sur PS5 et Xbox Series X

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top