Crew Dragon devrait transporter ses premiers astronautes le 27 mai !

Eric Bottlaender
Spécialiste espace
20 avril 2020 à 12h54
0
SpaceX - Crew Dragon
La capsule Crew Dragon lors de la préparation pour son vol d'essai en 2019. ©SpaceX/NASA

La NASA a annoncé la date vendredi. Ce sera la première fois que des astronautes partiront vers l’orbite depuis le sol américain, depuis la fin des vols des navettes STS.

SpaceX a donc six semaines pour terminer les préparatifs de Crew Dragon.

Le bout du tunnel

Soudain, tout s'accélère. Alors que Boeing a annoncé il y a quelques jours que sa capsule Starliner devrait faire un autre vol de test avant d'emmener des astronautes, pour SpaceX, tous les voyants sont au vert concernant son propre véhicule, Crew Dragon.

Après un essai réussi sur la Station Spatiale Internationale en mars 2019, le programme de l'année dernière a été compliqué par l'explosion au sol de ce même exemplaire lors d'une démonstration des moteurs d'évacuation d'urgence, puis par des ennuis de parachutes nécessitant un changement de modèle, et une longue campagne de tests… SpaceX, travaillant de concert avec la NASA, a corrigé tous les points sensibles et rentre donc dans la toute dernière ligne droite avant la certification et les vols réguliers.

La mission d'essai DM-2 avec deux astronautes devrait donc avoir lieu le 27 mai à 22h32 (heure de Paris).

Une mission sous haute surveillance

Les Etats-Unis attendent ce moment depuis le 21 juillet 2011, le jour de l'atterrissage de la mission STS-135 pour le tout dernier vol de la navette Atlantis. Ce sont les deux astronautes Robert (Bob) Behnken et Douglas (Doug) Hurley qui seront assis derrière le panneau de commande de la capsule. Les deux vétérans qui ont tous les deux déjà décollé depuis la Floride avec des navettes vont finalement réaliser une mission de « longue durée » au sein de la Station Spatiale Internationale. Prévue initialement pour deux semaines, la mission DM-2 durera entre deux et trois mois (110 jours maximum).

Bob Behnken sera le pilote responsable des opérations conjointes avec l'ISS (rendez-vous, amarrage, désamarrage et tests de communication), tandis que Doug Hurley commandera la capsule et sera responsable lors des moments cruciaux que sont le lancement, l'atterrissage et la récupération dans l'Océan Atlantique.

Le second semestre en question

La NASA reste prudente concernant la suite des opérations, compte tenu du retard conséquent de l'ensemble du programme (SpaceX et Boeing annonçaient des vols habités en 2017)…

Le programme « Commercial Crew » ne pourra donc pas rentrer dans une logique de rotations régulières cette année, puisqu'il semble peu probable aujourd'hui que Starliner soit capable de voler deux fois avant la fin de l'année (le deuxième vol d'essai inhabité vers l'ISS est prévu après l'été).

Toutefois, si tout se passe bien au cours du vol DM-2, la mission suivante de Crew Dragon (USCV-1) pourrait avoir lieu dès cet automne, avec quatre astronautes et pour une durée de six mois. La NASA a récemment confirmé l'équipage, qui sera constitué des américains Michael Hopkins, Victor Glover et Shannon Walker, ainsi que du japonais Soichi Noguchi.

Source : NASA

Modifié le 20/04/2020 à 14h59
5
4
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Vraiment efficace le toit solaire de Tesla ? Une famille fait le bilan après trois mois d'utilisation
Amazon : des hackers auraient réussi à contourner la double authentification
Les émissions de CO2 dues à l'automobile ont encore augmenté en 2019, la faute aux SUV
Contenus racistes et haineux : LEGO retire à son tour ses publicités des réseaux sociaux
LDLC : l'e-commerçant high tech Lyonnais annonce officiellement la semaine de 32 heures dès 2021
Reddit bannit un forum pro-Trump, accusé de promouvoir la haine, Twitch suspend sa chaîne
Selon Epic Games, la PS5 est
53 millions de tonnes de déchets électroniques en 2019, un record pas très glorieux
Pour Steve Sinofsky, ex boss de Windows, le Mac sous ARM sera
Airbus officialise la suppression de 5 000 emplois en France, 15 000 au total
scroll top