Porsche s'essaierait à l'impression 3D de certaines pièces pour réduire le poids de ses modèles électriques

Arnaud Marchal
Spécialiste automobile
03 février 2021 à 15h55
4
© Porsche

Pour pallier le problème de poids de ses véhicules zéro émission, le constructeur allemand a testé l’impression 3D pour ses unités moteurs. Et le résultat se montre à la hauteur de leurs espérances. Entre légèreté et rapidité de fabrication, cette nouvelle méthode offre de nombreux avantages.

Chez Porsche, le moindre gain de poids est signe de performances accrues. Ici, la simplicité de mise en œuvre du processus permet en outre de développer plus rapidement certains éléments composant les futurs véhicules électriques de la marque.

L’impression 3D, l’avenir du moteur électrique ?

Porsche a réalisé des essais d'impression 3D d'éléments de moteur et de boîte de vitesses ; pour ce faire, le constructeur a mobilisé une technique de fusion laser du métal, consistant à faire fondre de la poussière de métal à l'aide d'un rayon laser chauffant, pour dessiner les formes voulues. Et Porsche semble satisfaite du résultat.

Le principe même de l’impression 3D rend les pièces particulièrement solides et endurantes. D’après les tests que le constructeur a effectué, les pièces ainsi produites sont 10 % plus légères que leurs homologues fabriquées avec les méthodes traditionnelles ; surtout, elles seraient 100 % plus résistantes.

Par ailleurs, cette production ne nécessite pas la fabrication d'outils ou de moules spécifiques pour chacune des pièces, celles-ci résultant uniquement de l’impression 3D.

Vers une généralisation de l'impression 3D ?

Les résultats de ces tests sont suffisamment prometteurs pour que Falk Heilfort, chef de projet chez Porsche au sein du département de développement avancé du groupe motopropulseur, envisage de se servir de l’impression 3D pour produire aussi les pièces de certaines supercars de la marque, produites en série limitée.

L'impression 3D représente aussi une possibilité pour Porsche de reproduire certaines pièces d’anciens modèles de la marque ; enfin ce procédé ouvre la porte à la personnalisation des véhicules, à plus bas coût que ce qui se fait à l’heure actuelle.

Source : Electrek

Modifié le 03/02/2021 à 15h56
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
4
5
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Violation des données médicales : la CNIL met la pression et confirme la source de la fuite
Soldes Amazon : le TOP des promotions high-tech à saisir ce jeudi
Anthem : la refonte du jeu est officiellement annulée
Après 42, Xavier Niel lance une nouvelle école... d'agriculture, elle aussi gratuite : Hectar
Séries originales (ou non) : notre sélection des meilleures séries proposées sur Disney+
Cyberpunk 2077 : la seconde mise à jour majeure repoussée à fin mars suite à la cyberattaque
Soldes : cette caméra 360° Xiaomi Mi Home Security est au meilleur prix chez Darty
Starlink : l'ARCEP autorise le déploiement du réseau internet par satellite d'Elon Musk en France
Soldes : les promotions high-tech à ne pas manquer ce mercredi
Klipsch T5 II : des écouteurs premium à la sonorité équilibrée, enfin à maturité
Haut de page