ZTE obtient 20 milliards de dollars de la Chine pour se développer à l'international

Par
Le 06 décembre 2012
 0
En matière de nationalisme économique, la Chine ne fait pas dans la dentelle. La China Development Bank, organe dépendant directement du pouvoir de Pékin, va injecter 20 milliards de dollars dans l'équipementier ZTE afin qu'il puisse conquérir de nouveaux marchés hors de Chine.

00fa000005406467-photo-zte-logo.jpg
ZTE annonce avoir signé un nouveau partenariat stratégique avec la banque d'investissement chinoise CDB (China Development Bank). Cette dernière, dont le gouverneur est un ministre du gouvernement chinois, va ainsi octroyer 20 milliards de dollars à l'équipementier afin qu'il puisse poursuivre sa croissance.

Ce type d'accord n'est pas nouveau pour l'équipementier puisqu'en 2005, la CDB et ZTE ont entamé leur coopération avec un premier investissement de 8 milliards de dollars. En 2009, le montant de ces subsides a été porté à 15 milliards de dollars. Désormais, l'objectif est de pouvoir favoriser le développement de ZTE à l'international.

Un responsable du groupe explique dans une note que : « ZTE mettra à profit le soutien financier de la CDB afin de saisir les opportunités sur les marchés pour la 4G, le haut débit fixe, les réseaux d'entreprise et des terminaux ».

Si l'objectif est en partie d'attaquer les marchés américains et européens, il n'est toutefois pas certain que ZTE puisse véritablement faire pencher la balance en sa faveur. Outre les questionnements portés à son encontre (et de Huawei) sur l'opportunité de disposer des routeurs chinois dans certains cœurs de réseaux, le climat économique reste morose. L'orientation des opérateurs vers les réseaux de très haut débit pourrait cependant renverser cette tendance à l'heure où d'autres équipementiers cèdent nombre de leurs actifs.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Financement start-up

scroll top