Google lance Daydream, son "Android VR" pour la réalité virtuelle

18 mai 2016 à 20h32
0
Le numéro un mondial de la recherche en ligne se devait d'entrer de plain-pied dans l'univers de la réalité virtuelle. Il a mis à profit sa conférence Google IO pour dévoiler, mercredi, ses plans en la matière. Ils s'incarnent sous la forme d'un programme de développement baptisé Daydream, qui vise à certifier des smartphones, des casques, des contrôleurs et des applications dédiés à la « VR », distribués par l'intermédiaire de Google Play. Android N sera le fer de lance de cette offensive, avec diverses optimisations dédiées réunies au sein d'un mode baptisé VR Ready.

Google a travaillé ses plans selon trois niveaux, qui tous impliquent des téléphones équipés d'Android. Pour ce premier pallier, la firme annonce qu'elle certifiera les appareils produits par les grands noms du secteur, de façon à garantir qu'ils répondront bien au niveau minimum d'exigences requises (selon Google) pour la réalité virtuelle. Les détails techniques n'ont pas été précisés, mais Google indique que tous les fabricants qui travaillent sur son environnement auront des modèles compatibles.

01F4000008446200-photo-android-daydream.jpg

A l'étage suivant, celui du casque, Google annonce avoir travaillé à la mise au point d'un design de référence qui sera proposé à ses partenaires pour que ceux-ci élaborent des équipements compatibles avec leurs smartphones et tirant parti au mieux des capacités d'Android N en la matière.

01F4000008446198-photo-android-daydream-reference-design.jpg

Le casque s'accompagne d'un contrôleur dédié, tout simple, semblable à une petite télécommande mais doté de capteur permettant de détecter finement son orientation, de façon à ce qu'il puisse servir de pointeur dans une application VR. Après le cardboard en carton, qui fonctionnait avec n'importe quel appareil, Google estime donc qu'il est temps de faire fonctionner en adéquation un smarpthone équipé des capteurs idoines et un casque adapté, ce qu'a déjà bien compris Samsung avec son Gear VR.

012C000008446192-photo-google-i-0-2016.jpg

Au dernier niveau, celui des applications, le moteur de recherche a logiquement concentré ses efforts autour de Google Play, qui va donc s'ouvrir largement aux applications dédiées, via une série de partenaires prestigieux allant des éditeur de jeu aux distributeurs de contenus. Google Play disposera donc d'une interface dédiée, chargée de servir de porte d'entrée vers les contenus et services que commercialisera la plateforme.

0258000008446194-photo-google-i-0-2016.jpg

Daydream, qu'on attendait plutôt comme un Android VR, doit voir le jour d'ici la fin de l'année.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture neuves : l’entourloupe de la fausse baisse des émissions de CO2
Fini le réseau cuivré, Orange veut passer au 100 % fibre à partir de 2023
D'après Porsche, sa Taycan électrique lui attirerait les clients de Tesla
Radars tronçons : le ministère de l'Intérieur mis en demeure par la CNIL
La Banque de France va tester une monnaie numérique nationale en 2020
Certains MacBook Pro récents s'éteignent
Depuis la démocratisation des smartphones les gens ont plus d'accident dus à leur téléphone #SansDec
Cyberharcèlement, usurpation d'identité : une Française vivant aux USA condamnée à de la prison
Grève du 5 décembre : les meilleures applications mobiles pour contourner les perturbations
L'arrivée du « premier contraceptif masculin » en 2020 ?

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top