Finance participative : Prêt d’Union lève 10 millions d’euros

0
Le service de crowfunding permettant de contracter des prêts entre particuliers annonce avoir réalisé un tour de table. Prêt d'Union lève ainsi 10 millions d'euros notamment auprès du groupe Schibsted, éditeur de 20 Minutes et du portail Le bon coin.

00D2000006823210-photo-pret-d-union.jpg
Prêt d'Union vient de parvenir à lever la somme de 10 millions d'euros. La plateforme s'inscrit dans le cadre du financement participatif et permet d'octroyer à des particuliers des lignes de crédit pour soutenir certains projets. Grâce à ce nouveau mouvement, le service indique avoir été en mesure de lever 18 millions d'euros depuis sa création en 2009.

Outre les partenaires historiques du service, un nouveau venu place ses espoirs dans l'outil de crowdfunding. Il s'agit de Schibsted, actuellement éditeur du site LeBonCoin.fr et du quotidien gratuit 20 Minutes. Par ce mouvement, le groupe norvégien devient le deuxième actionnaire le plus important de Prêt d'Union, derrière Crédit Mutuel Arkea, Kima Ventures, Weber Investissements et AG2R-La Mondiale.

La somme ainsi investie servira à Prêt d'Union à accélérer sa stratégie marketing et développer des outils technologiques afin de posséder un meilleur panorama du profil des clients. Il entend également pouvoir accorder jusqu'à 10 millions d'euros de prêts par mois.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Les boutons J'aime et Partager de Facebook font peau neuve
LG G Flex : Orange annonce sa commercialisation en France
Fin de l'API de Skype : Microsoft fait machine arrière pour les accessoires
Twitter réussit son entrée en bourse et ouvre à 45,1 dollars
La Cnil met en demeure le PSG pour avoir constitué des listes de supporters (màj)
McDonald’s généralise la commande en ligne dans ses restaurants français
YouTube réorganise ses commentaires, pour plus de pertinence (et moins de troll) (màj)
Lenovo publie de bons résultats au deuxième trimestre
Google ne construit pas de datacenter flottant, mais un centre d’initiation aux technologies
HackerOne : Microsoft et Facebook récompensent les découvreurs de failles
Haut de page