Une navette autonome circulera ce samedi à Paris, bientôt dans la circulation

le vendredi 23 septembre 2016
Après Lyon, c'est au tour de Paris d'accueillir une navette autonome. La RATP profite effectivement de la « Semaine de la mobilité », et de l'exposition « Cap sur la COP 22 », pour mettre en circulation une navette autonome.

Cette fois ce n'est pas une navette Navya, mais un modèle d'un autre fabricant français : EasyMile.

Il ne s'agira dans un premier temps que d'une modeste démonstration, puisque l'opération ne durera que quelques heures, ce samedi 24 septembre de 12 h 30 à 20 h. Le circuit ne fait en outre que 130 mètres, sur la partie piétonne des Berges de Seine rive droite, plus précisément sur le quai Georges Pompidou, à hauteur du Pont Neuf.

0230000008556460-photo-easymile-ez10.jpg

Les choses deviendront intéressantes en fin d'année, lorsqu'une autre démonstration verra le jour, à une date encore indéterminée, entre la Gare de Lyon et la Gare d'Austerlitz. Cette fois, la navette traversera la Seine par le Pont Charles-de-Gaulle, dans la circulation.

Quoi qu'il en soit, EasyMile propose une navette semblable à celle de Navya. Fabriquée par Ligier, l'EZ10 est un véhicule électrique dépourvu de poste de conduite, pouvant accueillir un maximum de 12 passagers (la moitié assise, l'autre debout). Il circule à une vitesse maximale de 40 km/h, à une vitesse de croisière de 20 km/h, et offre une autonomie de 14 h.

À lire aussi : Navya : nous sommes montés à bord de la navette autonome à Lyon

03e8000008556462-photo-easymile-ez10.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36