Ce petit appareil dit à vos collègues de se taire

23 mai 2016 à 11h32
0

Avec le décloisonnement des espaces de travail, s'est développé le niveau sonore dans lequel vous travaillez. Téléphone, clavier, mais aussi échanges entre collaborateurs... les sources de bruit sont multiples. Or, plusieurs études ont déjà démontré les effets négatifs d'un environnement bruyant sur le stress, mais aussi la qualité de concentration, et la productivité. Face à cela, Jabra lance un dispositif à poser sur son bureau assez étonnant.

Son nom : Noise Guide. À première vue, il ressemble à une enceinte de PC. Il s'agit en fait d'un micro, équipé d'une interface visuelle, sur laquelle est reproduit le niveau sonore. Un voyant lumineux s'allume en vert, jaune ou rouge selon l'intensité du bruit ambiant. « Les personnes proches du boîtier savent immédiatement lorsque leur discussion devient gênante pour leurs autres collaborateurs », explique le fabricant dans un communiqué.

Carton rouge aux bruyants

Si l'appareil vire au rouge et que vous êtes situé juste à côté, vous saurez que vous émettez trop de bruit. Mais sur quel référentiel se base l'appareil ? Jabra explique que son Noise Guide est « capable d'adapter son analyse en fonction du lieu dans lequel il est placé. Sa sensibilité est différente selon l'endroit de son utilisation, grand open-space ou salle confinée ». En effet, tous les environnements de travail ne sont pas égaux face au bruit.


03E8000008449838-photo-jabra-noise-guide.jpg
Le Jabra Noise Guide, vendu tout de même 650 euros, peut être paramétré manuellement - Crédit : Jabra


Plus qu'un garant absolu de l'ambiance de bibliothèque, ce dispositif a plutôt pour fonction d'alerter les collaborateurs lorsque le niveau sonore dépasse un stade à partir duquel il devient difficile de se concentrer.
On imagine bien que les centres d'appel, par exemple, n'adopteront pas ce genre d'outil. Néanmoins, Jabra a mené une étude de marché antérieure au lancement de son produit, et a conclu qu'une demande existait.

Retrouver sa productivité

Menée en mai 2015 auprès de 2 449 personnes entre 18 et 65 ans, et dans dix pays dont la France, l'enquête révèle que 35 % des employés se plaignent d'être « dérangés par les conversations de leurs collègues », 46 % trouvent qu'un niveau sonore élevé est la plus grande source de distraction dans un bureau. Plus globalement, 70 % des personnes interrogées disent être gênées par le bruit omniprésent dans ce type d'environnement.

Dans Votre cerveau au bureau, l'auteur David Rock estime que les salariés en open space sont interrompus en moyenne toutes les 11 minutes, mais qu'il leur faut ensuite 23 minutes pour se reconcentrer pleinement.


À lire :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Attentats : la Cnil valide la surveillance vidéo 24/24h en prison de Salah Abdeslam
Nokia
Alfred, le lanceur multi-fonction d'OS X passe en version 3.0
IBM : vers 14 000 emplois supprimés ?
Oculus simplifie le piratage de jeux en VR en verrouillant sa plateforme
Science Journal : Google transforme le smartphone en labo de recherche
Un mod permet de faire fonctionner Steam sur une PS4
Snowden tacle la messagerie Allo de Google
Google planche sur son propre smartphone Android basé sur le projet Ara
Encore une fuite avant l’heure pour un épisode de Game of Thrones
Haut de page