Google I/O : toutes les annonces de cette édition 2016

18 mai 2016 à 19h01
0
Google a tenu mercredi la conférence d'ouverture de son événement annuel dédié aux développeurs. D'Android à Allo, Duo, Firebase ou la réalité virtuelle, les annonces étaient nombreuses.

En fin d'après-midi, Clubic a couvert l'ouverture de la conférence annuelle de Google. L'événement s'est tenu en plein air, dans un amphithéâtre de Mountain View, à proximité du siège de Google. 7000 personnes y ont assisté, protégées par de la crème solaire.

Après deux heures bien rythmées, voici l'essentiel des annonces formulées par Google :



Ci-dessous, nous vous proposons de retrouver notre analyse pré-événement, celle qui revenait sur les enjeux et les attentes liés à cette ouverture de la Google IO 2016.



Android N comme N.....

Historiquement, la conférence I/O est l'occasion pour Google de lever le voile sur la nouvelle version d'Android. Ce fut le cas pour Android Lollipop en 2014 et Android Marshmallow l'année dernière. Cette fois Android N a été dévoilé en version Preview au mois de mars et une seconde mouture a même activé les interfaces de programmation Vulkan ainsi que les raccourcis sur le lanceur d'applications.

On imagine que Google a dans les cartons une troisième version d'Android N pour ce soir... Si l'on ne saurait s'avancer sur les nouveautés présentées, on peut au moins affirmer que la société communiquera sur le nom final de cette version.



Chrome OS accueille officiellement les applications Android

Mais la société pourrait aller plus loin. En effet, depuis quelques années déjà Google planche sur une intégration des applications Android directement au sein de Chrome OS. A l'occasion de la conférence I/O de 2014, quelques démonstrations avaient été réalisées. Puis l'application ARC Welder a fait son apparition au sein du Chrome Web Store. Celle-ci permet d'exécuter sur Chrome OS des fichiers APK préalablement téléchargés.

Récemment, un internaute a remarqué une nouvelle option au sein de Chrome OS 51, laquelle propose d'activer le Play Store directement sur le Chromebook. Ce soir, Google pourrait donc officialiser cette nouveauté et annoncer l'intégration du moteur d'exécution directement au sein de Chrome OS.

0258000008422444-photo-playstore-sur-chrome-os.jpg



Android supplantera-t-il Chrome OS ?

De toute évidence, Google tente de jongler avec ses deux systèmes d'exploitation. Sundar Pichai est désormais à la tête du développement d'Android et de Chrome OS, et Hiroshi Lockheimer, vice-président de l'ingénierie sur Android, est devenu également responsable des équipes d'ingénieurs planchant sur Chrome OS.

Selon le Wall Street Journal, à plus long terme, Google envisagerait de se séparer de Chrome OS pour miser sur Android. L'arrivée du Play Store dans Chrome OS concrétise-t-elle ces ambitions ou s'agit-il simplement d'une phase de transition ? On ne peut s'empêcher de penser à Remix OS offrant une interface d'Android strictement pensée pour les PC... et conçu par trois anciens ingénieurs de Google.


035C000008301418-photo-remix-os-2-0.jpg


Hangouts à la mode des bots

Les chatbots forment le nouvel intérêt commun des éditeurs de messagerie. Facebook, Slack, Skype, Telegram ou encore Kik développent leur kits de développement pour multiplier les algorithmes permettant d'automatiser certaines tâches ou notifications.

Il serait donc logique de penser que Google souhaite entrer dans la danse, d'autant que son éternel rival - Microsoft - s'apprête à ouvrir les vannes pour un bot store universel avec un framework de développement commun.


Le Wall Street Journal rapportait précisément au mois de décembre que Google planchait sur une version plus évoluée de Hangouts avec l'intégration de chatbots et la possibilité d'obtenir des suggestions similaires à celles de Google Now.

035C000008416794-photo-bot-banner.jpg


Le successeur de Cardboard, dans les cartons

Cette année, Google a créé une nouvelle division spécifiquement chargée d'étudier la réalité virtuelle ainsi que ses diverses possibilités, cela inclut le développement d'une version spéciale d'Android prévue pour ce type d'usage. Selon le blog spécialisé RoadToVR, la société devrait alors présenter un casque autonome se positionnant plus précisément face au Gear VR de Samsung, c'est-à-dire un appareil nécessitant toujours d'y enficher un smartphone pour tirer parti de l'écran et de la puissance de calcul.

Une offre d'emploi publiée par Google décrivait un produit devant être fabriqué en masse pour le grand public et au meilleur prix. Dans quelques heures, Google pourrait ainsi dévoiler une nouvelle génération de Cardboard.

035C000008320652-photo-google-cardboard-ban.jpg


Google Now, le majordome de la maison

Face à l'enceinte intelligente Echo d'Amazon, Google pourrait proposer sa propre alternative basée sur Google Now. C'est en tout cas ce que rapportait le magazine The Information en mars dernier. L'idée serait alors de placer Google Now au coeur du foyer et de permettre à n'importe qui de formuler une question pour obtenir d'emblée une réponse.

Selon le blog Android Police, le projet serait connu en interne sous le nom de code Churp

0190000008127648-photo-amazon-echo.jpg


Android Wear

La dernière mise à jour d'Android Wear (1.4.x) date du mois de février et permet d'activer la reconnaissance vocale pour interagir avec diverses applications. Il n'est donc pas impossible que Google annonce une nouvelle version de l'OS mais également de nouveaux partenaires.

035C000008285336-photo-clubic-android-wear-les-montres-connectees-sous-android-2222506-472216-854x480-4-jpg.jpg


Nouveaux Nexus par HTC

En mars dernier, nous apprenions que Google avait signé un partenariat de trois ans avec le constructeur HTC. Pour mémoire, HTC avait déjà conçu le tout premier modèle sorti en janvier 2010 et baptisé le Nexus One. Le constructeur a également produit la tablette Nexus 9 annoncée en octobre 2014. Toutefois, la firme californienne n'a pas pour habitude de présenter les nouveaux smartphones de la gamme à l'occasion de la conférence I/O, mais plutôt lors d'un évènement de rentrée.

Mais encore...

Lors de la conférence I/O de 2015, Google avait levé le voile sur le système Brillo, dédié à l'internet des objets et Weave, le langage permettant de faire communiquer les objets à travers le cloud. cette année, Google pourrait concrétiser sa vision en annonçant des partenaires, voire des appareils conçus en interne.

Enfin, Google pourrait partager ses avancées sur d'autres projets en cours et notamment, le smartphone modulaire Ara, ou le projet Tango visant à scanner son entourage en 3D via un smartphone ou une tablette.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le paiement sur Internet s'arme d'un nouveau système antifraude fonctionnel dès demain
La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
Maladies pulmonaires : les enquêteurs américains n'écartent aucune cigarette électronique
Un démantèlement des GAFA ?
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Renault : son crossover électrique K-ZE lancé en Chine, à partir de 8 500 €
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Des chercheurs remettent sur la table la solution de l'ascenseur vers la Lune
Le saviez-vous ? Un Game Boy, meurtri, a survécu à la guerre du Golfe
Un son pour avertir les piétons va être ajouté à la Tesla Model 3

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top