Avec sa VISION iV électrique, Skoda marque de son empreinte le salon auto de Genève

le 05 mars 2019
 0
Skoda VISION iV

Le constructeur tchèque Skoda, filiale du groupe Volkswagen, a levé le voile sur son coupé électrique VISION iV à l'occasion du salon automobile de Genève. L'occasion de découvrir un modèle haut de gamme bardé de nouvelles technologies.

Le communiqué de presse publié en amont du salon de l'automobile de Genève nous promettait du lourd. Et Skoda n'a clairement pas déçu à l'occasion de l'événement helvète, lui qui vient de dévoiler son nouveau modèle électrique VISION iV, considéré « comme la prochaine étape de Skoda vers l'eMobility ». Ce coupé quatre portes a bénéficié d'une place de choix sur le stand du fabricant, comme pour montrer l'intérêt que porte la firme à l'égard de l'électrification de sa gamme.

Visuellement, la VISION iV interpelle : son coloris osé (jaune) attire forcément l'attention, tout comme ses lignes dynamiques lui donnant une apparence sportive. A l'avant, la bande lumineuse horizontale qui traverse la calandre prolonge son regard marqué par des phares effilés. Les poignées affleurantes sont quant à elle nichées dans les portières, à l'image des produits Tesla. Ses dimensions atteignent les mesures suivantes : 4,66 mètres de longueur, 1,92 mètre de largeur et 1,61 mètre de hauteur.

Skoda VISION iV

La sécurité avant tout


Comme attendu, son extérieur propose des rétro-caméras en lieu et place des rétroviseurs en glace classiques. Les image capturées à 180 degrés sont ensuite retransmises sur des écrans placés de part et d'autre de l'habitacle avant. L'intérieur se veut quant à lui très luxueux, et intègre des matériaux ressemblant à s'y méprendre à du cristal (derrière les appuies-têtes, l'intérieur des portières).

A l'image de la majorité des voitures électriques d'aujourd'hui, le conducteur fait face à un écran de bord, couplé à un second écran central fournissant un système d'info-divertissement. La voiture électrique bénéficie d'une large gamme de fonctionnalités connectées, comme la possibilité d'utiliser son smartphone en guise de clé numérique. Le logiciel du produit surveille également la fréquence cardiaque de l'automobiliste : en cas de besoin, la voiture peut s'arrêter d'elle-même à la moindre anomalie grave détectée.

Skoda VISION iV
Grégoire Huvelin pour Clubic

Double motorisation électrique


La Skoda VISION iV est même capable de « détecter le déclin de la concentration du conducteur en surveillant le mouvement de ses yeux ». L'Infotainment Online affiche quant à lui les informations les plus basiques, comme le trafic en temps réel, les bulletins météo ou encore la disponibilité des places de stationnement. Le communiqué de presse évoque une connexion 5G : encore faut-il que les pays dans lesquels le produit sera commercialisé aient installé les infrastructures adéquates. En France, il se murmure que l'année 2020 sera la bonne.

Côté performances, la firme du Vieux Continent a misé sur une configuration électrique articulée autour d'un moteur de 225 kW, soit 306 chevaux, et d'une transmission intégrale. Les deux moteurs électriques se situent, pour l'un, sur l'essieu avant, et pour l'autre, sur l'essieu arrière. A noter par ailleurs que la VISION iV a été construite à partir de la plateforme MEB du Volkswagen, la maison mère.

Skoda VISION iV
Grégoire Huvelin pour Clubic

Système de conduite autonome


Ce véhicule électrique affiche des performances pour le moins honorables : de 0 à 100 km/h en l'espace de 5,9 secondes, pour une vitesse maximale de 180 km/h. Sa vitesse d'accélération de 80 à 120 km/h prend moins de 4 secondes. L'un de ses points forts résident dans sa capacité à tenir durant 500 kilomètres, et ce en une seule charge (cycle WLTP). Aussi, sa batterie lithium-ion à refroidissement liquide de 83 kWh se recharge à 80 % en 30 minutes.

Enfin, la VISION iV adopte un système d'assistance à la conduite plutôt avancée, par le biais de fonctionnalités autonomes de niveau 3. A ce stade, la voiture peut par exemple s'autogérer sur l'autoroute, dans les bouchons ou dans les parkings. Le modèle en série devrait être lancé en 2020.
Modifié le 21/03/2019 à 18h00
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Auchan, Carrefour, Casino... les tests de magasins 100% automatiques se multiplient
Notre sélection des meilleurs films et séries à voir en avril sur Netflix et Amazon
Sophia, le robot humanoïde, parlera IA lors d'un Sommet Digital à Kigali
Samsung : une mise à jour du Galaxy S10 apporte un mode photo de nuit
La PS5 proposera
Des satellites bientôt mis en orbite pour identifier les plus gros pollueurs de la planète
Informatique quantique : où en est-on ?
Test Huawei P30 Pro : le nouveau champion de la photographie
Google Chrome : un mode Lecture pourrait bientôt être déployé
Redécouvrez l'intérieur de la cathédrale Notre-Dame grâce à la réalité virtuelle
BlackBerry Messenger (BBM) va fermer ses portes le 31 mai prochain
Salon de Shanghai - Lotus Type 130, l'hypercar qui pourrait faire renaître la marque
Google dévoile son premier assistant connecté pour la voiture : Anker Roav Bolt
Des chercheurs pensent que les voitures volantes permettront de sauver l’environnement
Les vélos électriques ont vu leurs ventes augmenter de 21% en 2018
scroll top