Google installera Android dans votre auto

19 mai 2016 à 16h08
0
Google et Qualcomm ont modifié une Maserati Ghibli pour l'équiper d'un nouveau système d'infotainment reposant sur Android.

Google a profité hier de sa conférence annuelle Google I/O pour présenter un concept de voiture dont les écrans sont entièrement animées par Android.

Précédemment : CES 2016 : un dérivé du Snapdragon 820 pour des voitures modernes et évolutives

0230000008446678-photo-concept-de-maserati-ghibli-avec-android-par-google-et-qualcomm.jpg

Les spécialistes du téléphone Apple et Google proposaient jusqu'à présent CarPlay et Android Auto, des solutions qui permettent de déporter les applications de son téléphone sur l'écran de la voiture, avec une interface simplifiée. Mais du point de vue de la voiture, ces solutions ne sont que de simples programmes qui s'exécutent sur le système d'exploitation du système d'info-divertissement.

Google ambitionne désormais de lancer une plateforme d'infotainment autonome, une alternative à QNX, à Linux ou à Windows CE. « Initialement Android n'a pas été conçu pour être une plateforme d'info-divertissement embarquée, il a été conçu pour des téléphones, » a expliqué Patrick Brady, chef ingénieur du projet Android Auto, relayé par The Verge. Mais il a précisé que ça avait changé avec Android N.

À lire aussi : Comment la technologie révolutionnera l'automobile

0230000008446680-photo-concept-de-maserati-ghibli-avec-android-par-google-et-qualcomm.jpg

Comme une Tesla, mais sous Android

Le concept de Maserati Ghibli dispose ainsi d'un écran Ultra HD de 15 pouces à la verticale qui remplace toutes les commandes de la console centrale, comme chez Tesla. L'écran offre des fonctions de guidage, de musique en ligne, mais aussi de radio FM, de commandes de climatisation, etc.

Un second écran HD sert quant à lui de combiné d'instrumentation virtuel. Il remplace les compteurs de vitesse et de régime, les jauges, et peut afficher des informations telles que les instructions de guidage dans le champ de vision du conducteur.

Les ambitions de Google dans l'automobile dépassent la simple intégration d'Android Auto aux systèmes embarqués des constructeurs. L'éditeur proposera effectivement une plateforme d'info-divertissement complète. Sachant qu'il développe en parallèle une solution de conduite 100 % autonome, il ne lui manquera « que » le châssis et la motorisation pour construire des voitures entières.

À lire aussi : Google I/O 2016 : toutes les annonces

03E8000008446682-photo-concept-de-maserati-ghibli-avec-android-par-google-et-qualcomm.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La justice allemande demande à Tesla de mettre en pause la construction de sa Gigafactory
Une taxe sur chaque connexion aux réseaux sociaux, pour remplacer la redevance TV ?
La centrale nucléaire de Fessenheim va être arrêtée ce samedi en vue de son démantèlement
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
Uber ferme son bureau de Los Angeles, écarte des dizaines de salariés et délocalise aux Philippines
La France et l'Allemagne s'associent pour travailler sur le successeur du Rafale et de l'Eurofighter
Airbus : les USA augmentent nettement les taxes douanières sur les avions européens
Il y a maintenant 300 satellites Starlink au-dessus de nos têtes
Galaxy Z Flip : notre prise en main vidéo du nouveau smartphone à écran pliable de Samsung
L'Arctique révèle deux millions de points chauds de méthane, selon un rapport de la NASA

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top