Enquête sur le système de freinage automatique de Nissan après plusieurs incidents

16 septembre 2019 à 13h14
9
Nissan Rogue
© Stefan Bernhard Shutterstock.com

Le gouvernement américain a lancé une vaste enquête au sujet de potentielles défaillances d'une technologie d'aide à la conduite de Nissan. Plusieurs centaines de plaintes auraient été enregistrées, relevant une défectuosité du freinage automatique d'urgence.

Le Nissan Rogue est un SUV jouissant d'une certaine popularité aux États-Unis. Il s'agit même du modèle du constructeur japonais le plus vendu sur le territoire américain. Pour convaincre les futurs acheteurs, le véhicule mise notamment sur des systèmes d'aide à la conduite, mais l'un d'entre eux présenterait des dysfonctionnements potentiellement dangereux.

Plus de 550 000 voitures concernées

Revenons quelques mois en arrière. Au printemps dernier, un groupe de défense des consommateurs a demandé à la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA), l'agence américaine chargée de la sécurité routière, d'ouvrir une enquête de défectuosité. L'association avait en effet reçu 87 plaintes portant sur le système de freinage automatique d'urgence de Nissan. Ce qui avait alors conduit l'organisme fédéral à simplement demander des informations à l'entreprise.


Mais depuis, les dénonciations se sont multipliées. La NHTSA a ainsi enregistré un total de 843 plaintes individuelles, concernant des Nissan Rogue mis sur le marché en 2017 et 2018. Dans certains cas, la défaillance a conduit à des accidents et cinq personnes ont été blessées au total.

Par conséquent, l'agence américaine a décidé d'ouvrir une enquête d'une ampleur inédite : elle porte sur plus de 550 000 véhicules de ce modèle.

Freinage enclenché à pleine vitesse sur l'autoroute

Le principe du système de freinage automatique d'urgence est assez limpide : via un radar à l'avant, la voiture peut détecter des risques éventuels de collision et, le cas échéant, activer les freins. Mais d'après les plaignants, la technologie aurait parfois tendance à repérer un danger alors qu'il n'y en a aucun, entraînant alors un arrêt brutal des plus dangereux sur l'autoroute ou un passage à niveau, par exemple.


De son côté, Nissan a également mené l'enquête et apparemment identifié l'origine du problème. Le constructeur a ainsi invité l'ensemble des propriétaires de Nissan Rogue 2017 et 2018 à se rendre chez un concessionnaire de la marque, afin d'obtenir une mise à jour gratuite du système de freinage automatique.

Source : Wall Street Journal
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
9
9
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Finalement, la sortie du OnePlus 7T serait pour le 10 octobre
Un démantèlement des GAFA ?
Mate 30 : une photo et des spécifications pour le premier Huawei sans Google
DiRT Rally est disponible gratuitement sur Steam (jusqu'à ce soir 19 heures !)
Jusqu'à 30% d'amélioration de débit pour les abonnés Free Mobile
Sur le Web | Comment Apple pourrait tuer Wear OS
Discord cessera de distribuer des jeux gratuits à ses abonnés le 15 octobre
🔥 Votre nom de domaine et votre hébergement pour moins d'un euro par an !
Les lacs de méthane liquide de Titan auraient été formés par des explosions souterraines
🔥 Logitech webcam C920 HD Pro à 37,99 € au lieu 65€
Haut de page