Le numérique peut-il tuer une entreprise ?

01 juin 2018 à 15h36
0
Le numérique est considéré comme un moyen de progresser ou de toucher de nouveaux clients. Mais il peut également être source de rupture et bouleverser des marchés. Une inquiétude partagée par 10% des sociétés du CAC 40 seulement.

Les sociétés du CAC 40 n'ont, pour leur grande majorité, pas peur de voir un concurrent changer totalement les règles du jeu sur leur marché. Selon une étude, elles ne sont que 10% à estimer que l'évolution des usages numériques pourrait remettre en question la survie de leur entreprise.

La plupart des professionnels jugent donc qu'il n'existe, à l'heure actuelle, aucun risque sérieux de voir se produire dans leur secteur un bouleversement majeur. Les sociétés du CAC 40 semblent, pour le moment, éloignées des préoccupations afférentes au numérique. Pas moins des deux tiers d'entre elles expliquent leur position par le fait que le numérique n'a pas permis de modifier le rythme de leur activité.

Pour parvenir à ces résultats, le cabinet de conseil Weave, l'Electronic Business Group (EBG) et IBM ont interrogé plusieurs responsables de l'innovation de sociétés membres du CAC40. Dans ce document remis à notre rédaction, ces derniers estiment que le poste de responsable du numérique n'est pas suffisamment intégré aux directions.

0258000003382694-photo-un-minitel.jpg


Si 73% des entreprises du CAC40 ont certes crée un tel poste, la grande majorité de ces responsables n'occupent pas de fonction stratégique dans la mesure où ils ne siègent pas aux comités de direction.

Si tu ne viens pas à la transformation, la transformation ira à toi

Autre barrage à l'utilisation du numérique en entreprise, le manque de mesure d'impact. Près de 70% des sociétés interrogées n'ont pas prévu de mettre en œuvre des moyens afin de savoir si ces outils numériques peuvent leur apporter de meilleures performances. Ainsi, seulement 20% des professionnels opèrent une analyse sur le retour sur investissement quant à l'utilisation de ces technologies.

En guise de conclusion, l'EBG estime que les entreprises devront de gré ou de force prendre en considération le changement des usages de leurs équipes/clients et embrasser le numérique. Selon l'organisme, cette transformation numérique se fera « sous la poussée des clients et des salariés eux-mêmes ». Un changement qui implique également une incertitude, une habitude pas forcément commune à l'ensemble des sociétés du CAC40.

A lire également
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

HTC One A9 : le faux jumeau de l'iPhone 6
Le créateur du Bitcoin n’est finalement pas celui que l’on croyait
Black Friday : elle achète un iPhone 6 et se retrouve avec des patates
iPhone 6 : un prototype (?) en vente sur eBay pour 7 000 dollars
L'Ukraine dans le noir à cause d'un virus informatique ?
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
4 techniques simples pour nettoyer son PC
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
USB Type-C : tout savoir sur la nouvelle norme USB
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Haut de page