Wikipedia bloque 381 comptes lobbyistes parmi ses contributeurs

01 juin 2018 à 15h36
0
La fondation Wikimedia, qui édite l'encyclopédie libre Wikipedia, continue de miser sur la qualité de son contenu et affirme avoir de nouveau identifié des contenus sponsorisés.

Sur son blog officiel, la fondation Wikimedia annonce avoir repéré et bloqué 381 comptes utilisateurs impliqués sur la rédaction de contenus inappropriés au sein de l'édition anglaise de son encyclopédie. Plus précisément, Wikimedia explique que ces contributeurs étaient payés par des sociétés tierces pour ajuster la tournure des articles au détriment d'un contenu neutre et fiable. Au total, quelque 200 articles ont été supprimés de la base.

Ce n'est pas la première fois que Wikimedia déclare la guerre aux publi-rédactionnels. En octobre 2013, Sue Gardner, anciennement directrice de Wikimedia, expliquait avoir banni 250 comptes après que des utilisateurs bénévoles ont été interpellés par la subjectivité des propos tenus.

035C000008154006-photo-wikipedia-ban.jpg


Wikimedia avait également envoyé une mise en demeure au cabinet de relations publique Wiki-PR. Ce dernier proposait aux sociétés clientes un service d'optimisation et de visibilité au sein de l'encyclopédie.

Plus de 70 000 personnes contribuent activement à l'édition de l'encyclopédie, laquelle enregistre 500 millions de visiteurs uniques et 18 milliards de pages vues par mois.

A ire également :
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

IFA 2015 - Zik 3 : meilleure isolation et charge sans fil pour le nouveau casque de Parrot
Target2sell rêve d'un site marchand par client
Apple baisse les prix d'iCloud et s'aligne sur Dropbox, OneDrive et Google Drive
Logitech lance de nouvelles télécommandes Harmony : 950 et Elite
4G : Free Mobile rattrapera son retard en 2016
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
4 techniques simples pour nettoyer son PC
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
USB Type-C : tout savoir sur la nouvelle norme USB
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Haut de page