Déclaration de revenus : des services en ligne vous aident... et reculent la date butoir

08 mai 2019 à 11h46
4
Impôts sur les revenus
Alors qu'il existe une pléthore d'entreprises et de spécialistes pour conseiller les contribuables dans leur déclaration d'impôt, la société TacoTax va bien plus loin...jusqu'à repousser les dates butoirs.

Entre les phobiques administratifs et les procrastinateurs en tous genre, la société TacoTax fait son miel de la peur et du retard de contribuables français. Tenus cette année de déclarer leurs impôts le 21 mai, 28 mai ou 4 juin - les dates diffèrent selon les modalités et les régions de déclaration -, certains contribuables pourraient toutefois prendre leur temps jusqu'au 30 juin grâce ce « coach en ligne ». Et ce, sans aucun risque de pénalités. Une prestation qui ne reste pourtant pas sans danger.

Un service gratuit permettant d'économiser jusqu'à 675€ par déclaration

Loin d'être anecdotique, le service proposé par TacoTax compte déjà « 250 000 utilisateurs inscrits et enregistre 500 000 visites par mois sur son site », explique Aldric Emié, cofondateur et directeur de la société. Un succès qui s'explique surtout par l'argument publicitaire de masse que fait miroiter la société en proposant « un service entièrement gratuit pour les particuliers » et permettant de générer jusqu'à 675€ en moyenne par déclaration.

Réduction, crédits d'impôts et autres dispositifs avantageux, la société met à disposition de ses clients une palette d'outils pour optimiseur leur déclaration en les mettant en relation « avec des cabinets d'avocats fiscalistes, des conseillers en gestion de patrimoine ou encore des promoteurs immobiliers ». C'est sur cette mise en relation que TacoTax tire sur revenu.

En cas de litige, le contribuable devra s'expliquer auprès de l'administration

La société n'est pourtant pas un pure player comme les autres, puisque bénéficie du titre de « tiers de confiance » - à l'image de certains avocats fiscalistes et experts-comptables - conféré par la Direction générale des finances publiques (DGFiP). A ce titre, TacoTax peut communiquer les déclarations fiscales de ses clients plus tard qu'imposé, mais « il s'agit d'une tolérance, pas d'un droit » rappelle la DGFiP. Car « en cas de litige, c'est au contribuable que l'administration s'adressera » et non à TacoTax.

Des litiges qui, toutefois, ont représenté 4 milliards d'euros de pénalités et d'intérêts de retard en 2017. Si les services de conseil fiscal aux particuliers ont le vent en poupe, le montant des impôts impayés reste toujours aussi abyssal. En 2017, la DGFiP a enregistré un manque à gagner de l'ordre de 14 milliards d'euros.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
4
0
tmtisfree
Et si vous déléguez votre déclaration à votre cabinet comptable, la limite est au 25 juin 2019.
fg03
C’est ça l’avantage de ne pas payer d’impot… on peut se planter pour les remplir au final on ne paiera toujours pas plus d’impot
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Google pourrait laisser les utilisateurs décider de l'accès à leurs données sur Chrome
Ufeel : un nouveau concept de vélo électrique sans batterie
Amazon met à jour Alexa sur Windows 10 pour
Pour Tim Cook, Apple n'est pas vraiment une entreprise de technologie
Afrique : quand le big data vient optimiser l'agriculture
Les livreurs Amazon Flex vont devoir se prendre en photo avant de livrer
Une CB visant à plafonner vos émissions de CO2, le pari de Doconomy et MasterCard
⚡ Bon plan : notre sélection des meilleures trottinettes électriques chez Amazon et Cdiscount
L'app FMobile pour éviter l’itinérance Orange chez Free est disponible sur iPhone
Haut de page