Le P.-D.G. de Volkswagen toujours dans la tourmente à cause du Dieselgate

Bastien Contreras Contributeur
24 septembre 2019 à 18h15
0
Volkswagen

Trois dirigeants de Volkswagen, dont son actuel président du directoire, Herbert Diess, viennent d'être mis en examen en Allemagne. Ils sont accusés d'avoir délibérément retardé l'annonce de la fraude aux émissions polluantes, plus connue sous le nom de Dieselgate, dans le but de préserver les intérêts du groupe automobile.

Quatre après sa révélation, en septembre 2015, l'affaire du Dieselgate n'en a pas fini avec ses retombées. Ce scandale avait touché Volkswagen, accusée d'avoir modifié ses logiciels de tests, lui permettant ainsi de commercialiser des véhicules bien plus polluants qu'autorisé.

Arnaque aux investisseurs

Et les dirigeants impliqués continuent de subir les foudres de la justice. À commencer par Herbert Diess, actuel président du directoire de l'entreprise. Cette fois, c'est le pays d'origine du constructeur qui a entamé une procédure judiciaire : le procureur de la ville de Brunswick a ordonné la mise en examen du dirigeant. Il lui est reproché d'avoir sciemment tardé à révéler les informations concernant le Dieselgate, afin de limiter les conséquences de l'affaire sur le cours de l'action Volkswagen.

Herbert Diess aurait été mis au courant de la fraude à partir du 27 juillet 2015, soit peu de temps après avoir rejoint le groupe. C'est d'ailleurs précisément sur ce timing que va s'appuyer sa défense : nouveau dans l'entreprise, il n'aurait pas mesuré l'impact de cette manipulation et n'aurait pas perçu le caractère néfaste d'une telle tergiversation.



Addition déjà salée pour Volkswagen

Mais Diess n'est pas le seul à être pointé du doigt par la justice allemande. Le parquet de Brunswick a également décidé de poursuivre Martin Winterkorn, son prédécesseur à la tête du groupe, ainsi que Hans Dieter Pötsch, président du Conseil de surveillance de l'entreprise. Ces derniers ne pourront pas se défendre de la même manière, d'autant plus qu'ils auraient été mis au courant avant l'actuel président du directoire (en mars 2015 pour Winterkorn, le 29 juin pour Pötsch).

Cette procédure en Allemagne s'ajoute à celles déjà en cours aux États-Unis. Les autorités américaines ont en effet engagé des poursuites à l'encontre de plusieurs dirigeants et employés de Volkswagen. Et de son côté, l'entreprise n'a pas été épargnée : elle aurait déjà déboursé plus de 30 milliards de dollars en amendes et autres dommages et intérêts.

Source : Engadget
Modifié le 24/09/2019 à 18h27
2 réponses
3 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)
Le navigateur Brave atteint les huit millions d'utilisateurs
19 heures et 16 minutes : Qantas s'offre le record du plus long vol du transport aérien
Du code malveillant utilise un format audio pour éviter les antivirus
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
M6, France Télévision et TF1 engagent un triple Salto... pour espérer retomber sur leurs pieds
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Une nouvelle taxe appliquée sur les billets d'avion dès 2020, pour financer les transports propres
Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top