Avis Zervant (2022) : une solution de facturation ultra-simple pour les indépendants

26 avril 2022 à 10h32
0
Zervant Accueil © © Zervant
© Zervant

Il est venu le temps de la comptabilité simplifiée ! Exit, en effet, les longues heures passées à faire ses factures à la main, comme autrefois. Des logiciels de facturation en ligne existent désormais et il faut bien reconnaître qu’ils simplifient grandement la vie. En plus d’éviter au maximum les erreurs et autres oublis de mentions dans les documents, ils permettent un gain de temps considérable. Le SaaS Zervant fait partie de ces solutions bien pratiques.

Pensé en priorité pour les freelances ainsi que les TPE et les PME, ce logiciel se distingue par sa simplicité d'utilisation et son excellente expérience utilisateur. Disponible en version gratuite et premium, il est traduit en plusieurs langues. Vous voulez en savoir plus ? Lisez donc cet avis détaillé !

Zervant
  • Outil clair et maniable
  • Paiement en ligne
  • Possibilité d'affacturage
  • Application mobile bridée en fonctionnalités
  • Logiciel non certifié conforme à la loi anto-fraude à la TVA de 2018

Présentation de Zervant 

En 2010, Mattias Hansson et Tuukka Koskinen, deux entrepreneurs finlandais, décident de lutter contre la paperasse comptable et administrative générée par les sociétés. Ils imaginent une solution de facturation 100 % en ligne et conçoivent Zervant.

Leur société basée à Helsinki connaît vite un franc succès : on la nomme l’entreprise Fintech la plus prometteuse de Scandinavie. Après avoir levé plus de 8 millions de fonds auprès de financeurs internationaux, elle poursuit son expansion en Europe. Aujourd’hui, plus de 40 personnes y travaillent, et ce, dans pas moins de 12 langues.

Mais revenons-en au logiciel. Le premier point à noter est qu’il est orienté facturation et non gestion de comptabilité. L’objectif de ce service est, avant tout, d’aider les entrepreneurs à être payés plus rapidement. On peut donc créer des factures, procéder à leur envoi ou les télécharger en PDF, et ce, gratuitement. Il existe également des abonnements premium. On vous en parle un peu plus bas dans cet article.

Le deuxième point important est qu’il ne s’agit pas d’un service certifié : la loi anti-fraude ne s’adresse, en effet, désormais qu’aux sociétés qui utilisent des logiciels de caisse. Cependant, il respecte toutes les exigences de sécurité des données. Les serveurs sont localisés en Angleterre, en Irlande et en Allemagne.

Ce service est disponible en ligne, mais également via une application pour smartphone téléchargeable sur App Store et Play Store. Cette dernière ne donne cependant pas accès à toutes les fonctionnalités web. Elle reste malgré tout bien pratique car elle permet de :

  • Réaliser des devis et des factures.

  • Procéder à leur envoi, par mail ou partage de lien. 

  • Consulter ses factures, payées ou impayées. 

  • Gérer sa base Entreprises.

  • Gérer sa base Prestations/Produits.

À noter : il n’existe pas de version mobile de l'application Web pour aller plus loin

À qui s’adresse Zervant ?

Il est important de souligner que Zervant ne s’adresse pas à tous les types d’entreprises. Gratuit jusqu’à 5 clients, il vise principalement deux types de professionnels :

  • Les travailleurs indépendants (freelances, micro-entrepreneurs).

  • Les petites entreprises.

Ces publics recherchent des outils peu onéreux, conviviaux et maniables. C’est exactement ce que propose le logiciel, qui se concentre sur les fonctionnalités suivantes :

  • La création de devis et de factures.

  • Le paiement en ligne.

  • L’affacturage.

Zervant est-il disponible en version gratuite ?

Il est tout à fait possible de s’inscrire et d’utiliser ce service sans avoir à débourser un centime. Cependant, l’utilisateur qui possède une vaste clientèle ou qui a besoin d'avoir une comptabilité plus poussée préférera passer par son offre payante.

La version gratuite se cantonne, en effet, seulement à l’édition de devis et de factures. Pour obtenir plus d’options, il faudra passer par une des formules premium :

  • La formule « Start » (le tarif est de 10 euros par mois en facturation mensuelle et 8 euros par mois en facturation annuelle) permet de gérer jusqu’à 30 clients. 

  • La formule « Pro » (le tarif est de 18 euros par mois en facturation mensuelle et 15 euros par mois en facturation annuelle) permet de gérer un nombre illimité de clients. 

  • La formule « Croissance », elle aussi illimitée, (le tarif est de 42 euros par mois en facturation mensuelle et 36 euros par mois en facturation annuelle).

Interface et fonctionnalités de Zervant

Regardons maintenant de plus près le fonctionnement de ce service en ligne.

Une interface simple et bien pensée

L’inscription sur Zervant est on ne peut plus simple : on indique son email, son mot de passe et son pays et c’est tout ! On accède en quelques secondes à son tableau de bord. Le chargement est fluide, l’interface est moderne et agréable à utiliser. La page d’accueil est composée comme suit :

  • Un menu principal liste les différentes sections disponibles : « Clients », « Produits », « Factures », « Devis », « Gestion du temps » (on peut traquer les heures passées sur une mission client) et « Rapports ». 

  • Une section « Ajout de coordonnées », où l’on peut insérer un logo et donner les informations pour identifier son entreprise.

  • Une section « Factures ouvertes » permet de voir en un clin d’œil les sommes non échues, les paiements en retard (moins de 30 jours, plus de 30 jours). 

  • Une section « Ventes » permet de voir le chiffre d’affaires généré par an ou par mois, et est illustrée par un graphique (on y distingue les paiements encaissés et ceux qui sont en attente). 

  • Une section « Clients principaux ».

  • Une section « Produits principaux » dévoile le Top 5 des produits les plus vendus.

Zervant Accueil © © Zervant
© Zervant

Chaque section inclut des options pensées pour faciliter la facturation. Par exemple, dans la section client, on trouve un mini-CRM avec :

  • Une barre de recherche.

  • La possibilité d’importer une base de données client.

  • La possibilité de voir les factures en attentes et celles qui ont été payées. 

  • Des raccourcis pour créer, modifier ou supprimer des documents.

Tout est fait pour simplifier la vie au gestionnaire. De plus, en cliquant sur « Rapports » dans le menu principal, on peut avoir accès à un ensemble de graphiques qui permettent de faire le point sur l’activité de son entreprise. L’utilisateur peut télécharger ici plusieurs documents (au format PDF, XLSX et CSV) :

  • Un rapport de ventes.

  • Un rapport de ventes par clients.

  • Un rapport de ventes par produits. 

  • Un rapport de transactions. 

  • Un rapport de pré-comptabilité.

Zervant Rapports © © Zervant
© Zervant

Des fonctionnalités orientées facturation

La version gratuite du logiciel est assez sommaire. Elle inclut les fonctionnalités suivantes :

  • L’édition de factures et de devis en illimité et leur envoi par email. 

  • La gestion des bases de données Produits et Clients. 

  • Un outil de gestion du temps : il permet de calculer automatiquement les heures passées à travailler pour un client.

Cet outil permet également les paiements en ligne, en partenariat avec Stripe. Il y a bien sûr plus d’options en version payante. Comme mentionné précédemment, le service en ligne propose trois abonnements premium :

  • La formule « Start » inclut la transformation de devis en factures et des rappels de paiement. Elle permet également d’ajouter des pièces jointes aux documents.

  • La formule « Pro » inclut les fonctionnalités précédentes et ajoute 10 envois par voie postale ou e-factures par mois, la possibilité de programmer des factures récurrentes et d’ajouter des noms commerciaux en plus.  

  • La formule « Croissance » ressemble beaucoup à la précédente à ceci près que l’on peut réaliser 30 envois par voie postale ou e-factures par mois.

Concernant le service de e-facture, il est opéré via la plateforme Chorus Pro et permet l’envoi de ces documents aux services publics.

À noter : les développeurs travaillent actuellement sur une fonctionnalité de rapprochement bancaire. Il sera donc bientôt possible de connecter l’outil à sa banque.

Zervant : Zoom sur la facturation

Tous les chemins mènent à la facturation sur ce logiciel ! Sur la page d’accueil, l’utilisateur a deux possibilités :

  • Appuyer sur le bouton « Nouvelle facture » situé tout en haut à droite du tableau de bord. 

  • Cliquer sur le lien « Créez une facture » disponible dans la section « Factures ouvertes ».

On accède alors à l’éditeur de documents. Ce dernier est aussi simple qu’intuitif. On clique sur un champ, on le modifie, on enregistre et c’est validé ! Les éléments modifiables sont les suivants :

  • « Client » : on peut choisir ce dernier dans une liste, puis modifier ses coordonnées, si besoin est, directement depuis l’éditeur. 

  • « Numéro de facture » : on peut utiliser la nomenclature que l’on veut, ce qui est appréciable. 

  • « Date de facturation » : il suffit de sélectionner une date dans un calendrier. 

  • « Conditions de paiement » : les options classiques s’y trouvent (7, 14, 30 jours, etc.).

  • Ligne de description Produit avec date, quantité, unité, prix, TVA et montant.

Zervant Factures © © Zervant
© Zervant

L’éditeur calcule automatiquement le prix total. On peut ensuite ajouter un message ou une note en bas de page. Mais ce n’est pas tout, car bien d’autres options sont proposées dans une colonne supplémentaire : 

  • On peut modifier le type de facture, afficher des références, changer la devise, le nombre de colonnes pour les produits ou services, les entêtes, etc.

  • On peut ajouter une remise.

  • On peut, en version premium, programmer une facture récurrente, réaliser un acompte ou un calendrier de paiement.

Une fois la facture réalisée, on peut la visualiser en aperçu ou la sauvegarder en tant que brouillon. On peut également l’approuver et l’envoyer par e-mail. On peut aussi la télécharger en PDF. Si on possède la version payante, les options d’envoi postal ou par e-facture sont disponibles.

On a donc là un outil complet qui plaira à tous ceux qui veulent réaliser des factures de façon aussi rapide qu’efficace.

Support technique et service client chez Zervant

L’outil dispose de plusieurs options pour les utilisateurs qui ont besoin d’accompagnement :

  • Un centre d’aide, qui contient une FAQ listant les problèmes les plus rencontrés sur la plateforme.

  • Un service client.

Zervant Aide © © Zervant
© Zervant

Ce dernier peut être contacté aussi bien par les utilisateurs de la version gratuite que les abonnés premium. Il suffit de remplir un formulaire de demande, disponible dans le centre d’aide. Dans la FAQ, les documents sont disponibles en plusieurs langues : anglais, allemand, français, suomi, suédois et néerlandais.

Conclusion

Notre test a montré que Zervant est un outil de facturation bien fait, mais assez limité, en particulier dans sa version gratuite. Il dispose d’une interface à la fois moderne et sobre. Cela permet à l’utilisateur de rapidement s’y retrouver. Le tout est, en effet très intuitif, et on peut réaliser des factures en quelques minutes à peine, ce qui est vraiment pratique. On apprécie la possibilité de gérer le gros de sa facturation via son smartphone, même si beaucoup d’entrepreneurs préfèrent traiter leur comptabilité via ordinateur.

Au-delà de la facturation, le service n’est pas très poussé : on ne peut pas le comparer à un logiciel de comptabilité complet. Il est donc plutôt adapté à ceux qui ont une gestion simplifiée : auto-entrepreneurs, prestataires de services, etc. On a vite fait d’arriver à la limite des 5 clients de la version gratuite. D’ailleurs, si on travaille avec des entités publiques, mieux vaut tout de suite opter pour une version payante de l’outil, afin de bénéficier du service d’e-factures. Autre point faible à noter : en version gratuite, il n’est pas possible de transformer les devis en factures, ce qui peut s’avérer laborieux. De plus, on ne peut pas annoter les documents.

Hormis cela, il s’agit d’un outil vraiment bien fait et agréable qui ravira ceux qui recherchent un service de facturation à petit prix.

Zervant

7

Créé en 2010 en Finlande, Zervant est un service de facturation à destination des TPE/PME. Accessible sur le web et accompagné d'une application mobile pour Android et iOS, il permet de gérer gratuitement jusqu'à 5 clients et de créer des factures. Il existe également des formules payantes de 10 à 42 euros par mois.

Les plus

  • Outil clair et maniable
  • Paiement en ligne
  • Possibilité d'affacturage

Les moins

  • Application mobile bridée en fonctionnalités
  • Logiciel non certifié conforme à la loi anto-fraude à la TVA de 2018
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Lectures liées

Impression 3D : MakerBot et Ultimaker s’unissent
Google Pay pourrait vous indiquer quelle est la carte la plus intéressante à utiliser lors de vos achats
Google Chrome : cette fonctionnalité vous permettra de sécuriser vos paiements en ligne
Lastman : pour boucler sa saison 2, la série animée lance un crowdfunding
Google lève le voile sur sa modération des publicités et contenus monétisés
Énervé, Google estime avoir reçu une sanction criminelle injustifiée par l'UE
Les services Apple atteignent les 825 millions d'abonnés, un record pour la firme !
Pour votre santé mentale, vous pourrez masquer les pubs de dating ou de régime avec Google
Google-Alphabet : gros chiffre d'affaires au premier trimestre, mais des revenus publicitaires plus timides
Ce que pensent (vraiment) les salariés de Twitter du rachat par Elon Musk
Haut de page