Mozilla et Brave côte à côte dans l'initative pour la vie privée Global Privacy Control

09 octobre 2020 à 10h57
2
VPN & Internet Security on Your Computer for Online Privacy_cropped_512x512

Les deux navigateurs web s'associent au sein d'un consortium en faveur de la protection de la vie privée des utilisateurs.

Avec le RGPD et le CCPA, la protection de la vie privée en ligne dispose aujourd'hui de cadres juridiques. Le Global Privacy Control veut assurer l'application de ces nouveaux droits. Comment ? En développant un outil facile d'utilisation.

Rendre les règlements numériques concrets pour les utilisateurs

Une nouvelle initiative pour la vie privée en ligne a vu le jour cette semaine. Navigateurs web (Brave , Mozilla ), moteur de recherche (DuckDuckGo ), outils de protection de la vie privée (Abine, Disconnect), médias (The Washington Post, The New York Times, Financial Times), chercheurs (Ashkan Soltani, Sebastian Zimmeck) et associations (Digital Content Next, Consumer Reports, Electronic Frontier Foundation) se sont réunis pour lancer le Global Privacy Control

L’objectif de ce consortium ? Permettre aux utilisateurs de faire valoir leur droit à ne pas être traqués en ligne. L’initiative vise ainsi à rendre concrètes les évolutions des règlements numériques : le Règlement général sur la protection des données (RGPD) et le California Consumer Privacy Act (CCPA). En effet ces textes de loi affirment de nouveaux droits pour les résidents européens et californiens, notamment en termes de respect de la vie privée et de traitement des données personnelles. 

« Les droits des personnes en matière de données personnelles doivent être reconnus et respectés, et [cette initiative] est un pas dans la bonne direction », déclare Selena Deckelmann, vice-présidente de Firefox Desktop.

Global Privacy Control disponible sur Brave

Pour participer à la phase expérimentale, les utilisateurs peuvent utiliser un navigateur ou une extension parmi les suivantes :

Après avoir choisi un de ces services, Global Privacy Control permet aux utilisateurs de renseigner les sites avec lesquels ils acceptent de partager leurs données, et ceux pour lesquels ils refusent.

Une seconde phase visera à étendre ce dispositif à davantage d’organisations : « Nous sommes impatients de travailler avec le reste de la communauté des standards du web pour étendre ces protections à tout le monde », annonce Selena Deckelmann.

« Le Web a besoin de ces standards pour rester ce qu'il est censé être », annonce Brendan Eich, P.-D.G de Brave, « nous sommes impatients de diffuser largement le Global Privacy Control aux éditeurs de contenus et aux technologies grand public, et ce afin d'étendre la vague en faveur de la vie privée ».

Source : NeoWin

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
3
Rumpelstiltskin
Il y a des sites où je refuse les bannières de track et de cookies .problème c’est quand j’y reviens j’ai encore cette bannière qui revient
mcbenny
Genre Clubic ?
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

La plateforme BitMEX change de PDG après les poursuites de la justice américaine
Stadia : le streaming en 4G ou 5G désormais possible, mais jusqu'en 720p
Le futur Jeep Wrangler 4xe hybride rechargeable aura une puissance de 375 chevaux
Huawei MediaPad : les tablettes Huawei 10 pouces à prix cassés chez Cdiscount
SEGA travaillerait sur une version Mini de la Dreamcast
Pour contrer Google Meet, Skype Meet Now s'intègre à Outlook.com et Windows 10
La répression des fraudes pourrait bientôt bloquer des sites entravant la protection des consommateurs
Le record du monde de vitesse pour une moto électrique battu par la Silver Lightning
Bouygues Telecom augmente encore unilatéralement le prix de ses forfaits mobiles
Les trilogies du Seigneur des Anneaux et du Hobbit arrivent enfin en 4K UHD
Haut de page