Pornhub blacklisté par PayPal, qui ne veut plus servir d’intermédiaire pour payer ses contributeurs

Alexandre Boero Contributeur
15 novembre 2019 à 08h01
0
pornhub-logo.jpg

Le site de vidéos pornographiques encaisse mal la décision du service de paiement américain, prise ce jeudi.

Pornhub accuse le coup. Le YouTube de la pornographie a appris, ce jeudi 14 novembre 2019, la décision de PayPal de ne plus servir de solution de paiement pour rémunérer les créateurs de contenus de l'un des quinze sites web les plus visités au monde (33,5 milliards de visites en 2018). La plateforme canadienne confirme que plus aucun virement ne transite via PayPal.

Pornhub « dévasté »

Sans avoir fourni de justification officielle au moment de prendre sa décision, PayPal a donc coupé les vivres de Pornhub. La vice-présidente de la plateforme de vidéos pornographiques, Corey Price, a vigoureusement réagi à la nouvelle, confirmant la panade dans laquelle se retrouve une partie de sa communauté de contributeurs.


« Nous sommes tous dévastés par la décision de PayPal d'arrêter les versements à plus de 100 000 acteurs qui en dépendent pour vivre ». En conséquence de la fin de la relation entre les deux entités, Pornhub conseille à ses contributeurs rémunérés d'indiquer au plus vite un autre moyen de paiement, comme le virement bancaire, le chèque ou la cryptomonnaie open source Verge, partenaire de la plateforme.

PayPal sort du bois, accusant la plateforme pornographique d'avoir traité des opérations sans sa permission

Après la sortie de la numéro 2 du site web, PayPal a réagi dans un communiqué, en indiquant avoir découvert, après un examen, que Pornhub « traitait certains paiements professionnels via PayPal, sans avoir demandé sa permission » . Et le service de paiement d'indiquer avoir « pris des mesures pour empêcher ces transactions ».

Pour Corey Price, la plateforme est un espace sûr, « prônant des valeurs sexuelles positives », où ses créateurs de contenus « peuvent vendre et partager des contenus originaux, et gagner une grande part des revenus publicitaires générés par leurs vidéos gratuites ».


La rupture de la relation commerciale entre PayPal et Pornhub pose la question de la totale liberté dont bénéficie un service de paiement en ligne, qui peut du jour au lendemain se retirer de certains sites ou plateformes. Un peu comme une banque, qui n'a pas à justifier son refus d'ouvrir un compte bancaire à X ou Y.

Source : Vice
Modifié le 15/11/2019 à 10h07
21 réponses
19 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture neuves : l’entourloupe de la fausse baisse des émissions de CO2
Voitures électriques : au Q3 2019, les ventes mondiales ont chuté de 10 %
Fini le réseau cuivré, Orange veut passer au 100 % fibre à partir de 2023
Recyclage, consommation et énergie, la technologie est-elle un problème... ou une solution ?
Taxe GAFA : les USA prêts à taxer les produits français jusqu'à... 100 %
Apple renouvellerait ses iPhone deux fois par an à partir de 2021, et c’est une très mauvaise idée
D'après Porsche, sa Taycan électrique lui attirerait les clients de Tesla
L'Escobar Fold 1 : un smartphone pliable à 349 dollars par le frère de Pablo Escobar
Radars tronçons : le ministère de l'Intérieur mis en demeure par la CNIL
La Banque de France va tester une monnaie numérique nationale en 2020

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top