Pornhub blacklisté par PayPal, qui ne veut plus servir d’intermédiaire pour payer ses contributeurs

15 novembre 2019 à 08h01
0
pornhub-logo.jpg

Le site de vidéos pornographiques encaisse mal la décision du service de paiement américain, prise ce jeudi.

Pornhub accuse le coup. Le YouTube de la pornographie a appris, ce jeudi 14 novembre 2019, la décision de PayPal de ne plus servir de solution de paiement pour rémunérer les créateurs de contenus de l'un des quinze sites web les plus visités au monde (33,5 milliards de visites en 2018). La plateforme canadienne confirme que plus aucun virement ne transite via PayPal.

Pornhub « dévasté »

Sans avoir fourni de justification officielle au moment de prendre sa décision, PayPal a donc coupé les vivres de Pornhub. La vice-présidente de la plateforme de vidéos pornographiques, Corey Price, a vigoureusement réagi à la nouvelle, confirmant la panade dans laquelle se retrouve une partie de sa communauté de contributeurs.


« Nous sommes tous dévastés par la décision de PayPal d'arrêter les versements à plus de 100 000 acteurs qui en dépendent pour vivre ». En conséquence de la fin de la relation entre les deux entités, Pornhub conseille à ses contributeurs rémunérés d'indiquer au plus vite un autre moyen de paiement, comme le virement bancaire, le chèque ou la cryptomonnaie open source Verge, partenaire de la plateforme.

PayPal sort du bois, accusant la plateforme pornographique d'avoir traité des opérations sans sa permission

Après la sortie de la numéro 2 du site web, PayPal a réagi dans un communiqué, en indiquant avoir découvert, après un examen, que Pornhub « traitait certains paiements professionnels via PayPal, sans avoir demandé sa permission » . Et le service de paiement d'indiquer avoir « pris des mesures pour empêcher ces transactions ».

Pour Corey Price, la plateforme est un espace sûr, « prônant des valeurs sexuelles positives », où ses créateurs de contenus « peuvent vendre et partager des contenus originaux, et gagner une grande part des revenus publicitaires générés par leurs vidéos gratuites ».


La rupture de la relation commerciale entre PayPal et Pornhub pose la question de la totale liberté dont bénéficie un service de paiement en ligne, qui peut du jour au lendemain se retirer de certains sites ou plateformes. Un peu comme une banque, qui n'a pas à justifier son refus d'ouvrir un compte bancaire à X ou Y.

Source : Vice
Modifié le 15/11/2019 à 10h07
21
19
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Nvidia : la RTX 3080 déclinée en trois modèles se confirme et arriverait dès septembre
La Lucid Air surpasse la Tesla Model S avec une autonomie annoncée supérieure à 800 km
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Hyperion dévoile une supercar à hydrogène dotée d'une autonomie de 1 600 km
En Allemagne, les ventes de véhicules électriques ont explosé en juillet
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
La Hyundai Kona passe la barre des 1 000 km d'autonomie
Microsoft lancera son smartphone Surface Duo le 10 septembre à 1 399 $
Google rejoint Apple et bannit Fortnite du Play Store Android
Une IA pour comprendre pourquoi les fermes solaires tuent des milliers d'oiseaux chaque année

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top