Selon la NASA, la Russie occuperait 22 % des terres agricoles ukrainiennes

Thibaut Popelier
Spécialiste Gaming
10 juillet 2022 à 14h00
16
Ukraine © © shutterstock
© Shutterstock

Depuis son commencement le 24 février dernier, la guerre en Ukraine a eu de lourdes répercussions dans le monde entier. Et c'est la crise alimentaire qui inquiète actuellement de nombreux observateurs.

Jusqu'à présent, la NASA était plutôt restée à l'écart du conflit qui oppose l'Ukraine à la Russie. Si bien que la vie à bord de l'ISS suit son cours comme si de rien n'était (ou presque). Cette semaine, l'agence spatiale a rendu son analyse au sujet de l'occupation des terres agricoles par l'armée russe. Tout cela grâce à des données recueillies à l'aide de satellites en orbite autour de la Terre.

Le spectre d'une crise alimentaire majeure

Ces observations satellitaires permettent de constater que 22 % des terres agricoles ukrainiennes sont désormais occupées par les troupes de Vladimir Poutine. 28 % de ces terres servent à produire des cultures d'hiver (blé, orge, seigle, colza), et 18 %, aux cultures estivales (maïs et tournesol). Selon des statistiques en provenance des États-Unis, l'Ukraine produisait jusqu'à 46 % de l'huile de tournesol mondiale, 17 % de l'orge, 12 % du maïs et 9 % du blé avant la guerre.

Ces chiffres annoncent une possible crise alimentaire d'ampleur dans les semaines et mois à venir. Le principal port (à Odessa) qui sert à l'exportation de ces ressources est désormais à l'arrêt. Les bombardements incessants et le manque de main-d'œuvre agricole sont également des facteurs qui auront de lourdes conséquences sur la production.

Source : France 24

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
16
10
paulposition
@tous; Alors: Restez dans le sujet de l’article . Tout commentaire s’en écartant, (Politique ou Géopolitique) sera supprimé; Il ne s’agit pas de refaire ou re-écrire l’histoire.
Bombing_Basta
C’est un peu le sujet quand même, Poutine qui envahis l’Ukraine sous couvert de dénazifier le pays, quand son principal objectif c’est de faire main basse sur les ressources minières de l’est et sur une grande part des ressources agricoles.<br /> Ressources qu’il contrôlait de fait avant que son pantin ne soit viré du pouvoir.
paulposition
Bombing_Basta:<br /> C’est un peu le sujet quand même, Poutine qui envahis l’Ukraine sous couvert de dénazifier le pays, quand son seul objectif c’est de faire main basse sur les ressources minières de l’est et d’une grande part des ressources agricoles.<br /> Les posts qui on suivit (et que j’ai supprimés) ne l’étaient clairement pas, dans le sujet. Il y a suffisamment matière a analyse sur ce sujet dramatique, sans déborder sur le « nazisme » et/ou le « caractère » de Poutine .
cid1
Les Européens en souffrent de ce manque de terres agricoles, on a plus que les OGM Américains à se mettre sous la dent à la place pour partie, et comme Poutine empêche les navires avec du blé de quitter les côtes Ukrainiennes ont est pas rendu.
gothax
Toutes les guerres ont un but economique. L Ukraine pour ces ressources minières et agricole, l’Irak pour son pétrole et monarchies pour leur gaz, le mali et l ouest saharien pour son uranium et ses terres rares… Bref, rien de surprenant.<br /> Merci pour l’article mais je reste sur ma faim quant à une analyse de tout ceci.<br /> Peut etre ce qui serait surprenant c’est l’intérêt qui se cache derrière cette étude : je pense que cela va imposer un nouvel ordre mondiale concernant les productions agricoles. L’Inde produira pour son propre peuple, la Chine aussi, quid des pays dépendant des productions ukrainiennes et russes (et on ne parle pas de petite dépendance) !?? Du coup malheureusement je pense que l’Amazonie n’a pas fini de brûler et les champs bio de disparaitre de nos contrées … Après la chimie allemande sans énergie (gaz russe) ne peut plus produire de pesticides par flots… Le serpent qui se mort la queue …<br /> Quel désespoir tout cela!
Bombing_Basta
L’Europe est autosuffisante en ce qui concerne la bouffe.<br /> Ce sont surtout les pays au moyen orient et en afrique qui sont dans la mouise.<br /> Puis l’agriculture en Ukraine n’est pas soumise aux même règles (déjà bien trop laxistes) que l’UE.<br /> La dessication au glyphosate des cultures y est pratiquée.
KlingonBrain
Du coup malheureusement je pense que l’Amazonie n’a pas fini de brûler et les champs bio de disparaitre de nos contrées …<br /> Le bio n’aura jamais été que l’aliment premium pour quelques nantis.<br /> Avec la démographie actuelle de l’humanité… en constante augmentation, même l’agriculture intensive à base des pire pesticides n’y suffira bientôt plus.<br /> Cela dit, la course a la démographie avait des raisons qui pourraient passer avec la robotisation.<br /> Dans le futur, les usines seront pleines de robot. Et même les guerres se feront avec des drones sans pilote, dirigées par des IA.<br /> Après la chimie allemande sans énergie (gaz russe) ne peut plus produire de pesticides par flots… Le serpent qui se mort la queue …<br /> Je pense que l’occident va devoir apprendre à dresser des priorités pour l’usage des resources.<br /> Après, il est probablement possible de changer de source d’énergie, même si cela implique des modifications qui ne sont pas immédiates.
Bombing_Basta
KlingonBrain:<br /> Avec la démographie actuelle de l’humanité… en constante augmentation, même l’agriculture intensive à base des pire pesticides n’y suffira bientôt plus.<br /> Déjà si on arrêtait de manger de la viande tous les jours, voir plusieurs fois par jour, cet aliment de riche qui engloutis un pourcentage hallucinant de la production céréalière qui est en plus source d’énormément de problèmes de santè quand on en mange autant que nous, riches pays, le problème ne se poserait même pas.<br /> Ensuite je t’invite à regarder ceci :<br /> ARTE<br /> Insecticide - Comment l'agrochimie a tué les insectes - Regarder le...<br /> Depuis 1990, la population d’insectes aurait chuté de 75 % en Europe. Aussi captivante qu’alarmante, cette enquête internationale pointe le rôle des néonicotinoïdes, des insecticides neurotoxiques, dans le désastre écologique en cours. <br /> Attarde-toi bien sur le passage où on nous présente une gars qui a créé un fond d’indemnisation qui a pour principe « vous arrêtez le traitement insecticide, et je m’engage à rembourser toute perte due à cet arrêt ». Le mec n’a jamais perdu ce qui au départ n’étaient que des « paris ».<br /> C’est la grande victoire de l’agrochimie de faire croire que seul le modèle « tout chimique » fonctionne.<br /> La bisophère ne le supoortera pas bien plus longtemps, et les hommes n’échapperont pas aux conséquences.<br /> On est trop sur cette planète, chimique ou biologique, c’est intenable, va falloir se résoudre à des pertes.<br /> Le bio n’aura jamais été que l’aliment premium pour quelques nantis.<br /> Le bio est tellement peu subventionné par rapport au tout chimique des monocultures gargantuesques…<br /> Sans ces subventions, l’agriculture chimique serait bien plus chère pour le consommateur.<br /> Puis on accepte de payer plein pot pour des choses futiles comme la technologie, mais pour ce qui fait la base de la construction et du maintient en bonne santé d’un organisme, oula, alors là, faut que ça ne coûte pas plus d’une paille !<br /> Combien coûte la malbouffe en soins médicaux ?<br /> Bref, belle victoire idéologique de ces ruineurs de biosphère.
KlingonBrain
Déjà si on arrêtait de manger de la viande tous les jours, voir plusieurs fois par jour, cet aliment de riche qui engloutis un pourcentage hallucinant de la production céréalière qui est en plus source d’énormément de problèmes de santè quand on en mange autant que nous, riches pays, le problème ne se poserait même pas.<br /> En même temps, attention à la propagande vegan qui sévit énormément dans les milieux écologistes.<br /> Techniquement, il faut savoir que l’homme n’est pas un animal dont le système digestif est adapté pour ne manger que des végétaux. Et ça c’est aussi une réalité écologique.<br /> Et avant de croire que l’on mange trop, il faut savoir qu’il y a des français qui ne font pas 3 repas par jour. Quand on vit dans un milieu riche, on peut avoir l’impression que tout le monde mange trop et que c’est une généralité dans les pays que l’ont qualifie de « riche ». Sauf que ce n’est pas forcément le cas de toutes les couches sociales.<br /> Dire que l’on mangerait trop de viande, c’est faire des généralités. Il y a sans doute des inactifs sédentaires qui en mangent trop, et des ouvriers qui auraient besoin d’en manger plus, mais qui ne peuvent pas s’en payer suffisament.<br /> C’est encore plus compliqué si l’on tient compte des problèmes d’apports en vitamines et pas seulement de la quantité.<br /> Ensuite je t’invite à regarder ceci :<br /> Alors même si je veux bien croire que les grands groupes de la chimie font leur propagande pour vendre leur daube, je ne crois pas un instant à l’extrême inverse.<br /> Ne prenons pas non plus les agriculteurs pour des idiots au point de croire qu’ils ne connaissent pas leur métier, qu’il n’ont pas fait leur tests de rendement et qu’ils n’en parlent pas entre eux.<br /> D’ailleurs, ils sont bien souvent les premières victimes des saloperies qu’ils déversent dans leurs champs.<br /> Combien coûte la malbouffe en soins médicaux ?<br /> La dessus, je suis totalement d’accord. Mais notre société est cynique, faisant en sorte que les pauvres ont de moins en moins accès aux soins. Moins d’hôpitaux, rendez vous chez des spécialistes difficiles à obtenir, reste à charge important, etc…<br /> Dans la pratique, beaucoup de gens iront se faire soigner alors qu’il sera trop tard… et pas de retraite à payer
Bombing_Basta
KlingonBrain:<br /> En même temps, attention à la propagande vegan qui sévit énormément dans les milieux écologistes.<br /> Ce n’est ni de la propagande vegan, ni venu des milieux écologistes, mais du même milieu, scientifique, qui préconise 5 fruits et légumes par jour.<br /> 3 fois par semaine (viande rouge, soit moins de 500g), c’est l’apport en viande optimal.<br /> Et un ouvrier a plus besoin de glucides que de viande, et si on doit parler de qui en a plus besoin, les femmes en ont plus besoin, du moins sur une courte période une fois tous les 28 jours.<br /> Dire que l’on mangerait trop de viande, c’est faire des généralités<br /> Et pourtant c’est bien le cas, les pays riches consomment trop, et la viande fait partie de ce qu’ils consomment trop, qu’il y ait des écarts selon les couches sociales ne change rien à la donne.<br /> D’ailleurs les « pauvres » ne mangent pas forcément moins de viande que les « riches » dans les pays riches, mais de la viande de bien moins bonne qualitée, directement, ou dans des produits transformés.<br /> Le « pauvre » n’achètera pas le jambon supérieur sans phosphates, mais l’épaule sur-traité du bas de rayon.<br /> Il n’achèteront pas le steack haché par le boucher devant eux à base de charolaise, mais le steack surgelé plein de gras, à base de « minerais de boeuf »…<br /> KlingonBrain:<br /> Ne prenons pas non plus les agriculteurs pour des idiots au point de croire qu’ils ne connaissent pas leur métier<br /> Il connaissent le métier comme on le leur enseigne dans les écoles et comme les industriels leur vendent.<br /> La filière en France n’enseigne que l’agrochimie.
_Troll
Qu’est ce que la malboufe ?<br /> N’est agriculteur que les personnes qui ont recu leur terre en heritant de leur parent. Pourquoi aller a l’ecole pour cela ?
BraveHeart
Pas tout à fait scientifique, pas tout à fait…disons de la vulgarisation scientifique, mais initialement c’était 10 fruits et légumes/jour, on a modifié les recommandations lorsqu’on a subodoré que personne ne suivrait ce nombre de 10…pour la viande, idem, de nombreuses études sont anglo-saxonnes et parlent en fait de LEURS viandes gavées de produits type hormones, les recommandations ne prennent pas en compte de la viande obtenue par un mode fourrager plus respectueux…les modes d’alimentation végétaliens sont loin d’être parfaits et des études récentes ont mis en exergue, outre les carences (qu’on connaissait déjà ) des risques notoirement accrus d’AVC chez les végétaliens.<br /> En fait les « régimes » ( (et ils n’en sont pas au sens propre) alimentaires les plus sains ce sont ceux qui sont ovo-pesco-végétariens (donc pas végétariens stricto sensu), comme le régime Crétois, le seul scientifiquement prouvé, et son cousin celui d’Okinawa…peu de viande, beaucoup de fruits et légumes, de poissons, peu de céréales , peu ou pas de sucré, pas d’acides gras riches en OMEGA 6…ce qui nous ramène en ce cas au conflit ukrainien, exit l’huile de tournesol, c’est une très mauvaise huile en usage quotidien…
KlingonBrain
Ce n’est ni de la propagande vegan, ni venu des milieux écologistes, mais du même milieu, scientifique, qui préconise 5 fruits et légumes par jour.<br /> Ben voyons, comme si tous les spécialistes étaient absolument d’accord et unanime sur le sujet.<br /> Et puis je doit manger 5 citrouilles ou 5 raisins ?<br /> Ce dont vous parlez, c’est juste de la vulgarisation à destination du grand public.<br /> Et plus précisément de certaines générations qui ont parfois abusé des protéines au point de ne manger que de la viande, combiné à un mode de vie trop sédentaire.<br /> Aussi, avec le temps, vous verrez que les modes nutritionnelles changent… et les conseils qu’on vous donnera aussi.<br /> 3 fois par semaine (viande rouge, soit moins de 500g), c’est l’apport en viande optimal.<br /> Non, car l’apport en viande optimal n’est pas une constante, cela dépends d’une foultitude de facteurs. Cela peut même varier d’une personne à l’autre pour un même mode de vie.<br /> Je vous conseille de lire des livres écrits par de vrais spécialistes, vous verrez que plus vous allez apprendre, moins vous aurez de certitudes de ce genre.<br /> Ce sur quoi la plupart des spécialistes sont à peu près d’accord, c’est qu’il est mauvais de manger trop de viande.<br /> Mais pour les quantités, c’est largement sujet à débat.<br /> Et un ouvrier a plus besoin de glucides que de viande,<br /> Faites du sport à bon niveau et vous comprendrez pourquoi les ouvriers ont besoin de protéines.<br /> Et la question n’est pas de manger plus de l’un ou de l’autre, mais d’avoir l’apport qu’il faut dans chaque domaine nutritionnel.<br /> Les glucides sont la source d’énergie du muscle, mais l’usage intensif d’un muscle produit à la fois des dommages musculaires et un phénomène de surcompensation. Et pour cela, il faut un apport de protéines de bonne qualité.<br /> Sauf que dans notre société, ceux qui font les boulots les plus durs sont les moins bien payés.<br /> Donc ceux qui ont le plus besoin de manger de la viande… sont ceux qui ont le moins les moyens de s’en payer.<br /> A l’inverse, les professions sédentaires en mangent souvent trop, par plaisir plus que par nécessité.<br /> et si on doit parler de qui en a plus besoin, les femmes en ont plus besoin, du moins sur une courte période une fois tous les 28 jours.<br /> Justement, j’ai connu une personne qui a rencontré de gros problèmes à cause de ça et qui m’a fait découvrir toute la complexité de l’assimilation du fer dans l’organisme… et parlé de son long parcours médical pour trouver un médecin spécialiste comptent pour l’aider.<br /> Donc non, ce n’est pas aussi simple que ce que vous semblez penser.<br /> Et pourtant c’est bien le cas, les pays riches consomment trop, et la viande fait partie de ce qu’ils consomment trop, qu’il y ait des écarts selon les couches sociales ne change rien à la donne.<br /> Réalisez qu’énoncer ce genre d’idée reçue, comme si on devait la prendre comme une évidence, mais sans véritable argument et établissant une sorte de généralité globale, ça n’a aucun sens.<br /> Par exemple, dans le sport, j’ai connu beaucoup de jeunes qui arrivaient avec des idées nutritionnelles issues de la mode du moment. Et ça se finit invariablement par des blessures.<br /> Parce que d’écouter la mode plutôt que son corps, ça n’est jamais une bonne idée.<br /> C’est notre corps qui nous dit ce dont il a besoin, pas une idéologie politique.<br /> Mais bon, se blesser, c’est aussi un excellent moyen d’engraisser… l’industrie chimique <br /> D’ailleurs les « pauvres » ne mangent pas forcément moins de viande que les « riches » dans les pays riches, mais de la viande de bien moins bonne qualitée, directement, ou dans des produits transformés. Le « pauvre » n’achètera pas le jambon supérieur sans phosphates, mais l’épaule sur-traité du bas de rayon. Il n’achèteront pas le steack haché par le boucher devant eux à base de charolaise, mais le steack surgelé plein de gras, à base de « minerais de boeuf »…<br /> Non, ça ce n’est pas les vrais pauvres, mais la classe moyenne.<br /> Pour les vrais pauvres, même la viande d’entrée de gamme est encore trop chère.<br /> Pas besoin de chercher longtemps sur le web pour très bien comprendre de quoi je parle, il y a beaucoup d’articles et d’études qui en parlent.<br /> Il connaissent le métier comme on le leur enseigne dans les écoles et comme les industriels leur vendent. La filière en France n’enseigne que l’agrochimie.<br /> Ben voyons.<br /> La propagande, c’est fatiguant, parce que ça donne des discussions sans fin avec des gens qui ne se rendent pas compte que leurs arguments sont complètement capillotractés, mais qui continueront de toute façon d’argumenter sans fin, parce que tout ce qu’ils veulent, c’est croire dans leur utopie. S’ils veulent croire que le ciel est vert, on ne les en dissuadera pas. Donc ce sera ma dernière réponse, car je pense qu’on pourrait discuter 50 heures, ce serait une perte de temps. Fin de discussion pour moi.<br /> Pour information, je votais déjà écolo quand beaucoup ici n’étaient même pas ne et je déplore que beaucoup de néo écologistes se fourvoient complètement et de manière grave dans des débats d’apothicaires, des culpabilisations religieuses et des détails insignifiants dont ils ne comprennent même pas que le but est juste de faire marcher un système politique, un système de pouvoir… en oubliant finalement le vrai problème écologique : l’homme à une empreinte minimale non réductible et se perdre dans des détails ne sauvera rien du tout, bien au contraire. Parce que pendant qu’on se demande s’il vaut mieux manger de la viande ou des ver de terre. Ou bien s’il faut supprimer les arbres de noël ou pas, la démographie humaine continue d’augmenter, d’exploser… alors que c’est ça LE vrai problème écologique.<br /> Ajoutons qu’il est possible que le progrès technique et la bêtise humaine ne détruise l’humanité bien avant les problèmes d’ordre écologique.<br /> Et pour revenir sur votre argumentaire, ou avez vous vu que tous les agriculteurs sortent d’une école ?<br /> Ensuite, ce sont des entrepreneurs. Les produits chimiques, ils les payent, c’est autant de moins pour eux et leur famille. Vous pensez que s’ils sortent d’une école ils ne savent pas compter ?<br /> Au risque de me répéter, c’est vraiment les prendre vraiment pour des idiots que de penser qu’aucun d’entre eux n’aurait jamais fait d’essais sur les dosages et les produits sur les différentes parcelles dont ils disposent. Et que si le fait de s’en passer ne faisait pas une vraie différence, que ça ne se saurait pas très vite dans les petites bourgades.<br /> Ensuite, sur leur santé, ils sont les premier à les « bouffer » quand ils les répandent. Je vous incite à aller discuter avec l’un d’entre eux. Et vous allez très vite comprendre qu’ils sont bien les premiers qui aimeraient s’en passer.<br /> Et que si la production « bio » est plus cher, ce n’est pas juste un hasard, mais parce que les rendements y sont moindres.
paulposition
@KlingonBrain , @Bombing_Basta : Excellentes démonstrations, mais qui n’ont<br /> pas de rapport avec le sujet; Merci de ne plus déborder.
ABC
Le blé ukrainien doit rester au peuple ukrainien. La Russie ne doit pas empêcher la distribution du blé, par les ukrainiens, vers les pays qui en ont besoin. Encore moins le voler.<br /> Solidarité totale avec le peuple ukrainien. L’histoire jugera.
jvachez
Seulement 9% pour le blé ? Donc on se fout bien de nous avec les augmentations !
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Sony travaillerait sur un launcher PlayStation pour PC
Vous pouvez maintenant essayer Spotify gratuitement pendant 3 mois
Un smartphone dans sa version Pro à moins de 200€ ça vous intéresse ?
Ryzen 7000 : AMD confirme la présentation officielle de ses CPU le 30 août prochain
Combien de temps faut-il pour pirater une carte bancaire ?
Signal : des numéros de téléphone d'utilisateurs dans la nature (et ce n'est pas la faute de l'app)
Pourquoi la fusion de TF1 avec M6 pourrait être empêchée
L'excellent aspirateur Dyson V11 est à moins de 500€, ne ratez pas cette offre !
Il existe une coupe du monde d'Excel. Ce n'est pas une blague… et ce n'est pas organisé par Microsoft
Cartes graphiques : attendez encore un peu pour acheter encore moins cher
Haut de page