Neuralink : la start-up d'Elon Musk aurait implanté un singe pour qu'il joue aux jeux vidéo par la pensée

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
01 février 2021 à 14h48
22

Connu pour son rôle au sein de Tesla, SpaceX ou encore The Boring Company, Elon Musk s'est récemment exprimé à propos des recherches d'une autre de ses entreprises : Neuralink. Cette start-up fondée en 2016 est spécialisée dans le développement d'interfaces cerveau-machine.

Contrôler vos jeux vidéo à la seule force de l'esprit, ce serait le futur de l'expérience vidéoludique selon Gabe Newell, patron de Valve. Un point de vue que semble partager Elon Musk, tout du moins jusqu'à un certain stade. Sur Clubhouse, un nouveau réseau social accessible sur invitation, l'intéressé a en effet indiqué que sa start-up Neuralink avait implanté avec succès une puce dans le cerveau d'un singe pour qu'il puisse jouer aux jeux vidéo par la pensée…

« C'est un singe heureux »

« Nous avons un singe qui a un implant sans fil dans le crâne, avec des minuscules fils, qui peut jouer à des jeux vidéo avec son esprit », a indiqué celui qui reste à cette heure l'un des patrons les plus extravagants de la Silicon Valley. « Vous ne pouvez pas voir où se trouve l'implant et c'est un singe heureux. Nous avons les plus belles installations pour singes du monde. Nous voulons qu'ils jouent au mind-Pong les uns avec les autres », a poursuivi l'intéressé, qui a brièvement devancé Jeff Bezos pour devenir l'homme le plus riche au monde suite à la flambée du cours des actions Tesla.

Habitué des sorties grandiloquentes sur les réseaux sociaux, Elon Musk est aussi connu pour son opiniâtreté lorsqu'il s'agit de concrétiser des projets infaisables sur le papier, comme le soulignent nos confrères de Konbini. On pense, entre autres, aux fusées réutilisables de SpaceX.

Un sujet très sérieux caché derrière une plaisanterie

Reste que derrière cette annonce et le discours en apparence léger d'Elon Musk se cachent des recherches scientifiques très sérieuses. Musk a notamment précisé que cet implant s'inscrivait dans le développement d'une technologie de liaison cérébrale qui amènerait, à terme, à traiter les lésions cérébrales et spinales en permettant aux personnes touchées de compenser la perte de certaines de leurs capacités grâce à une puce implantée dans leur cerveau.

« Il existe des versions primitives de ce dispositif avec des fils qui sortent de votre tête, mais [celle que nous développons] est comme un Fitbit dans votre crâne, avec de minuscules fils qui vont dans votre cerveau », avait indiqué Musk il y a quelques mois. En août 2020, Neuralink avait présenté les grandes lignes de sa technologie ICM, utilisée alors sur une truie baptisée Gertrude.

Source : Bloomberg / Konbini

Modifié le 01/02/2021 à 23h55
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
22
20
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Test NVIDIA GeForce RTX 3060 : la carte idéale pour le Full HD (1080p)
Les meilleurs jeux PC et consoles accessibles pour jouer avec (ou contre) vos proches à distance
Vie privée, gaming, sécurité : quel est le meilleur navigateur web selon votre usage ?
Test Vivlio Color : une liseuse couleur pour révolutionner le marché ?
Kings of Leon devient le premier groupe à sortir un album sous forme de tokens non fongibles (NFT)
Test MSI GP76 Leopard : une RTX 3070 très énervée dans une machine équilibrée
The Spy : qui a besoin d'un nouveau James Bond quand Sacha Baron Cohen enquête ?
Avis pCloud (2021) : notre test de ce service de stockage en ligne suisse et vraiment sécurisé
Meilleur VPN : comparatif de mars 2021
Jeu vidéo : la rejouabilité est-elle importante pour vous ?
Haut de page