Une cyberattaque de grande ampleur touche le gouvernement ukrainien, en pleine crise avec la Russie

14 janvier 2022 à 12h55
25
drapeau ukraine.jpg
© Shutterstock

La cyberguerre larvée entre la Russie et ses voisins pourrait bien avoir repris de plus belle du côté de l'Ukraine.

Ce matin, plusieurs sites officiels gouvernementaux demeurent inaccessibles et sont la cible de messages intimidants. Une enquête a été ouverte aussi bien par l'Ukraine que par l'Union européenne.

L'Ukraine subit (encore) une cyberattaque de masse

Ce vendredi 14 janvier 2022, une cyberattaque a été lancée contre plusieurs sites officiels ukrainiens. À midi par exemple, le site du cabinet gouvernemental n'était toujours pas accessible. En plus de celui-ci, les sites internet des conseils de défense et de sécurité, mais aussi du ministère de l'Éducation sont affectés.

Plusieurs messages intimidants ont par ailleurs été laissés en trois langues, le russe, l'ukrainien et le polonais, sur les sites en question. Selon The Verge, il aurait été écrit : « Ukrainiens ! Toutes vos données personnelles ont été téléchargées sur le réseau public. Toutes les données sur l'ordinateur sont détruites, il est impossible de les restaurer. Toutes les informations vous concernant sont devenues publiques, ayez peur et attendez-vous au pire. C'est pour votre passé, votre présent et votre futur ».

On croirait regarder un mauvais téléfilm ayant pour thème un piratage de masse sur une obscure chaîne, et pourtant. Ce n'est, hélas, pas la première fois que l'Ukraine est victime d'une telle attaque. Déjà en 2015, notamment, une cyberattaque menée via le cheval de Troie Black Energy à l'encontre d'une centrale nucléaire ukrainienne avait plongé 230 000 personnes dans le noir six heures durant un 23 décembre (et il ne faisait pas seulement -1 dehors). Cette fois (encore), le pays derrière cette attaque était la Russie.

La Russie pourrait bien être derrière l'attaque (étonnant)

C'est donc presque naturellement que tous les regards se portent ce vendredi matin vers Moscou. Du côté ukrainien, l'euphémisme est de rigueur : « Il est trop tôt pour tirer des conclusions, mais il existe un long bilan d'agressions russes contre l'Ukraine ». Même son de cloche du côté de Josep Borrell, haut représentant de l'Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité. S'il « n'avait aucune preuve de qui était responsable », il a laconiquement ajouté que « nous pouvons imaginer qui est derrière cela ».

Les cyberattaques russes sont devenues monnaie courante dans la région depuis de longues années, notamment envers l'Ukraine, et cela dans l'objectif d'assouvir la mainmise russe sur certains territoires avec succès (la Crimée) ou convoités (le Donbass). Véritable arme de pointe chamboulant les relations internationales traditionnelles, ces attaques à répétition ont aussi contribué à forger des capacités de riposte hors du commun. Le cas de l'Estonie est un exemple notoire. Un pays dont l'Ukraine serait bien tentée de s'inspirer si elle ne veut pas subir de nouvelles attaques d'ampleur.

Reste à attendre les conclusions potentiellement surprenantes (non) de l'enquête en cours. L'UE, selon Sky News, a d'ores et déjà prévu une réunion d'urgence pour répondre à cette attaque.

Source : The Verge

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
25
17
UncleJul
La régie nous informe que les enquêteurs ont retrouvé les termes « Vodka » et « Manouschka » dans les commentaires du code, il s’agit donc bel et bien d’un hack Russe.
bafue
C’est ça …
chinou51
Oui et même qu’a la fin du message c’était signé VP !!!<br /> Ps : merci l’AFP !
_J2B
C’est fou le nombre de défenseurs de la Russie quand même.<br /> Il y a un historique entre les deux pays notamment en termes de cyberattaques, la Russie a montré et clamé son envie de reprendre le contrôle de ses anciens territoires soviétiques à plusieurs reprises et il y en a qui vont encore hurler au complot anti russe ou carrément qui vont déverser leur anti américanisme primaire. Changez rien surtout !<br /> Le fait est que si ce n’est pas (encore) avéré, l’Histoire montre quand même que le suspect n°1 est la Russie. Pas les US, pas les UK, pas la Chine, mais bien la Russie.
_J2B
Par contre vous mentionnez le cas de l’Estonie sans pour autant expliquer leurs capacités de ripostes. Cela pourrait justement être intéressant.
Oncle_Picsou
Lorsque tu veux annexer un pays sans trop de débordement, tu essayes generalement de te placer dans la position du sauveur auprès de l’opinion publique (ce qu’a fait la Russie avec la Crimée).<br /> Tu ne t’en prends pas à la populace de manière générale, et encore moins brandis des menaces de «&nbsp;faire payer les collabos&nbsp;» avant d’avoir conquis quoi que ce soit.<br /> Ca serait une stratégie totalement débile! Et je doute que les Russes soient des imbéciles.<br /> Le fait que cela vienne du côté Russe n’est pas à exclure complètement, mais dans ce cas je verrais plutot un acte isolé et probablement non lié au gouvernement.
UncleJul
Pas une question d’être pro russe ou pro US, choisir entre la peste et le choléra, bref, mais statistiquement il y a de fortes chances que ce soit un parti autre que la Russie.
maitre_hibou
Bonjour, je suis au mieux limité à 500 mots pour écrire ce type de contenu et je ne peux donc trop m’attarder sur ce cas précis dans l’article mais voici quelques autres articles détaillant le cas de l’Estonie : «&nbsp;PORTRAIT DE L’ESTONIE, LA SOCIÉTÉ DIGITALE PAR EXCELLENCE&nbsp;» (Eyes on Europe) ou encore «&nbsp;Protection des données: comment l’Estonie est devenue la référence de la cybersécurité&nbsp;» (Nice Matin)<br /> Je vous souhaite une bonne journée
TAURUS31
J’ai toujours du mal à comprendre cette anti américanisme primaire et tout ces mecs qui défendent les Russes ou du moins la politique agressive de la dictature russe<br /> Avant que certains ne disent que je ne sais pas de sou je parle, je les invite à aller vivre pendant 15 ans en Russie comme j’en ai eu l’occasion.<br /> Faudrait peut être réfléchir par soi même au lieu de suivre bêtement une mode.
_J2B
Merci pour les précisions ! C’est un exemple intéressant sur lequel l’UE devrait prendre exemple.
benben99
Et bien, ca devait pas être si terrible que ça si tu es resté 15 ans en Russie.
_J2B
Ils l’ont déjà fait donc ils doivent être «&nbsp;complètement débiles&nbsp;» comme tu le dis.<br /> Ce n’est pas une question de se mettre la population à dos, mais de mettre un énorme coup de pression aux dirigeants. Et en coups de pression, la Russie excelle.
_J2B
Statistiquement ? Si tu avances de telles affirmations, tu dois avoir plusieurs sources fiables j’imagine. Non ?<br /> Je ne suis pas particulièrement pro US pour info, mais quand on voit certains balancer de gros clichés racistes gratuitement alors que le passif et les différentes sources convergent vers une responsabilité de la Russie, il s’agirait de relever le niveau du débat (qui sera clos quand l’auteur des attaques sera démasqué).
UncleJul
Statisquement pour nuire a l’image de la Russie on a le gouvernement russe vs tout le reste. Ça pourrait très bien être des opposants au gouvernement Russe qui mènent l’attaque depuis la Russie, pour ternir l’image ou exacerber la situation.<br /> Un conflit en Europe ça devrait arranger pas mal de gens dans le monde si tu veux mon avis.<br /> Et pour ton info je ne suis ni pro russe ni pro usa, mais faut arrêter de nous faire croire que les uns sont les méchants et les autres sont les gentils. Le jour ou l’un des deux sera affamé, il te bouffera, peut-être pas avec les mêmes épices mais à la sortie tu auras la même «&nbsp;tête&nbsp;».
benben99
UncleJul:<br /> Statisquement pour nuire a l’image de la Russie on a le gouvernement russe vs tout le reste. Ça pourrait très bien être des opposants au gouvernement Russe qui mènent l’attaque depuis la Russie, pour ternir l’image ou exacerber la situation.<br /> Effectivement, c’est une stratégie qui ne serait probablement pas difficile à mettre en place.
SplendoRage
Cela pourrait très bien être le fait d’un groupe pro russe qui n’a rien à voir avec le gouvernement …<br /> Jusqu’à preuve du contraire, les individus sont libres en Russie hein ! Et ils n’ont pas besoin de l’autorisation de qui que ce soit pour faire ou non un piratage de masse …<br /> Par ailleurs, l’Histoire autour de l’éclatement du bloc soviétique est très complexe … Ce n’est pas pour rien que la Russie s’appelle la « Fédération de Russie » et non simplement Russie … Fédération qui n’en porte que le nom, notamment car les américains et Yeltsin ont coupé l’herbe sous le pied de Gorbatchev à l’époque, plongeant le pays dans un KO social et économique qui aura duré plus de 10 ans …
jvachez
C’est pas forcément la Russie qui est dans le coup. Les tensions avec la Russie sont une occasion unique pour les autres pour faire des attaques incognito puisque la Russie sera suspectée.
_J2B
Alors à aucun moment j’ai dit que l’un ou l’autre était «&nbsp;gentil&nbsp;». Merci de ne pas sous-entendre le contraire.<br /> Quant à une UE désunie, nombreux sont ceux qui souhaitent que ça se réalise : Russie, Chine et USA.<br /> Mais si on analyse plus en détail, l’UE étant la 2e puissance économique mondiale derrière les USA, ceux qui ont le plus d’intérêt à voir une dislocation de l’UE sont donc la Chine puis la Russie.<br /> Donc si ton raisonnement tient la route, il est quand même bien moins crédible que l’idée d’une attaque simplement faite par le régime Russe, tant ça a déjà été fait par le passé et tant les Russes veulent mettre la pression sur l’Ukraine et l’OTAN.<br /> Quant à l’hypothèse venant d’une force dissidente c’est justement la carte que pourrait jouer la Russie vu qu’ils ont dès aujourd’hui annoncé l’arrestation d’un groupe de hackers.<br /> Pour peu qu’on ait une annonce d’ici 3 jours que les coupables de la cyberattaques sont en réalité ce même groupe de hackers.
Nonor3
L’excuse du groupe du hackers qui serait indépendant du gouvernement russe, tout en menant des actions d’intimidation à portée politique et dans un pays rival de la Russie, c’est d’un risible ! J’imagine le groupe de hacker rebelle dans sa cave, les gros rebelles qui se disent tiens on va aller flinguer le réseau du gouvernement du pays voisin, non mais LOL
Nonor3
Ce n’est pas une mode c’est de la propagande de réseaux sociaux. Des gens payés pour jouer les internautes voilà tout.
pecore
Ce n’est pas incompatible tant qu’on arrive pas à prouver que c’est la Russie qui est derrière ces agressions.
Maspriborintorg
La CIA et la NSA avaient utilisé le serveur de l’université de Genève (Suisse) pour mener des attaques informatiques. (Se rappeler du virus stuxnet élaboré aux USA et destiné à saboter les centrifugeuses d’enrichissement de l’uranium en Iran).<br /> Pour les cyberattaques incriminées à la Russie, après la dislocation de l’URSS, des micro-trottoirs à Moscou où la question suivante était posée «&nbsp;Amérique, amis ou ennemi ?&nbsp;», la réponse était «&nbsp;ami&nbsp;». Mais depuis 2014, les incessantes sanctions contre la Russie ont changé la réponse à la même question. «&nbsp;ennemi&nbsp;». Donc, tout surdoué en informatique Russe se fera un plaisir, à titre individuel, de lancer des attaques contre les pays de l’occident. On peur appliquer le raisonnement à la Chine et à l’Iran.
orionb1
c’est pas une question d’imbécile ou pas, c’est juste leurs méthodes héritées de l’union soviétique, ils ne connaissent que la colonisation et le rapport de force<br /> chaque fois qu’un peuple voulait prendre un peu trop d’indépendance à l’est, il se prenait un retour de baton<br /> et plus récemment, il faut voir comment ils ont détruit totalement Grozny
jfachal
Que cela vienne de la Russie et même sous commande ne fait pas l’ombre d’un doute par contre l’Ukraine a surtout intérêt à ne pas répondre même si cela paraît justifié ! Vladimir Putin n’attend que ça, lui donnant un prétexte d’envahir le pays pour « se défendre »
Voigt-Kampf
L’Ukraine fait parti de ces pays «&nbsp;mort&nbsp;» (géo)politiquement depuis l’éclatement du bloc soviétique, avec une histoire extrêmement complexe comme nombre de pays slaves…<br /> Croire que son état est uniquement dû à la Russie c’est franchement ne rien s’y connaitre en géopolitique… Quand tu vois toute la magouille qu’ont fait les services américains (et rien ne prouve qu’ils se sont arrêté depuis)…<br /> Pour connaître plusieurs ukrainiens c’est pas franchement un sentiment anti-russe qui en sort mais plutôt l’envie de s’en sortir et quitter les lieux une bonne fois pour toute…
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Binance : peut-on forcer les plateformes à lutter contre la fraude ? Apparemment, non…
Football en streaming : beIN SPORTS obtient le blocage de dizaines de sites illégaux
Pegasus et espionnage des citoyens : le directeur exécutif du groupe NSO démissionne
Craquera ou craquera pas ? Norton propose ses antivirus jusqu'à -60% ?
Bandai Namco ferme les serveurs PVP de Dark Souls en urgence à cause d'une faille de sécurité critique
Avec son offre à -60%, Bitdefender vous propose le meilleur des antivirus à petit prix !
CyberGhost VPN casse le prix de son abonnement à 1,89€/mois pendant 3 ans !
Un antivirus efficace et pas cher ? Profitez d'un abonnement Bitdefender à -60%
Norton fait les soldes ! En quoi ses antivirus à -60% est une aubaine ?
Crypto.com piraté, des centaines de comptes touchés et plusieurs millions de dollars dans la nature
Haut de page