Réseaux sociaux : les USA demandent toujours plus d'informations pour l'obtention de visas

Alexandre Boero Contributeur
04 juin 2019 à 06h29
0
passeport-pixabay.png
Pixabay

Le ministère des Affaires étrangères américain va exiger des ressortissants étrangers qu'ils fournissent des informations encore plus poussées, dans le but de sécuriser davantage les entrées dans le pays.

Chaque année, les États-Unis accueillent 15 millions de visiteurs ou travailleurs étrangers sous visa. On pourrait se dire que ça n'a l'air de rien pour le premier PIB mondial, mais en réalité, la question est centrale pour un État qui fait de la sécurité intérieure un enjeu majeur. Afin de maintenir celle-ci à un niveau d'excellence, les USA vont bientôt réclamer de nouvelles informations aux demandeurs de visa.

Si vous êtes présent(e) sur les réseaux sociaux, dites-le !

Les ressortissants étrangers qui souhaitent obtenir un visa américain devront bientôt renseigner leurs comptes de réseaux sociaux des cinq dernières années, mais aussi leur numéro de téléphone ainsi que leur adresse électronique, comme l'a annoncé le département d'État américain, équivalent du ministère des Affaires étrangères.

« Le ministère a adapté son formulaire de demande de visas, pour obtenir des informations complémentaires de la part des demandeurs », a-t-il précisé. La mesure, annoncée dès 2017, a logiquement mis un peu de temps à se mettre en place. Elle devrait toutefois épargner les représentants d'État et certains diplomates, protégés par le droit international.

Un examen poussé des réseaux sociaux pour prévenir de tout acte hostile

Si jusqu'à présent, ces détails étaient réclamés aux demandeurs s'étant, par exemple, rendus dans des zones où la présence d'organisations terroristes était établie, ils sont aujourd'hui élargis à tous, les autorités américaines considérant que la menace pouvait provenir de n'importe quel pays et de n'importe quel individu. Un examen approfondi des réseaux sociaux du candidat à l'entrée aux USA pourrait ainsi permettre de prévenir tout acte hostile au pays.

Ces informations sont déjà réclamées pour celles et ceux qui font une demande ESTA (Electronic System for Travel Authorization), qui fait office d'autorisation préalable à l'embarquement au sein d'un avion ou d'un navire à destination des États-Unis, en lieu et place du visa, pour les séjours de moins de 90 jours. Le formulaire ESTA demande notamment de signaler les plateformes et identifiants des réseaux sociaux sur lesquels vous êtes présent.

Source : AP News
11 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le paiement sur Internet s'arme d'un nouveau système antifraude fonctionnel dès demain
La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
Maladies pulmonaires : les enquêteurs américains n'écartent aucune cigarette électronique
Un démantèlement des GAFA ?
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Renault : son crossover électrique K-ZE lancé en Chine, à partir de 8 500 €
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Des chercheurs remettent sur la table la solution de l'ascenseur vers la Lune
Le saviez-vous ? Un Game Boy, meurtri, a survécu à la guerre du Golfe
Un son pour avertir les piétons va être ajouté à la Tesla Model 3

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top