Bing : le moteur de recherche montre de la pédopornographie et en suggère des mots-clés

14 janvier 2019 à 08h30
0
bing

Un rapport a prouvé qu'il était très facile d'afficher du contenu pédopornographique sur Bing, le moteur de recherche de Microsoft. Pire encore : l'outil suggère d'autres mots-clés et images, permettant d'obtenir plus de photos illégales.

Après avoir été alerté par un lecteur anonyme, TechCrunch a commandé un rapport sur la présence d'images pédopornographiques sur le moteur de recherche Bing. Il a été établi par AntiToxin, startup spécialisée dans la protection des enfants sur Internet. Et ses résultats sont plutôt inquiétants.

Du contenu pédopornographique mis en avant


ATTENTION : NE REPRODUISEZ PAS ÇA CHEZ VOUS ! Cette enquête a été réalisée par des professionnels, collaborant avec les autorités compétentes. En temps normal, réaliser ce genre de recherches n'est pas seulement immoral, cela constitue un délit, puni par la loi. Rappelons qu'en France, la consultation d'images pédopornographiques peut être passible de deux ans d'emprisonnement et de 30 000 euros d'amende.

Il n'a pas fallu longtemps aux auteurs de l'étude pour obtenir du contenu illégal. Il a suffi de rechercher des mots-clés tels que « porn kids » ou « nude family kids » (on vous fait grâce des traductions) sur Bing, pour voir apparaître des images correspondant parfaitement à la description, ce qui est bien le problème.

Les « performances » du moteur de recherche ne s'arrêtent malheureusement pas là. Les chercheurs ont ensuite orienté leur enquête sur Omegle, une application de messagerie instantanée et de chat vidéo, mettant en relation des utilisateurs de façon aléatoire. En tapant « Omegle Kids » sur Bing, ce dernier suggérait automatiquement « Omegle Kids Girls 13 », qui permettait une nouvelle fois d'obtenir du contenu illégal. Et en cliquant sur l'une de ces photos, le moteur de recherche en proposait d'autres dans la rubrique « Images similaires ».

L'échec de Microsoft


Cette étude prouve donc que Microsoft a failli à son devoir de contrôle du contenu proposé par Bing. L'entreprise souffre de la comparaison avec Google dans ce registre, puisque le leader des moteurs de recherche ne produit pas d'éléments aussi préoccupants dans ses résultats, pour les mêmes requêtes.

Contactée par TechCrunch, Microsoft a déclaré que les résultats obtenus étaient « clairement inacceptables au regard de nos normes et politiques ». L'entreprise a indiqué avoir immédiatement missionné une équipe d'ingénieurs pour résoudre le problème et améliorer la fiabilité de son moteur de recherche.

Cependant, d'après AntiToxin, si certaines requêtes ont effectivement été bannies, d'autres demeurent encore accessibles, montrant toujours le même type de contenu.

Mais on vous le répète : ne faites pas le test vous-même. C'est illégal et vraiment déconseillé pour votre santé mentale.

0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Une étude montre que les cyclistes
C’est officiel : Disney+ ne sera pas disponible au lancement en France

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Discussions sur le même sujet

scroll top